Accueil / Santé / Tout savoir sur le syndrome du canal carpien

Tout savoir sur le syndrome du canal carpien

Ces derniers temps, vous ressentez quelque chose d’anormal dans vos deux mains ? Vous êtes sujet à des fourmillements, des engourdissements et vos poignets vous font mal ? Il se peut que vous soyez atteint du syndrome du canal carpien. Rassurez-vous, il s’agit d’une maladie très fréquente qui se soigne très bien. Dans ce qui suit, vous allez découvrir ce qu’est ce syndrome, quelles sont ses causes et ses traitements.

Syndrome du canal carpien : définition

On parle de syndrome du canal carpien lorsqu’il y a compression du nerf médian situé au niveau du poignet. Rappelons que ce nerf a pour fonction d’assurer que les pulpes du pouce, du majeur et de l’index soient sensibles. Le nerf en question, avec les tendons qui assurent le fléchissement des doigts, traversent une sorte de tunnel que l’on appelle canal carpien. Lorsque ce canal, assez restreint, est sujet à une inflammation, le nerf va être comprimé et provoque des sensations d’engourdissement au niveau des doigts. Dès fois, la personne touchée peut ressentir de la douleur au niveau de la paume de la main.

Cette maladie a tendance à survenir à partir de la cinquantaine et touche plus les femmes que les hommes.

qw

Comment reconnaître ce syndrome ?

Plusieurs signes permettent de reconnaître le syndrome du canal carpien. Ainsi, si vous présentez l’un des symptômes suivants, n’hésitez pas à en faire part à votre médecin traitant afin que celui-ci puisse diagnostiquer la maladie :

  • Des picotements ou des engourdissements au niveau des doigts, notamment au niveau du majeur, de l’index et du pouce ;
  • Une difficulté à prendre et à tenir les objets même si ceux-ci sont légers ;
  • Une paume et un poignet douloureux. Quelques fois, ces douleurs peuvent irradier vers l’avant-bras, et même jusqu’à l’épaule ;

La majorité de ces symptômes prend de l’ampleur durant la nuit, lors d’une activité sollicitant l’emploie des mains ou encore avant les menstruations chez les femmes. Lorsque le patient secoue ses mains durant quelques minutes, ces symptômes disparaissent.

Quelles sont ses causes ?

Les causes du syndrome du canal carpien sont généralement des mouvements effectués par le patient et qui sollicite plus ou moins l’usage des mains. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les travailleurs manuels sont les plus touchés par ce syndrome. Ses principales causes sont :

  • L’utilisation d’outils qui émettent des vibrations. Comme le marteau-piqueur par exemple ;
  • Une répétition des mouvements sollicitant l’avant-bras et le poignet durant de longues périodes ;
  • L’adoption de certaines postures qui sont contraignantes pour la main ;
  • Les mouvements réguliers qui nécessitent une force assez conséquente au niveau de la main.

A part ces causes qui peuvent être qualifiées d’externes, certaines origines « internes » méritent également d’être énumérées lorsqu’il s’agit du syndrome du canal carpien :

  • L’arthrite au poignet ;
  • Les atteintes neurologiques provoquées par le diabète ;
  • Les fluctuations hormonales qui surviennent surtout chez les femmes durant la grossesse, la ménopause ou avant les règles. Ces moments sont donc très propices à l’apparition du syndrome du canal carpien.

le syndrome du canal carpien

Qui sont les plus susceptibles de développer le syndrome du canal carpien ?

Au vu des causes de ce syndrome, les personnes à risque sont alors :

  • Les travailleurs qui manipulent des outils produisant de la vibration. Sont alors plus exposés ceux qui travaillent dans les mines, les fonderies, les travaux publics ou encore l’industrie du meuble ;
  • Les chauffeurs de camions et les personnes travaillant à l’ordinateur et qui manipulent beaucoup la souris sont aussi plus enclins à contracter le syndrome du canal carpien. Il en est de même pour ceux qui jouent régulièrement aux jeux vidéo.
  • Les femmes enceintes et celles ménopausées ;
  • Les personnes ayant un membre de la famille ayant déjà été touché par cette affection.

 

Et les facteurs de risque ?

A part la pratique des activités mentionnées précédemment, certains facteurs favorisent aussi la survenue de cette affection qui touche le poignet.

  • Une arthrite rhumatoïde ou un diabète non traités ;
  • Les blessures au niveau du poignet ;
  • La prise de certains contraceptifs oraux.

Quel traitement pour ce syndrome ?

Le traitement du syndrome du canal carpien va dépendre de l’ampleur de la compression du nerf. Mais généralement, le médecin opte en premier lieu pour la mise en place d’une attelle durant la nuit. Cette attelle va empêcher le patient de plier le poignet et de protéger le nerf médian. Aussi, il préconise le repos afin de rompre l’activité à l’origine des douleurs et des engourdissements ressentis. Si cette solution n’est pas efficace et que les symptômes persistent, il peut prescrire la réalisation d’une infiltration de corticoïdes. Ce traitement consiste en une intervention permettant de dégonfler le contenu du canal carpien. Toutefois, le soulagement n’est que temporaire et les signes de l’affection peuvent réapparaître plusieurs mois plus tard.

En dernier recours, et pour faire baisser de manière définitive la pression au niveau du canal carpien, la chirurgie peut être effectuée. Elle permettra d’ailleurs de libérer le nerf compressé en ouvrant le ligament qui a pour rôle de fermer le canal. Il importe de noter que cette intervention chirurgicale est faite sous anesthésie locale du membre supérieur. Aussi, si vous avez à l’effectuer, vous n’aurez pas besoin de passer la nuit à la clinique ou à l’hôpital.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=troubles_musculosquelettiques_main_poignet_pm
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/syndromes/canal-carpien-quand-faut-il-se-faire-operer-171506

Vérifiez également

habitudes capillaires

Zoom sur ces habitudes capillaires qui mettent en danger la santé

Il est tout à fait normal de prendre soin de ses cheveux. Pour ce faire, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *