Accueil / Libido / Se guérir de la dépendance affective

Se guérir de la dépendance affective

La dépendance affective est un fléau qui ravage bien des personnes et bien des relations. C’est la raison pour laquelle il est primordial de se guérir de la dépendance affective le plus rapidement possible. Découvrons ensemble les meilleurs moyens de se sortir de la spirale infernale de la dépendance affective.

Dîtes adieu à la dépendance affective pour toujours

En effet, il existe bel et bien des solutions qui peuvent vous faire guérir définitivement de la dépendance affective. Vous n’aurez plus à mendier de l’amour et de l’attention ni à quémander la présence de quelqu’un dans votre vie. La solution miracle ? Eh bien…. Il n’y en a pas.

La solution à votre problème de dépendance affective, c’est VOUS

La dépendance affective, vue crûment, est juste le fait que vous ne vous fassiez pas assez confiance, que vous ne vous aimiez pas assez, que vous n’ayez pas assez de considération ou de respect pour vous-même. Par conséquent, vous vous attendiez à ce que quelqu’un d’autre fasse pour vous ce que vous aimeriez qu’on vous fasse.

Pas assez clair ? Clarifions un peu les choses. La dépendance affective est une maladie qui se passe en vous et, plus précisément dans votre tête. C’est donc dans votre tête que ça se passe.

La première étape, c’est d’apprendre à vous connaître

Mettez les choses au clair avec vous-même. C’est la façon la plus rapide pour commencer à débloquer vos émotions. Levez le voile sur votre mal-être et affrontez en face tout ce que vous tentez de refouler au fond de vous-mêmes. En un mot, cessez donc de vous fuir !

Un exercice très simple est de prendre un cahier et un stylo, d’y noter tous vos ressentis et d’expliquer pourquoi vous vous sentez comme cela

Être honnête envers soi-même, identifier ses attentes, affronter en face ses peurs et déterminer la source de ses peurs pour mieux les affronter, voilà le premier pas vers la guérison définitive.

La deuxième étape, c’est d’agir selon ce que VOUS souhaitez vraiment

Si vous êtes conscient(e) que vous souffrez de dépendance affective, il vous faut également régler vos problèmes de peur de l’abandon et du rejet. Bien que tout le monde ressente un peu ces deux sortes de peur, les personnes dépendantes émotionnellement les ressentent « à l’excès ». Affrontez donc votre phobie.

N’oubliez pas, d’une part, vous êtes le maître de votre vie, il n’appartient qu’à vous de vivre votre vie comme vous l’entendez. De plus, quoique vous fassiez, n’espérez jamais obtenir une acceptation totale des autres. Il y aura toujours des personnes qui vous critiqueront quoique vous fassiez. Donc quitte à se faire montrer du doigt, faîtes ce qui vous plaît !

D’autre part, il faut vous rendre à l’évidence. La seule personne qui sera « contrainte » de vous supporter toute votre vie et qui ne pourra en aucun cas vous abandonner, c’est vous-même. De ce fait, à quoi bon tout faire pour garder un(e) partenaire qui vous fait la vie dure ? A quoi bon garder ces fréquentations que vous saviez mauvaises pour vous-mêmes ? A quoi bon maintenir cette carrière qui vous stresse plus qu’autre chose ? Ayez le courage de vous poser les bonnes questions et de vous faire assez confiance pour prendre celle(s) que vous saviez être la ou les bonnes décisions pour votre vie.

guérir de la dépendance affective

Accordez-vous du temps pour vous

Souvent, quand on souffre de dépendance émotionnelle, on fait toujours passer autrui avant soi-même. Qu’il s’agisse de débattre d’un sujet et on se range du côté de la personne ou des personnes auprès de qui on est dépendant. Qu’il s’agisse de prendre une décision et on lui/leur demande de décider à notre place. Bref, dans tous les aspects de notre vie, l’autre est idolâtré et mis sur un piédestal.

Changez donc cette tendance ! Souvenez-vous du proverbe, « respecte-toi et on te respectera ». Vous devez vous respecter pour que les autres en fassent autant. Si vous ne vous donnez pas de l’importance, les autres en feront autant.

De ce fait, prenez le temps de vous accorder du temps, de vous mettre en priorité dans ce que vous faîtes mais surtout, dans les domaines qui sont importants pour vous.

Prenez soin de vous

Avant dernier point, n’oubliez pas de vous faire plaisir et de prendre soin de vous. Personne ne peut deviner ce qui vous ferait plaisir ni ce que vous voulez vraiment. De ce fait, consacrez-vous du temps et faîtes des activités qui vous plaisent. Même une fois par semaine pour débuter. Ce sera un moyen de progressivement vous retrouver avec vous-même et d’apprécier votre présence.

Consultez un spécialiste si l’envie se fait ressentir

Parfois, quand le mal a persisté pendant un certain nombre d’années ou pendant toute une vie, il est difficile de mettre les choses à plat. C’est pourquoi, certaines personnes trouvent qu’il est plus facile de se confier à quelqu’un : un proche, son (sa) meilleur(e) ami(e) ou un médecin. Trouvez la méthode qui vous semble être le plus adapté à votre cas.

Sources:
https://www.letemps.ch/societe/finir-dependance-affective-mode-demploi
https://www.lexpress.fr/styles/psycho/dependance-affective-les-cles-pour-s-en-liberer_1669077.html

Vérifiez également

Manger cru, pourquoi ?

Connu sous le nom de « raw food diet », le régime à base d’aliments crus est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *