fbpx
Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age

Tout savoir sur la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA) est une maladie qui atteint la macula appartenant à la rétine. Cette partie de la rétine permet de reconnaître les détails, de lire, de conduire… Le vieillissement de cette zone est le facteur responsable de cette pathologie. C’est une maladie qui survient à un certain âge : à partir de la cinquantaine. Cette maladie est souvent la raison pour laquelle les personnes âgées perdent progressivement leurs vues. A part l’âge, les causes de la DMLA sont encore inconnues, cependant, certains facteurs peuvent accélérer son apparition. Il est essentiel de connaître cette maladie afin de la comprendre et de la prévenir à temps.

Comment se manifeste la DMLA ?

Cette maladie de la rétine : la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age évolue durant plusieurs années. Au début, les symptômes ne sont pas encore perceptibles. Ce n’est qu’à un stade avancé de la maladie que les signes de la maladie se révèlent.

  • La réduction du discernement visuel.
  • La dégression de la perception des détails, les images jaunissent et deviennent ternes. L’assombrissement de la vision demande la présence d’éclairage pour décerner les détails.
  • La distorsion visuelle des lignes.
  • La présence d’une tâche noire au milieu du champ de vision. Cette tâche appelée : Scotome réduit ainsi le champ de vision.

La présence de ces différents signes doit vous alerter. Une consultation urgente chez l’ophtalmologue est obligatoire afin de déceler tous troubles visuels.

Quels sont les différentes formes de la DMLA ?

Il existe 2 formes de Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age :

  • La DMLA atrophique ou sèche : elle est caractérisée par la dégénérescence des cellules de la rétine. Elle se manifeste par la réduction de la perception et des troubles lors des lectures. La DMLA sèche de développe lentement jusqu’à 10 ans. Malheureusement, cette forme de la DMLA n’a pas encore de traitement.
  • La DMLA exsudative ou humide : elle se manifeste par la formation des néovaisseaux en dessous de la rétine. Ces vaisseaux bloquent la vision et nuisent à la macula. En absence de traitement, cela peut provoquer une hémorragie et une perte de la vision du centre. La DMLA humide se développe rapidement. Les traitements actuels sont seulement destinés à réduire l’évolution de la DMLA humide.

Comment déceler la présence de la DMLA ?

Comme la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age se développe en silence, il est essentiel de consulter l’ophtalmologue. A partir de la quarantaine, il est conseillé de faire une consultation tous les 2 ans au moins. A parti de la cinquantaine, cette consultation doit se faire tous les ans. Cette consultation permet ainsi de détecter tout autre problème oculaire même sans les symptômes. Il en est de même pour la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age. En effet, une détection précoce permet de traiter de manière efficace cette pathologie de la rétine.

Le test de la grille d’Amsler :

C’est un test qui permet de dépister le changement visuel de la personne concernée. Quand les lignes autour du point noir au milieu s’avèrent courbées, l’examen du fond de l’œil est obligatoire.

Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age

L’examen du fond de l’œil :

Cet examen permet de diagnostiquer la présence de tout signe d’altération de l’œil. Tout signe de Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age peuvent être décelé durant l’examen du fond de l’œil. D’autres examens sont effectués afin d’avoir une confirmation du diagnostic.

Quels sont les différents traitements de la DMLA ?

Il est important de savoir que les traitements ne consistent pas à rétablir la vision du patient. Les traitements permettent de réduire la progression de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age humide.

  • Les injections d’anti-VEGF dans le vitré oculaire
  • La radiothérapie externe
  • La photocoagulation au laser
  • Les traitements anti-angiogéniques
  • La rééducation de la vision : constitue une solution pour apprendre à vivre avec la réduction de la vision centrale. Des aides visuelles (les loupes, les éclairages…) leur sont proposées pour les aider à cultiver la vision périphérique.

Tous ces traitements visent à réduire les actions néfastes des néovaisseaux et ralentir leur prolifération.

Quelles sont les différentes préventions de la DMLA ?

On est tous conscient de l’importance de la vision dans notre vie quotidienne. Il est donc vital de pouvoir prévenir la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age aussi tôt que possible.

  • Faire attention aux facteurs qui favorisent la DMLA (le tabagisme, la variation de la pression artérielle et du taux de cholestérol)
  • Une alimentation riche en antioxydants:
    • Vitamines C : cassis, agrumes, poivrons…
    • Vitamines E: olives, maïs, huiles végétales…
    • Zinc : jaune d’œufs, légumes secs, fruits de mer…
    • Bêta-carotène : potirons, carottes, papayes…

Une alimentation contenant de la bonne graisse : les oméga 3 qui sont des acides gras polyinsaturés. Ils sont présents dans les poissons gras (sardines, thons, saumons…).

Le raisin noir est aussi connu pour ses bienfaits pour l’œil. Une consommation régulière et de forte dose permet de garder les yeux en bonne santé. Il faut juste que les raisins soient consommés avec leurs peaux.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/dmla.htm
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=degenerescence_maculaire_pm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *