fbpx
Ph corporel

Tout savoir sur le Ph corporel

Par définition, le Ph est une mesure qui détermine l’acidité d’un liquide. Les liquides, le corps humain en dispose en grande quantité et il est possible de mesurer le Ph corporel pour ensuite trouver le meilleur traitement à des maladies diverses.

Qu’est-ce qui pourrait favoriser l’augmentation du Ph corporel ?

Nombreux sont les gens qui ne font pas très attention à leurs modes de vie et à leurs régimes alimentaires. Pourtant cela peut influencer l’équilibre acido-basique de l’organisme. Parmi les facteurs pouvant augmenter le Ph corporel on peut en citer :

  • La consommation excessive de produits raffinés
  • Le déséquilibre alimentaire
  • Le manque de sommeil
  • Le stress
  • Le mauvais fonctionnement des organes se chargeant de l’élimination des toxines
  • L’insuffisance de l’oxygénation
  • Le déséquilibre du ph intestinal

Quand les systèmes tampons qui s’occupent des acides s’accumulant dans l’organisme sont trop chargés, les minéraux alcalins des organes vitaux et des os viennent le renforcer. Ils vont alors dissoudre l’acidité et l’éliminer. Si le processus doit se prolonger pour éviter que l’acidité s’élève, les organes et les os risquent de s’affaiblir. D’un autre côté, le Ph corporel peut représenter un danger pour les systèmes s’il vient à s’élever considérablement. Il atteint surtout le système :

  • Digestif
  • Intestinal
  • Circulatoire
  • Respiratoire
  • Immunitaire

Ph corporel élevé – ses effets sur la santé en général

Si l’équilibrage du Ph corporel est toujours recommandé, c’est parce que ses effets sur la santé en général n’ont rien de positifs s’il est trop élevé ou trop faible.  En effet, un Ph corporel trop acide peut être à l’origine d’une :

  • Ulcère d’estomac
  • Gastrite
  • Mycoses digestives
  • Rhumatismes
  • Goutte
  • Diabète
  • Coliques
  • Langue blanche et mauvaise haleine
  • Hémorroïdes
  • Sinusite chronique
  • Maladies du sang
  • Obésité
  • Fatigue

S’il vient toutefois à être trop alcalin, cela pourrait conduire à des :

  • Calculs rénaux
  • Cystites chroniques
  • Eczémas
  • Peaux sèches
  • Troubles hormonaux
  • Maladies infectieuses chroniques
  • Constipation chronique
  • Retard à la digestion etc.

Même les enfants peuvent souffrir de ces problèmes si les parents ne veillent pas à leur mode de vie et surtout à leur alimentation. Actuellement, le traitement de certaines maladies ne peut se faire qu’après une vérification du niveau du Ph corporel du patient. S’il est trop élevé ou trop faible, ce dernier doit réagir pour le rééquilibrer. Comment s’y prendre alors ?

Les mesures à prendre pour stabiliser le Ph corporel

L’équilibrage du Ph corporel demande l’adoption de quelques bonnes habitudes, surtout si l’individu est déjà confronté aux différents problèmes liés à une acidité trop élevée ou trop faible.

Ph corporel stable

Adopter une alimentation saine et équilibré pour un Ph corporel stable

Vous n’êtes pas obligé d’attendre que les symptômes d’un Ph corporel trop élevé apparaissent pour soigner votre alimentation. En effet, lorsque votre organisme vient à être trop acide, cela peut conduire à une déminéralisation de celui-ci. Cela se présente par des :

  • Os fragilisés et cassants
  • Affaiblissement des muscles
  • Augmentation de la tension artérielle
  • Inefficacité du système immunitaire
  • Fatigue

Vous pouvez alors commencer par chasser les aliments industriels de vos repas. Cela inclut notamment les plats préparés, les sauces ainsi que les biscuits industriels. Avec tous les conservateurs et les agents de texture qu’ils comprennent, ils peuvent acidifier l’organisme rapidement. Par contre, vous devez privilégier :

  • Les aliments riches en fibres: épices, oléagineux, fruits et légumes, graines d’avoine
  • Les infusions à profusion en privilégiant les thés verts et blancs qui sont moins acides par rapport aux thés noirs
  • Les légumes crus

 

Autres conseils pratiques pour stabiliser le Ph corporel

Certains aliments ne présentent pas forcément un danger pour votre santé. Par contre, vous devez limiter leur utilisation, comme pour le cas des farines blanches. Ce sont des farines raffinées qui, sous l’effet du processus de nettoyage et de blanchissement, perdent leurs valeurs nutritives. Pauvres en fibres et en nutriments, ils sont riches en énergie et vous pouvez les introduire dans votre alimentation, mais à faible quantité.

Rien ne vous pousse à rayer les viandes et les poissons de votre alimentation pour équilibrer le Ph corporel. Vous devez toutefois éviter d’en consommer régulièrement, surtout les viandes rouges et les charcuteries. Si vous le pouvez, privilégiez les repas végétariens. Sinon, ne mangez que des viandes et des poissons bio.

Le sport et le sommeil – les meilleurs alliés pour un Ph corporel équilibré

Enfin, n’oubliez pas que le manque de sommeil et le stress sont des facteurs qui peuvent favoriser l’augmentation du Ph corporel. De ce fait, vous devez prendre un peu de votre temps pour se relaxer. Vous pouvez en profiter pour faire du yoga ou de la méditation. N’oubliez pas de faire des exercices physiques régulièrement. Pratiquez aussi les techniques de respiration profonde pour une bonne oxygénation de votre organisme. Cela va aussi retarder la production des déchets acides. A cela s’ajoute évidemment un bon sommeil que vous devez soigner.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/nutrition/diaporamas/corps-acide
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-gynecologiques/tout-savoir-sur-le-ph-vaginal-332638

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.