fbpx
le méningiome

Qu’est-ce que le méningiome ?

Le méningiome est une tumeur qui se développe au niveau de la membrane recouvrant le cerveau. Il trouve donc son origine dans les méninges. Différents types de méningiomes existent. Les symptômes apparaissent suite aux facteurs de risque. Avant de pouvoir commencer un traitement, il faut incontestablement réaliser un diagnostic approfondi.

Les types de méningiomes

Dans 20 % des cas, les tumeurs du cerveau sont toutes des méningiomes. Il existe différents types de méningiomes. Pour en faire la différence, on peut prendre en considération les grades du méningiome ou son emplacement.

On dispose 3 catégories de méningiomes. Il y a le méningiome bénin. C’est le méningiome de grade I qui touche le plus d’individus. La tumeur du cerveau s’accroît lentement avec des bords bien distincts. Il y a le méningiome de grade II, dit méningiome atypique. Ici, les cellules ne sont pas normales. Les tumeurs se développent sans pour autant être malignes. Elles ne sont pas bénignes et ont tendance à récidiver. Ce type de méningiome peut croître rapidement. Il y a le méningiome malin ou anaplasique de grade III. Seuls 4 % des méningiomes sont des grades III. La tumeur est si agressive qu’elle peut envahir le voisinage.

Les méningiomes peuvent être localisés dans différentes parties du cerveau. Leurs emplacements permettent de faire une autre classification des types de méningiomes.

  • Le méningiome convexe qui épouse la surface du cerveau contre les méninges.
  • Le méningiome parasagittal se trouve dans le sinus longitudinal supérieur.
  • Le méningiome de la faux du cerveau au même endroit, à cheval sur les deux hémisphères.
  • Le méningiome intraventriculaire contre la paroi des ventricules.
  • Le méningiome suprasellaire qui est localisé derrière le nez, devant le tronc cérébral et au-dessus de la selle turcique abritant l’hypophyse.
  • Le méningiome de la tente du cervelet.
  • Le méningiome de la fosse postérieure.
  • Le méningiome olfactif.

le méningiome

Ses facteurs de risques

La cause du méningiome reste encore méconnue par les scientifiques jusqu’à aujourd’hui. On sait cependant que les altérations au niveau des cellules des méninges peuvent en être à l’origine. Ces altérations vont engendrer la multiplication anormale des cellules des méninges d’où la tumeur.

À noter qu’il est possible que les gènes, l’environnement, les hormones, etc. puissent être responsables de la maladie. Si vous avez des parents déjà atteints par la maladie auparavant, vous pouvez aussi développer la maladie à votre tour. Si vous êtes exposés à un environnement nocif, le méningiome peut finir par apparaître.

Le développement du méningiome est dû à une atteinte du système cérébral. Chez la femme, ce sont les hormones qui poussent le développement de la tumeur. Les personnes qui suivent un traitement par radiation peuvent contracter le méningiome. Par exemple le traitement par radiothérapie. Le développement de la maladie peut faire suite à la neurofibromatose de type II.

Ses symptômes

Les symptômes de ce cancer de cerveau sont d’intensité croissante et graduelle. Ce sont des symptômes généraux à tous les méningiomes. À noter que d’autres symptômes spécifiques peuvent apparaître en fonction de l’emplacement de la tumeur.

Au début de la maladie, le malade va ressentir des déficiences visuelles. Il aura une vision double ou diplopie, des yeux qui tremblent, etc. Des maux de tête vont apparaître à faible intensité. Mais avec le temps, ces maux de tête vont être de plus en plus intenses. Le méningiome peut causer des pertes de l’audition, des pertes de la mémoire, des pertes d’odorat, des convulsions, etc. Le malade ressentira une grosse fatigue permanente. Il en est de même de la faiblesse musculaire au niveau des bras et des jambes.

Le diagnostic du méningiome

Pour pouvoir traiter la maladie, il faut d’abord s’assurer qu’il s’agit bel et bien de la maladie. La réalisation d’un diagnostic est alors préconisée. Ce diagnostic se fait uniquement auprès d’un spécialiste en matière de cancer du cerveau.

Les résultats du diagnostic permettent de savoir tout d’abord la localisation de la tumeur. Il faut savoir si la tumeur est accessible ou non. Ils permettent de connaître la taille exacte de la tumeur pour envisager le traitement possible. En gros, le diagnostic permet tout simplement de savoir le niveau de gravité du cancer méningiome.

Le diagnostic commence par l’étude des symptômes qui apparaissent. L’état de santé général du patient sera étudié à la même occasion. Après les examens physiques, on passe directement aux examens d’imageries. Pour ce faire, il faut réaliser une IRM ou un scanner.

Ses traitements

Le traitement de ce type de cancer est plus que diversifié. Il dépend d’un malade à un autre en fonction de différents critères. Par exemple la localisation et la gravité de la tumeur du cerveau.

Si le malade ne présente pas de symptômes, il n’y a pas de traitement à suivre. Il suffit de consulter le médecin et contrôler régulièrement le développement de la maladie.

La chirurgie est une possibilité de soin de la tumeur de cerveau si celle-ci est facilement accessible. Il en est de même si la tumeur de cerveau est de taille inférieure à 3 cm de diamètre. On parle de chirurgie ciblée.

Pour traiter le méningiome, vous avez aussi la radiothérapie. Cette méthode de traitement se fait généralement suite à une intervention chirurgicale.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=meningiome_pm
https://www.lemonde.fr/sciences/article/2018/09/18/un-traitement-hormonal-augmente-le-risque-de-meningiome_5356475_1650684.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *