Accueil / Prévention / Voyages et asthme : ce que vous devez savoir avant de partir

Voyages et asthme : ce que vous devez savoir avant de partir

Vous avez un voyage d’affaires ou désirez prendre un peu de vacances en terre étrangères mais vous hésitez ? Sans doute, à cause de votre état asthmatique. Même si l’asthme est une maladie assez dangereuse car tuant des millions des personnes chaque année, elle n’est en aucun cas un problème pour partir. Voyages et asthme, c’est tout à fait possible ! Toutefois, vous devez prendre quelques précautions avant de partir. Si votre santé vous tient à cœur, prenez attention à ce qui va suivre. Bref, voyages et asthme sont compatibles.

Voyages et asthme : voici comment préparer votre voyage

Si vous êtes asthmatique, ne partez pas en voyage avant d’avoir consulter votre médecin traitant. Seul lui peut décider de votre capacité à faire un voyage ou non. Il est également le seul à vous prescrire les médicaments en cas d’urgence en route et en terre étrangère. Si vous avez à faire un séjour plus long, il devra être en mesure de vous fournir une ordonnance qui sera valable en termes de voyages et asthme. Demandez-lui également de vous prescrire une ordonnance internationale ou DCI pour que vous puissiez être pris en charge où que vous soyez. Sachez que l’asthme est une maladie qui doit être contrôlée régulièrement afin d’en faire un suivi de son évolution. De plus, elle se manifeste par des crises soudaines en toute heure et en toutes circonstances. Donc, il vaut mieux faire très attention.

Intégrer des écoles de l’asthme

Intégrer des écoles de l’asthme avant de partir en voyage peut aussi vous être bénéfique. Ces centres de formation médicale ont pour rôle de vous délivrer toutes les informations nécessaires sur voyages et asthme. Seules des écoles de l’asthme seront en mesure de vous indiquer quels sont les causes et symptômes de cette maladie, comment l’attraper et comment le détecter, comment s’en prévenir et le traiter.

Voyages et asthme : comment se déplacer ?

Quand on part en voyage, il n’est pas très utile de choisir comment va-t-on se déplacer. L’essentiel, c’est de savoir à quand va-t-on arriver. Mais pour une personne asthmatique, le moyen de transport doit être bien étudié avant départ. Étant donné que les asthmatiques sont des personnes qui ont des difficultés à respirer, leur transport nécessite donc une très bonne aération et ventilation. Toutefois, s’exposer trop à l’air et au vent peut aussi n’être pas favorable aux asthmatiques. Quand on parle voyages et asthme, les malades doivent préférer des moyens de locomotion qui laissent guère place aux appareils à air pulsé ni aux changements brutaux de la température ambiante.

Quel moyen de transport choisir alors ?

Si vous devez voyager en avion, préférez les avions avec des ventilations orientables pour que vous puissiez profiter à votre guise de l’air propulsé. Par contre, pour un voyage en train, évitez de voyager avec les animaux que ce soit des animaux domestiques ou des animaux sauvages. Leurs poils vont attiser votre allergie et votre asthme. Et vous serez encore plus malade qu’avant départ.  Quant aux voitures, c’est l’idéal pour les asthmatiques. Avant de partir, veillez à bien dépoussiérer votre voiture surtout si votre voyage est assez long. Plus votre voiture sera propre, moins vous aurez de risque de faire des crises d’asthme le long de votre voyage.

Asthmatique et vacances

Que vous prévoyez partir en vacances ou bien faire un voyage d’affaires, il est toujours prudent de bien choisir sa destination. De plus, il existe des pays qui sont assez stricts en matière de santé. Il y a aussi des périodes à risques dans certaines régions. Retenez que les asthmatiques sont plus faibles qu’une personne normale. Ils peuvent ne pas supporter les changements climatiques. Veillez aussi à bien considérer les hôtels où vous allez passer votre séjour et les endroits que vous allez explorer. Evitez de vous loger dans un gîte rural ou bien d’aller visiter des grottes. Ce n’est pas convenable pour vous. Bref, si vous êtes aussi allergique aux animaux, veillez à prendre un antihistaminique avant de partir. Cela vous aidera à mieux faire face à votre problème en route et à le calmer.

Voyages et asthme

Où partir ?

Pour les asthmatiques, évitez de voyager dans les villes qui sont assez connues pour leur pollution comme Bangkok ou encore Le Caire. Ne voyagez pas non plus dans les destinations tropicales qui sont trop chaudes. Et n’allez pas non plus dans les pays à climat fort humide. Toutefois, tout dépend de la destination choisie et de la gravité de votre cas. Pour savoir si le pays choisi manque en oxygène, vous pouvez faire un test d’hypoxie. Une fois arrivé à destination, essayez de pratiquer des sports qui améliorent votre respiration. Sur ce, évitez toute tentative de plongée sous-marine. Si vous voulez un petit conseil en matière de voyages et asthme, essayez d’opter pour la Turquie ou bien Les Maldives. L’air y est assez frais et bon.

Trousse de pharmacie d’un asthmatique

La trousse pharmaceutique d’une personne asthmatique ne doit pas être la même que celle d’une personne normale. Si vous êtes asthmatique, vous devez emmener avec vous tous vos médicaments. Parmi les médicaments inséparables d’un asthmatique, il y a les comprimés, les broncho-dilatateurs, les aérosols, les anti-inflammatoires, et des corticoïdes injectables et du chlorhydrate d’adrénaline.

Quels vaccins faire ?

Avant de partir, demandez à votre médecin toutes les vaccinations que vous devez faire. Vous pouvez être vacciné contre le pneumocoque. Et si vous supportez l’ovalbumine, vous pouvez également vous faire vacciner contre la fièvre jaune ou la grippe ou encore l’encéphalite à tiques. Ce sont les maladies fréquentes en termes de voyages et asthme.

Sources:

Vérifiez également

Traiter la perte de cheveux de la mi-saison

Les changements de saison sont la bête noire des belles chevelures. Printemps et automne sont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *