fbpx
fasciite plantaire

Qu’est-ce qu’une fasciite plantaire ?

Une fasciite plantaire ou aponévrosite plantaire est une inflammation douloureuse du fascia plantaire. Il s’agit d’un tissu conjonctif qui recouvre le tendon jusqu’à la base des orteils. Celui-ci constitue, en quelque sorte, le « support » du pied. Une rupture de ce dernier ou un étirement peut provoquer son inflammation. Les sportifs, les personnes en surpoids et la femme sont les plus souvent atteints. En effet, ils sollicitent plus souvent et intensément toutes les structures de leurs pieds. Les personnes qui en sont touchées une fois conservent une fragilité tout au long de leur vie.

Les causes de la fasciite plantaire

L’une ou l’autre des situations suivantes peut en être la cause. Cependant, on sait que le vieillissement normal du fascia plantaire le rend plus délicat. En effet, il perd de leur souplesse au fil du temps.

La pratique d’activités physiques sans échauffements adéquats des muscles et des tendons ; l’usage d’équipement non adéquat.

Le jogging, le saut, le tennis, l’aérobique…font partie des activités sportives les plus à risques.

L’obésité

C’est un facteur de risque sérieux de fasciite plantaire. L’excédent de poids amplifie notamment la stimulation des tensions dans la chaîne musculaire postérieure de la jambe. Ces tensions se répercutent sur la voûte plantaire du pied.

Le port de chaussures qui soutiennent mal la voûte plantaire et le talon

Ces derniers provoquent un déséquilibre biomécanique. C’est notamment le cas des chaussures dont les semelles sont trop dures ou les talons sont trop hauts. Aussi, les contreforts trop mous ne stabilisent pas correctement les talons.

Les pieds plats ou les pieds creux

Les personnes possédant cette physiologie de pied sont plus susceptibles d’attraper une fasciite plantaire. La marche ou la station debout prolongée sur des surfaces dures peuvent aussi être une cause.

Les conséquences de la fasciite plantaire

Une épine calcanéenne, aussi appelée épine de Lenoir pourrait apparaître avec le temps. Environ la moitié des personnes qui en souffrent développe cet aspect clinique.

Qu’est-ce que l’épine calcanéenne ?

C’est une excroissance osseuse superficielle qui se développe à l’endroit où le fascia plantaire rejoint l’os du talon. Celle-ci résulte d’une réorganisation naturelle de l’os. En effet pour soutenir la masse corporelle du corps, le tendon va s’étirer. On appelle également ce phénomène l’exostose calcanéenne. Une excroissance assez grosse peut apparaître dans de rare cas. Elle peut alors entraîner une pression locale. En ce cas, une excision chirurgicale doit se faire. À la guérison de celui-ci, l’épine de Lenoir demeure, mais ne provoque plus de douleur.

Symptômes de la fasciite plantaire

  • Une douleur variable (légère ou plus forte) au niveau du talon ;
  • Cette douleur se produit essentiellement au matin, au lever. La sensation peut diminuer pour revenir après une période d’activités physiques.

Les personnes à risques

  • Les personnes qui ont les pieds creux ou pieds plats ;
  • Les femmes enceintes, à cause de leur poids ;
  • Les personnes de plus de 45 ans (notamment les femmes) ;
  • Les personnes diabétiques ou une atteinte inflammatoire telle que la polyarthrite rhumatoïde.

Les facteurs de risques

  • Le surpoids ;
  • La pratique de certains sports surtout la course à pied et le jogging ;
  • Le port de chaussure inadéquate ou usées ;
  • L’inapplication d’un échauffement avant la pratique sportive ;
  • Un travail exigeant et une station debout trop longtemps.

Les mesures préventives pour la fasciite plantaire

  • Pratiquez régulièrement des exercices d’assouplissement et d’étirement du fascia plantaire, du pied, des muscles du mollet et du talon d’Achille ;
  • Soyez prudent en matière de pratique sportive ;
  • Respectez le besoin de repos ;
  • Augmentez progressivement les distances parcourues pour le jogging ;
  • Evitez de courir trop longtemps sur des surfaces pentus, durs ou inégaux ;
  • Maintenez un poids raisonnable ;
  • Portez des chaussures qui soutiennent bien la voûte plantaire et qui absorbe efficacement le poids ;
  • Remplacez les chaussures dès que celles-ci présentent un signe d’usure ; quant aux souliers de course, ils doivent être remplacés après environ 800km d’utilisation ;
  • Evitez la position debout prolongée surtout lorsque vous portez des chaussures à semelles dures.

fasciite plantaire

Les traitements médicaux de la fasciite plantaire

Une application de glace

Appliquez un sac de glace durant un quart d’heure pour soulager l’inflammation.  Toutefois, éviter de poser directement le sac sur la peau. Installez-vous en posant les pieds sur un objet élevé par rapport au niveau du reste du corps.

Des traitements à base d’exercices

Des exercices spécifiques à la réadaptation des fascias peuvent aider à relâcher les tensions au niveau du pied. En voici quelques exemples.

Détente du fascia plantaire avec une balle

Masser le dessous du pied en allant du talon jusqu’à l’avant du début des orteils. Pratiquez l’exercice doucement. La position assise est la meilleure façon de pratiquer cet exercice. Faites-le durant 2-3mn par jours.

Equilibre sur une jambe

En vous munissant d’un coussin assez épais, tenez-vous en équilibre sur une jambe. Maintenez cette position en contrôlant le déséquilibre. Tenez 30s chaque pied, pour une série de 2-3 fois.

Médicaments

  • Antiinflammatoires ;
  • Injection de cortisone

Disposition de soutien

  • Orthèse plantaire ;
  • Bandage adhésif pour le sport ;
  • Attelle ;
  • Plâtre.

La chirurgie ne s’applique qu’en dernier recours.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-medecines-alternatives/fasciite-plantaire-7-exercices-pour-la-soulager-383140
https://www.topsante.com/medecine/accidents/blessures/douleur-au-talon-c-est-quoi-la-faciite-plantaire-631038

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *