fbpx

Quels sont les remèdes pour prévenir la chute de cheveux pendant l’allaitement ?

Comme la grossesse, l’accouchement entraîne un bouleversement important sur le corps d’une femme. Elle engendre une fatigue importante qu’il ne faut pas négliger. Le stress de devenir parents et la baisse des hormones après l’accouchement peuvent causer des problèmes. La chute de cheveux pendant l’allaitement ou alopécie post-partum figure parmi les problèmes les plus fréquents.

Chute de cheveux pendant l’allaitement – comprendre le cycle de vie du cheveu

La vie d’un cheveu comporte trois étapes essentielles :

  • La phase de croissance ou anagène qui se traduit par une pousse de 1mm par jour pendant 3 à 7 ans,
  • La phase d’activité ou catagène lorsque le cheveu ne pousse plus. La durée de cette phase est de 3 semaines,
  • La dernière phase, la télogène quand le cheveu meurt et se fera remplacé par un nouveau cheveu. Elle peut durer pendant 2 à 3 mois. Après cette dernière phase, une nouvelle phase de croissance commence.

La période de grossesse peut perturber le cycle de vie d’un cheveu, à cause de l’augmentation du taux d’œstrogènes. Ces hormones augmentent la vascularisation du bulbe capillaire et procurent de multiples bienfaits pour les cheveux. C’est pourquoi, les cheveux deviennent plus beaux et plus abondants durant la grossesse. Cette augmentation de la production de l’œstrogène rallonge également la phase télogène. Les cheveux tombent beaucoup moins que d’habitude. Chez certaines femmes, ce changement peut rendre les cheveux moins beaux. La chute hormonale après l’accouchement apporte une grande modification et peut entraîner une chute de cheveux pendant l’allaitement.

Les causes de la chute de cheveux pendant l’allaitement ?

Le changement hormonal constitue la première cause de la chute de cheveux pendant l’allaitement ou après l’accouchement. En effet, le problème n’apparaît pas immédiatement après l’accouchement mais au bout de trois mois. C’est pourquoi nombreuses personnes considèrent que la chute de cheveux est liée à l’allaitement. En effet, la chute de cheveux justifie la fin de la phase télogène normale. À partir de cette période, les cheveux se mettent à tomber de manière très abondante.

Outre l’hormone, d’autres facteurs peuvent aussi provoquer la chute de cheveux :

  • Le stress physique ou psychologique lié à l’accouchement. Il provoque une désynchronisation du cycle de vie des cheveux,
  • La fatigue engendrée par l’accouchement et l’adaptation au cours des premiers mois de vie avec le bébé,
  • L’alimentation souvent négligée par manque de temps,
  • Les pertes sanguines abondantes durant l’accouchement et le retour de couches. Ces deux phénomènes augmentent la carence en fer et aggravent la chute des cheveux.

chute de cheveux pendant l’allaitement

Comment prévenir ou traiter la chute de cheveux pendant l’allaitement

La majorité des jeunes mamans sont confrontées à la chute de cheveux pendant l’allaitement. Elle semble d’ailleurs inévitable du fait du phénomène à son origine. La perte de cheveux peut  durer jusqu’à 4 à 8 mois après l’accouchement et son intensité varie selon la personne. Pour limiter l’intensité et la durée de cette perte de cheveux, toutes les jeunes mamans doivent prendre soin d’elles. Elles doivent s’accorder un peu de temps pour se relaxer et se détendre. Une alimentation équilibrée, variée et riche en nutriments apporte également une aide importante dans ce genre de situation. Il existe aussi plusieurs solutions permettant de traiter la chute de cheveux.

Prévenir la perte de cheveux post-partum avec des traitements locaux

Ce traitement consiste à appliquer une lotion à base de kératine et de vitamine du groupe B sur les cheveux. Ces produits protègent le bulbe et solidifient la fibre capillaire. Il convient aussi d’effectuer un massage au moment du shappoing. Ce petit geste stimule la pousse des cheveux. Il faut veiller à ne pas frictionner le cuir chevelu pour ne pas sensibiliser les cheveux fragiles. Les professionnels recommandent d’appliquer ces techniques pendant la grossesse pour limiter la chute de cheveux pendant l’allaitement.

Chute de cheveux pendant l’allaitement – les traitements oraux

Le traitement oral d’une perte de cheveux post-partum est basé sur les oligo-éléments. Les vitamines A, B et E, le zinc et le magnésium aident à combattre les carences en nutriments. Ils favorisent aussi la formation capillaire et renforcent la kératine capillaire. Pour se lancer dans ce genre de trainement, il faut demander l’avis d’un médecin. Certains de ces nutriments ne conviennent pas aux femmes allaitantes.

Traiter la chute de cheveux pendant l’allaitement avec des remèdes naturels

Il existe aussi des remèdes naturels pour prévenir et minimiser la chute de cheveux pendant l’allaitement :

  • Les remèdes issus de l’aromathérapie: mélanger à parts égales les hydrolats aromatiques de romarin à verbénone, de cèdre de l’Atlas et de la lavande vraie. Il faut ensuite frictionner le mélange sur le cuir chevelu avant le shampoing. Effectuer également un massage pour activer la microcirculation du cuir chevelu et activer la repousse des cheveux,
  • Utiliser une poudre ou des comprimés de levure de bière pour stimuler la repousse et renforcer la fibre capillaire. Ce produit est très riche en vitamine B, E et en zinc. Ces éléments rendent les cheveux plus forts et plus brillants.

Quand se lancer dans les traitements hormonaux ?

Seul le médecin peut prescrire des traitements hormonaux de la chute de cheveux pendant l’allaitement. La patiente doit réaliser un examen clinique et faire des tests pour diagnostiquer le problème. En effet, ce genre de traitement n’est prescrit que lors d’un déséquilibre hormonal important et persistant. Il faut également consulter un spécialiste si la chute importante persiste au-delà de 5 mois ou si la densité des cheveux diminue. Il prescrira le traitement adapté pour résoudre le problème.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/html/beaute/chute-cheveux/articles/12139-chute-cheveux-apres-accouchement.htm
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=en-savoir-plus-sur-la-chute-des-cheveux-apres-accouchement-apres-l-accouchement-la-chute-

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

abricot

La consommation d’abricot : un bonus pour votre santé

L’abricot ou Prunus armeniaca est le fruit de l’abricotier. C’est une plante qui appartient à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *