Accueil / Santé / VIH et transmission : un traitement par antirétroviraux pour se protéger du VIH SIDA

VIH et transmission : un traitement par antirétroviraux pour se protéger du VIH SIDA

Du nouveau dans le domaine de la Médecine ! Une très bonne nouvelle en fait pour tout le monde. Grâce à un traitement antirétroviral, tous les couples qu’ils soient homosexuels ou hétérosexuels, peuvent enfin se protéger contre la transmission du virus du VIH SIDA. Et le plus grand plus de cette invention médicale, c’est que même si l’un des deux partenaires est séropositif, aucun risque ne sera à courir pour l’autre non affecté. Même sans préservatifs, ils peuvent très bien avoir des relations sexuelles sans risque de se transmettre ce virus mortel. Et cela grâce uniquement à un traitement par antirétroviraux. C’est l’étude qu’a récemment publié l’University College of London en Grande Bretagne. Les détails dans ces quelques lignes.

Une incroyable nouvelle sur le VIH SIDA

Eh oui, c’est vraiment une incroyable nouvelle qui vient de se pointer à l’horizon, notamment dans le domaine de la Médecine. Verdict ou non, ce sont les résultats aux recherches qu’ont menées l’équipe de scientifiques de l’Université de Londres. Selon eux, il est désormais possible d’avoir des relations sexuelles avec son partenaire séropositif même sans préservatif et ce sans avoir à  contracter le VIH SIDA et quelle que soit leur préférence sexuelle. L’étude a été réalisée sur 1000  cliniques médicales de couples homosexuels  masculins venant de 14 pays, notamment des Etats-Unis, d’Amérique Latine, d’Afrique et d’Asie.

Les recherches ont été   menées dans 75 cliniques médicales de ces 14 États. L’un des deux partenaires de chacun de ces 1000 couples homosexuels était séropositif. Ils ont été suivis médicalement par traitement antirétroviral durant 8 ans, de 2010 à 2017. Notons qu’ils ont eu des relations sexuelles régulières et ne se protégeaient pas. Les chercheurs les ont consultés tous les 4 à 6 mois pour pouvoir prélever le nombre de rapports sans protection qu’ils ont eu. Selon eux, il y avait eu 76 000 relations anales sans protection.

VIH SIDA

Le risque pour les couples gays est pratiquement de zéro

Les résultats sont plus que surprenants. Aucune transmission du VIH SIDA n’a eu lieu entre les partenaires. Certes, il y avait eu  15 des participants qui avaient contracté ce virus mortel mais ce n’était pas de la part de leur partenaire sexuel. Ils ont été analysés génétiquement et il s’avère que ces contaminations n’étaient pas de sources sexuelles. C’était dû à d’autres modes de transmission, notamment par des objets infectés. Il n’y avait donc pas eu de contamination sexuelle entre les couples. Les principaux bénéficiaires de cette nouvelle recherche seront sans doute les couples homosexuels masculins puisque l’étude a été portée sur eux. Selon ce que les scientifiques ont révélé, le risque pour les gays serait vraiment nul. Statistiquement, cette nouvelle stratégie de prévention contre le virus VIH SIDA a permis d’empêcher 472 cas de propagation au sein de ces 1000 couples homosexuels.

Un traitement antirétroviral pour bloquer le VIH SIDA

Il n’est donc plus nécessaire de douter de cette étude. Ce nouveau traitement des risques de transmission du VIH SIDA porte très bien ses fruits. Notons que cette étude a déjà été effectuée depuis 2016 mais les chercheurs n’avaient pu aboutir à ces résultats qu’en 2017 faute de temps et d’équipements. Ces résultats sont exacts et sont irréfutables selon ce qui a été publié dans le journal « The Lancet ». Les explications et les conclusions à cette étude y ont été rapportées. Une autre étude a même été lancée en 2018 pour pouvoir confirmer cette hypothèse. Et les nouveaux chercheurs sont parvenus aux mêmes résultats. Le traitement par antirétroviraux empêche la contamination du VIH SIDA entre les couples homosexuels et hétérosexuels.

Comment cela est-ce possible ?

La nouvelle formule de lutte contre la transmission du SIDA a pour principe de supprimer la charge virale du VIH depuis les traitements antirétroviraux attribués aux patients séropositifs. Les chercheurs les ont administrés 3 types de médicaments antirétroviraux (ARV). La maladie ne s’est plus évolué dans le corps de ces corps séropositifs. Et les chercheurs ont même recensé une chute considérable du taux de mortalité des personnes vivant avec ce virus. La thérapie antirétrovirale dénommée « essai HPTN 052 » a permis de bloquer toute transmission du virus. Que ce soit par relation anale ou vaginale. Ce qui dit que ces traitements peuvent faire bénéficier aussi bien les couples homosexuels que les couples hétérosexuels ou normaux.

Une nouvelle porteuse d’espoir pour le futur des séropositifs

Cette nouvelle recherche doit être porteuse d’espoir pour tous les malades séropositifs et leurs partenaires sexuels. Ils peuvent continuer d’avoir une vie sexuelle normale sans avoir à se protéger et craindre de se contaminer ce virus. L’OMS et l’ONUSIDA viennent même à féliciter les chercheurs de l’Université de Londres pour cette magnifique recherche portant sur le VIH SIDA et sa transmission. La donne change complètement. Avec ses 96% d’efficacité pour réduire le risque de contaminer le SIDA, cette nouvelle stratégie médicale doit être accessible à un plus grand public.

Faire du traitement antirétroviral une priorité gouvernementale

L’ONUSIDA encourage les gouvernements à intégrer ce nouveau traitement dans la liste de leurs priorités. Étant donné que le risque de contaminer le VIH SIDA par voie sexuelle est de 80%, cette nouvelle recherche doit vraiment être prise en compte dans la prévention et la lutte contre le SIDA. Le problème réside également sur le fait que nombreuses personnes séropositives ne sont pas conscientes. Elles vivent avec ce virus faute de dépistage. Les tests de dépistage devront donc être plus ouverts au public et ne devront en aucun cas être payants.

Sources:

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-sida-antiretroviraux-sont-efficaces-transmission-vih-chez-couples-hommes-26280/

https://www.topsante.com/medecine/maladies-infectieuses/vih-sida/sida-un-traitement-par-antiretroviraux-empeche-la-transmission-du-vih-631772

 

Vérifiez également

Soigner une verrue

Soigner une verrue, les traitements qui s’offrent à vous

Qui n’a jamais eu une verrue sur la main ou sous les pieds de toute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *