fbpx
Accueil / Santé / Relancer la croissance des enfants par les compléments alimentaires

Relancer la croissance des enfants par les compléments alimentaires

Les parents sont souvent à cheval en ce qui concerne la croissance des enfants. Quels parents n’ont pas eu à persuader, par tous les moyens, ses enfants de manger les légumes ? Ce n’est pas facile de vouloir que les enfants grandissent correctement malgré la présence des différentes alimentations actuelles. En effet, la clé d’une bonne croissance est d’avoir une bonne alimentation équilibrée. Pourtant, ce n’est pas évident de garder cet équilibre au quotidien avec les enfants. Ainsi, comment faire pour booster la croissance des enfants par les compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires :

Les parents aimeraient tous que leurs enfants mangent de manière équilibrée tous les jours. Cependant, les enfants sont actuellement plus capricieux et ce n’est pas évident d’instaurer cette alimentation équilibrée au quotidien.  En effet, plusieurs éléments nutritifs sont indispensables à la croissance des enfants. Ces nutriments se trouvent dans les différents aliments à consommer chaque jour. Malheureusement, certains enfants n’ont pas le même goût en matière d’aliments. Certains enfants mangent facilement ce qu’ils ont dans leurs assiettes tandis que d’autres sont encore difficilement à convaincre. D’où la nécessité de faire appel aux compléments alimentaires. Ces derniers contribuent alors à booster la croissance des enfants par les différents apports nutritionnels.

Les compléments alimentaires sont des complexes riches en vitamines et minéraux essentiels pour renforcer l’organisme des enfants. Heureusement, la présentation des compléments est faite de manière à être facilement assimilée et appréciée par les enfants. Cependant, avant toute administration, il vaut mieux avoir un avis médical. Un pédiatre ou un nutritionniste peut diagnostiquer la carence ou le retard de croissance chez un enfant.

Les différents compléments alimentaires pour booster la croissance des enfants

Une supplémentation en compléments alimentaires est donc essentielle pour favoriser cette croissance. Cependant, la prescription de ces différents compléments alimentaires est à définir par un médecin spécialisé. Les enfants ont un besoin nutritionnel correspondant à leur âge.

La vitamine K :

La vitamine K est essentielle à la coagulation du sang. Les compléments en vitamine K sont proposés pour les nourrissons qui sont allaités. A la naissance, le pédiatre prescrit deux doses de vitamine K. On administre aux nouveau-nés, nourris exclusivement au sein, une dose hebdomadaire de 2 mg.

Le Fluor :

C’est un oligoélément qui permet de prévenir les caries. Le fluor se fixe sur l’émail des dents. La prise du fluor par l’enfant est prescrite par le médecin au-delà de six mois. C’est souvent l’âge de la poussée dentaire. L’administration du fluor dépend de l’exposition de l’enfant au risque de carie. En effet, les enfants qui manquent de vitamine D sont plus enclins aux caries.

La vitamine B1 :

C’est une vitamine qui contribue à la croissance physique des enfants. La vitamine B1 est essentielle au bon développement du système nerveux et du cœur aussi.

La vitamine C :

Elle est utile pour renforcer les dents et les os aussi. En effet, la vitamine C booste la croissance de ces derniers. Cette vitamine fait partie des antioxydants essentiels au bon développement de l’organisme.

croissance des enfants

La vitamine D :

La croissance des enfants à l’adolescence peut être retardée en cas de déficit en vitamine D. Cette dernière est essentielle à la fixation et l’assimilation du calcium par les os et les dents. L’exposition non excessive a soleil est la première mode d’absorption de la vitamine D. Elle est produite par les UV au niveau de la peau. La supplémentation en vitamine D peut être prescrite de manière systématique en cas de carence. En effet, en hiver ou dans les pays moins ensoleillés, les enfants manquent de vitamine D. Les compléments en vitamine D sont administrés tous les jours et renouvelés tous les trois mois.

Le calcium :

Le calcium fait partie des piliers essentiels pour favoriser la croissance des enfants. Il contribue à améliorer la minéralisation du squelette. Le besoin en calcium varie selon l’âge de l’enfant. De 1 à 18 ans la prescription de calcium varie de 500 mg à 1 300 mg. Jusqu’à l’âge de 3 ans, l’apport en calcium est constitué par le lait de croissance ou maternel. Au-delà de cet âge, une supplémentation peut être prescrite en cas de déficit en calcium.

Le Fer :

Le fer assure le transport de l’oxygène au niveau des cellules des muscles et des tissus. Concernant les enfants, la supplémentation en fer contribue à développer le système cognitif des enfants. Cela permet donc de favoriser leur niveau de concentration et leur intelligence. L’allaitement et le lait de croissance permettent de pallier le besoin en fer pour la croissance des nouveau-nés. Une supplémentation en fer n’est prescrite qu’en cas de carence en fer diagnostiquer par un pédiatre. La consommation de vitamine C permet de faciliter l’assimilation du fer par l’organisme.

Sources:
https://www.allodocteurs.fr/grossesse-enfant/enfant/croissance/relancer-la-croissance_2512.html
https://www.doctissimo.fr/html/sante/enfants/sa_1510_courbe_croiss.htm

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

dysfonctions sexuelles féminines

Le point sur les principales dysfonctions sexuelles féminines

Parmi les maladies les plus répandues, la dysfonction sexuelle chez la femme arrive en premier. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *