fbpx
peur de la mort

Vaincre sa peur de la mort, oui mais comment ?

Difficile à appréhender pour certains d’entre nous pourtant c’est assez naturel et logique : la peur de la mort. Qui n’a pas peur de la mort ? Sans doute, personne. Nous en avons tous. Si pour les uns, c’est assez occasionnelle, pour certaines personnes cela devient presque une phobie, une angoisse qui arrive à les détruire mentalement. Si l’on leur comprend très bien, ils se soucient de comment vivre tranquillement avec la peur de disparaître un jour, avec la pensée que tout va s’arrêter un jour. C’est normal mais cela ne devrait en aucun cas gagner notre esprit et y prendre plus de place qu’il n’en faut. Cela ne devrait pas déstabiliser notre vie quotidienne parce que quoi que l’on fasse aucun d’entre nous ne peut échapper à la mort. Nous sommes tous égaux face à la finitude. Aucun d’entre nous ne sait quand il partira et comment cela se passera. Aucun d’entre nous ne sait ce qui se cache vraiment derrière la vie malgré nos forts attachements à nos croyances. Mais quoi qu’il en soit, elle est un problème à régler. Si vous aussi, vous avez pour phobie la peur de la mort, lisez ces quelques lignes pour vous aider à vous orienter.

Est-ce une phobie ?

Comment l’expliquer ? Elle est un sentiment très naturel chez les humains. Puisque la mort est inévitable, avoir peur de la mort est donc normal. De plus, le fait que personne ne peut échapper à la mort aiguise encore plus cette peur en nous. Cette peur peut tout à fait être comprise comme une phobie si elle nous envahit trop. Il existe des personnes qui ne se contrôlent plus dès qu’il est question de vie ou de mort. Elle est la plus grande des phobies qui soit. En d’autres termes, c’est presque vue comme une maladie mentale dans le monde de la Médecine. Connaître la mort est une chose et en faire l’expérience en est une autre. Elle se manifeste le plus souvent quand la mort « rode » autour de nous, par exemple, quand l’un de nos proches est atteint de maladie grave ou bien lorsque nous venons de faire un accident ou lorsque nous avons frôlé la mort. Nous avons peur du moment quand la mort nous sépare de nos êtres chers.

Y a-t-il plusieurs types de peur de la mort ?

Pour ce qui ne le sait pas, elle prend plusieurs visages. D’abord, il y a la peur de ne plus exister, peur de la mort subite, de tout voir s’arrêter. Puis, il y a aussi la peur de ne plus être au contact de ce qu’on aime et de ne plus pouvoir réagir sur tout ce qui se passe. Il y a aussi la peur de souffrir quand la mort frappe à la porte puisque chacun meurt différemment. Et enfin, il y a la peur du néant, de l’inconnu, du vide, de ce qui se cache après la mort. Ce dernier type fait référence surtout à tous ce que la bible ou les autres livres saints nous ont enseignés tels que le jugement dernier, le purgatoire, le néant, Satan, l’enfer, etc. Elle peut aussi être liée à d’autres peurs comme la peur de vieillir, la peur de la solitude, la peur de n’être plus capable physiquement et mentalement, etc.

peur de la mort

Pourquoi nous avons peur de la mort ?

Il y a plusieurs explications sur pourquoi l’homme a peur de la mort. Premièrement, ce peut être lié à la peur de vivre. Quoi qu’il se passe dans notre vie, on a tendance à s’angoisser et ce même pour un rien. Nous vivons avec une crainte constante que nous pouvons mourir à tout moment et en tout lieu. Et même si c’est la réalité, elle est vue comme un problème à ne pas minimiser. Deuxièmement, comme on l’a évoqué plus haut, certaines personnes n’ont pas tout à fait peur de disparaître mais de sentir des douleurs lorsque la mort les attaque. Cela peut s’agir des personnes âgées, des personnes pratiquantes, et des personnes ayant foi que la mort n’est qu’une étape pour passer dans une autre vie. Là donc, il n’y a que la peur de souffrir de douleurs atroces de la mort qui existe. Troisièmement, une explication tout à fait logique, notre peur de la mort puise sa source dans notre enfance. C’est très lié. Si petit nous en avons déjà eu, ce n’est pas étonnant qu’adulte on en ressent encore même peu. Généralement, elle survient à 7 ans.

Les solutions

Pour ne plus en avoir, la première solution qui s’offre à nous est d’en parler pour pouvoir l’accepter. L’implication d’un psychologue ou d’un psychiatre est ici d’une plus grande importance. Pour apaiser cette angoisse créée par la mort, sa seule acceptation est la clé. Parlez-en à votre psychologue et posez-lui toutes les questions qui vous tracassent à ce sujet. Il existe aussi une thérapie existentielle qui consiste à s’imaginer dans son propre enterrement. Comment cela ? Cela peut paraître ridicule mais cela a aidé bon nombre de gens à vaincre leur peur de la mort. Pour ce faire, votre thérapeute vous demandera de penser à votre propre enterrement et à répondre sur quelques questions utiles à cet événement tel que « Qu’est-ce qui est le plus important pour moi ? », « Suis-je bien entouré ? », etc. Pour une personne qui en a, vous pouvez également avoir recours à la Thérapie Cognitive et Comportementale. Cela consiste à faire accepter la mort au lieu d’en avoir peur. Si vous l’acceptez en toute conscience, vous aurez moins peur de mourir. Bref, pourquoi avoir peur de la mort au lieu de profiter de la vie.

Sources:
http://www.doctissimo.fr/psychologie/phobies/vaincre-phobie/comment-vaincre-peur-de-la-mort
https://fr.wikihow.com/surmonter-la-peur-de-la-mort

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.