Accueil / Santé / Retrouver sa féminité après un accouchement

Retrouver sa féminité après un accouchement

La période suivant un accouchement peut être parfois difficile pour certaines femmes qui veulent retrouver leur féminité. Vous trouverez dans cet article quelques solutions pour y parvenir.

Post-partum : quel est le problème ?

Aussi heureuse soit-elle, la naissance d’un bébé met toujours le corps de la femme à rude épreuve. Kilos en trop, vergetures, ventre moins tonique…c’est un vrai bouleversement. Mais les désagréments ne s’arrêtent pas là. Ceux de la sphère intime peuvent aussi avoir pas mal de conséquences, notamment sur la vie sexuelle. Dans ces conditions, pas toujours évident de se sentir sexy, désirable et désirante ! En combinant deux options thérapeutiques probantes, une jeune maman a toutes les chances de retrouver son corps de femme et de renouer avec ses sensations intimes.

Un rôle fondamental

La grossesse autant que l’accouchement ont un impact important sur le périnée aussi appelé plancher pelvien. Mais qu’est-ce que le périnée ? C’est l’ensemble des ligaments et des muscles qui s’étendent des os pubiens au coccyx et qui enserrent l’urètre, l’anus et le vagin. Leur rôle est fondamental et il est triple. L’ensemble de ces tissus soutient les organes internes du petit bassin pour empêcher les « descentes d’organes » (prolapsus). Ils agissent sur la continence urinaire et fécale en exerçant une pression sur les sphincters de l’urètre et de l’anus. Enfin le périnée a une fonction cruciale sur le plan sexuel puisque c’est lui qui, en déclenchant les contractions vaginales, est à l’origine de l’intensité et la production des orgasmes féminins.

Des muscles très sollicités

féminité après accouchementDurant les 9 mois de grossesse, le plancher pelvien est donc largement sollicité puisqu’il doit de surcroît soutenir le poids du bébé, le liquide amniotique et le placenta ! D’autant que le bouleversement hormonal rend les muscles et les ligaments plus lâches. Bien sûr l’accouchement n’est pas non plus sans conséquence ! Pour faire passer un bébé de plus de 3 kg, il faut non seulement que le vagin se dilate, s’étire, mais aussi que les muscles du périnée se distendent suffisamment pour supporter les poussées.

D’ailleurs, afin d’éviter les déchirures périnéales, les obstétriciens prennent souvent l’initiative de faire une incision pour élargir le passage. C’est ce que l’on appelle l’épisiotomie. Comme on peut donc se l’imaginer, après un tel chamboulement, tous ces tissus ont parfois du mal à retrouver leur tonicité initiale.

Une rééducation indispensable pour retrouver sa féminité après accouchement

Ainsi un périnée fragilisé ou trop distendu peut entraîner des troubles urinaires (fuites lorsque vous toussez, éternuez, riez ou durant un effort). Cela diminue aussi le plaisir pendant les rapports sexuels. De ce fait, pour contrer ses effets délétères, il est vivement conseillé à la maman de faire une rééducation périnéale environ 6 semaines après la naissance. Prescrites par un médecin et remboursées par la Sécurité sociale, ces séances faites par une sage-femme ou un kinésithérapeute consistent à faire travailler les muscles du périnée pour leur redonner de la tonicité. Il existe 3 méthodes de rééducation :

Manuelle

Grâce à des exercices de contraction/relâchement, la patiente prend conscience de son périnée et apprend elle-même à le maîtriser.

L’électro-stimulation :

Une sonde placée dans le vagin envoie de petites décharges électriques, ce qui oblige le vagin à se contracter.

Le bio-feedback :

Une sonde endovaginale enregistre les contractions effectuées. La patiente en visualisant son travail sur un écran peut adapter ses efforts et s’améliorer au fil des séances. En fonction de l’état du périnée de la femme, 4 à 5 séances peuvent suffire. Mais 10 séances peuvent parfois être nécessaires. Cette rééducation nécessaire permet donc de retrouver un périnée souple et tonique. De plus, elle n’a aucune incidence sur la muqueuse vaginale. En bref, elle vous aide à retrouver votre féminité après accouchement.

Une solution efficace

laser CO2Il faut savoir que beaucoup de femmes, suite à plusieurs grossesses et de bébés de bons poids, peuvent souffrir de laxité vaginale. C’est-à-dire un relâchement et une altération de la forme du vagin qui donnent l’impression à la femme que ce dernier est devenu très large. Cette condition peut entraîner des symptômes d’incontinence urinaire, une sécheresse vaginale et surtout une grande insatisfaction sexuelle pour la femme comme pour son partenaire.

Pour régénérer la muqueuse et retrouver ainsi la souplesse et l’élasticité du vagin, le laser CO2 fractionné est tout indiqué d’autant que c’est un traitement efficace, rapide et indolore. Comment ça marche ? Après un examen qui assure au professionnel qu’il n’y a pas de problème particulier ni d’infection, on insère une sonde vaginale jusqu’au fond du vagin. On crée sur toute la muqueuse, une série de petits impacts qui vont obliger la muqueuse à cicatriser, donc à se régénérer. Après cette séance, vous retrouvez votre féminité après accouchement.

Renouer avec sa sexualité

En enlevant les couches supérieures tissulaires anormales, le laser stimule la production et la régénération d’un nouveau collagène et la contraction de la fibre d’élastine. C’est un geste non invasif, non chirurgical qui doit être tout de même pratiqué par un médecin formé à la technique. Totalement indolores, à l’exception parfois de picotements ressentis chez certaines patientes, les séances sont courtes, entre 10 et 15 minutes. Elles se réalisent en ambulatoire sans anesthésie.

Les suites opératoires sont très simples, avec parfois de petites irritations, picotements ou encore de toutes petites pertes qui peuvent durer un à deux jours. On recommande une abstinence de rapport sexuel pendant 48 à 72 h. Pour un résultat satisfaisant, il faut compter au moins 3 séances. Mais pour apprécier pleinement la qualité du résultat, il vous faudra attendre un moins ou deux, le temps que les fibres qui ont été chauffées, impactées, irritées soient parfaitement restaurées.

Sources

https://paroledemamans.com/ma-vie-de-maman/beaute/retrouver-sa-feminite-apres-une-grossesse

https://www.mustela.fr/10-commandements-pour-retrouver-sa-feminite

http://www.mamanvogue.fr/rretrouver-et-aimer-son-corps-apres-la-grossesse-les-temoignages-des-mamans/

 

 

Vérifiez également

carence en calcium

Carence en calcium: les signes qui ne trompent pas

Lorsqu’il s’agit de l’importance du calcium pour l’organisme, nombreux sont ceux qui pensent directement à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *