Accueil / Prévention / Traiter la perte de cheveux de la mi-saison

Traiter la perte de cheveux de la mi-saison

Les changements de saison sont la bête noire des belles chevelures. Printemps et automne sont en effet des périodes où les chutes de cheveux sont abondantes. Elles ne durent généralement que 4 à 6 semaines en fonction de l’âge, c’est suffisant pour fragiliser notre moral. Pour certains, cela pourrait passer inaperçu, mais d’autres personnes peuvent perdre jusqu’à 4 fois plus de cheveux qu’à la normale. À ce niveau, vous perdez 100 cheveux par jour minimum. Comment endiguer la perte de cheveux saisonnière ?

Les causes de la perte de cheveux

Les cheveux humains sont extrêmement sensibles aux changements environnementaux. Les rayons solaires, en automne et au printemps principalement, augmentent la production d’hormones faisant pousser vos cheveux. Cette croissance capillaire est proche de celle des feuilles des arbres. Les cheveux poussent fortement pendant les mois chauds et ceux en fin de vie tombent aux intersaisons afin de faire de la place pour les suivants. Cela arrive donc pour beaucoup de personnes, et ce n’est généralement pas grave.

Au bout de quelques semaines, les chutes cessent progressivement et tout rentre dans l’ordre. Il y a cependant un grand nombre de personnes qui remarquent des pertes de cheveux abondantes. Si la densité des cheveux a tendance à diminuer à cette période, il peut être de bon ton de suivre un traitement capillaire de soutien. Vos cheveux subissent du stress généré par les changements de saison : l’ensoleillement accru, l’hygrométrie aléatoire, les températures variables, etc…

Comment savoir si vous êtes victimes de la perte de cheveux?

Il existe un test très simple à effectuer par vous-même. Ce test se fait avant votre shampooing, sur des cheveux que vous n’aurez pas lavés depuis trois jours environ.

Posez votre paume de la main à plat sur la peau de votre cuir chevelu, doigts écartés. Resserrez ensuite vos doigts, de sorte à capturer vos cheveux entre eux. Faites-les ensuite glisser le long de votre crâne, en tirant sur vos cheveux vers l’avant, des racines vers les pointes. Desserrez vos doigts au-dessus d’une feuille de papier blanche afin de recueillir les cheveux ainsi récoltés. Reproduisez ce procédé au minimum 5 fois, afin de faire le tour de votre chevelure.

Si vous récupérez moins de 10 cheveux, votre chute est tout à fait normale, vous n’avez pas à vous inquiéter. Si vous recueillez entre 10 et 15 cheveux, c’est le début d’une perte de cheveux saisonnière. Vous pouvez commencer à prendre quelques vitamines. Enfin, si le total dépasse les 15 cheveux, c’est une chute abondante. En plus des vitamines, il est conseillé d’opter pour un traitement local.

Quel est l’objectif des traitements capillaires ?

Les cheveux que vous avez pu recueillir n’étaient pas sains, dans le sens où ils étaient déjà morts depuis plusieurs semaines. Les traitements capillaires que vous pouvez suivre ne vont donc pas agir sur la chute dont vous êtes victime immédiatement. Ils vont focaliser leurs efforts sur les repousses à venir. Ils vont vous assurer un prochain automne moins dramatique. Quel est donc l’effet de ces traitements ? Ils vont rendre vos cheveux plus nombreux et plus résistants.

Il s’agit de préparer la relève. Certains cheveux peuvent être très bien repoussés et plus fins suite à une chute abondante. C’est pour ça qu’ils ont besoin d’un bon coup de fouet. Si vous ne faites rien, au fur et à mesure des années, votre chevelure sera moins fournie et beaucoup plus difficile à coiffer. Au cas où vous remarquez que vos pertes de cheveux durent plus de 4 semaines, le problème peut être plus sérieux. Il est alors recommandé d’aller consulter un dermatologue, ce ne serait-ce que pour vous rassurer.

Le cas délicat du lavage des cheveux

Il est facile d’avoir peur de faire un shampooing lorsque l’on perd ses cheveux en grande quantité. À chaque passage sous l’eau, on récupère une bonne poignée à jeter. Mais trop espacer vos shampooings est très mauvais pour votre cuir chevelu ! Cela crée un surplus de gras et un trop-plein de pollution extérieure.

Il faut se laver les cheveux régulièrement. Vous ne devez pas avoir peur des poignées que vous pouvez ramasser, ces cheveux sont de toute façon déjà morts. S’ils partent sous l’eau, c’est que la tige s’est détachée du bulbe depuis déjà un moment. Le lavage ne fait que les éliminer. C’est au contraire le manque de shampooing qui facilite les pertes de cheveux, puisque le gras ainsi créé les étouffe et les alourdit.

Quelques traitements efficaces

Le meilleur moyen d’éviter la perte de cheveux de mi-saison, c’est de les protéger. Le monde extérieur agresse votre cuir chevelu, il est important de lutter notamment contre les rayons du soleil, surtout en été. Le froid hivernal peut également fragiliser vos cheveux. Il est donc vital de porter des chapeaux, casquettes, bonnets et autres protections tout au long de l’année. Evitez aussi de laver vos cheveux avec une eau à température trop élevée, cela risque d’agresser votre cuir chevelu.

Adoptez un régime sain et varié, qui va se focaliser sur les produits riches en vitamine B et en protéines. Vos cheveux auront besoin de ces nutriments essentiels afin d’assurer leur pousse et de veiller à leur bonne santé. Consommez par exemple du poisson, des viandes, des œufs, des lentilles et des fruits secs. À la fois forts en protéines et en acides aminés, ces aliments vont favoriser la création de kératine. Enfin, mangez tout ce qui est coquillages, persil, soja et cacao afin de faire le plein de fer. Cela est bon pour votre sang, ce qui permet la bonne oxygénation de vos cheveux.

Sources

http://www.doctissimo.fr/html/beaute/chute-cheveux/niv2/medicaments-traiter-cheveux.htm

https://www.topsante.com/themes/chute-de-cheveux

 

Vérifiez également

Prévention Alzheimer

Prévention Alzheimer : les bons gestes pour prévenir de la maladie

L’Alzheimer est une des maladies chroniques qui touchent de plus en plus de personnes âgées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *