fbpx
les sauges

12 bienfaits sanitaire de la sauge

Aimeriez-vous savoir quels sont les bienfaits de la sauge pour la santé ? Vous êtes au bon endroit ! Les différentes espèces de plantes présentent de nombreux avantages. Ils peuvent nous nourrir ou nous soigner, entre autres. La sauge en fait partie. La sauge est une plante de type aromatique de la famille des lamiacées. Elle est arbustive, vivace et originaire de la région méditerranéenne. Il y a en blanc, rouge … La sauge peut être utilisée dans l’industrie cosmétique, en tant qu’aliment ou plante médicinale. Sur ce dernier point, il est remarquable de voir comment il est utilisé par tous les médicaments folkloriques européens. C’est donc dans la qualité que nous approfondirons dans cet article.

Quels sont les bienfaits de la sauge ?

Les bienfaits de la sauge couvrent une grande variété d’utilisations, c’est donc tout ce qui peut nous aider au quotidien.

Antibiotique

La caractéristique la plus importante de la sauge pourrait bien être sa capacité à renforcer le système immunitaire.

Elle parvient à éliminer les bactéries et sert d’antiseptique en cas de plaies et d’infections. Elle soigne également les petites blessures. Par conséquent, elle est souvent utilisée comme composant dans les crèmes.

Traiter les problèmes gastro-intestinaux

La sauge n’est pas seulement un excellent antibiotique qui élimine les bactéries. Elle contient une proportion importante de tanins. Ces éléments parviennent à éliminer les problèmes gastro-intestinaux. Le thé à la sauge aide à mettre fin à l’inconfort et aux malaises du tube digestif, réduisant ainsi la douleur.

Les douleurs telles que brûlures d’estomac, gastritehernie hiatale ou ballonnements sont également traitées grâce à cette plante.

Elle facilite, en outre, la digestion lourde, les flatulences et aide à lutter contre les vomissements.

Antioxydant

La sauge a l’avantage d’un grand nombre d’antioxydants. Ceux-ci empêchent les dommages par oxydation des tissus, contribuant à la guérison.

Elles améliorent également la santé de la peau et maintiennent la santé et le fonctionnement du cerveau. Dans la section esthétique, elle peut soigner la peau.

Abaisser la glycémie

La sauge contribue à réduire la glycémie. Grâce à cela, elle empêche tout pic de glucose. Ceci est très pertinent pour les personnes souffrant de diabète, bien que cela ne remplace pas les médicaments.

Stimuler l’appétit

La sauge est un excellent moteur énergétique. À tel point qu’elle stimule l’appétit, facilitant ainsi l’alimentation pour ceux qui en souffrent.

Cependant, les personnes souffrant de troubles psychiatriques tels que le trouble bipolaire devraient éviter de l’utiliser. En effet cela pourrait favoriser l’apparition de certains symptômes.

Traiter la faiblesse musculaire

La sauge aide à stimuler l’activité physique et neutralise la faiblesse musculaire ainsi que le manque d’énergie. Cela nous permet de nous sentir plus agiles et capables de faire n’importe quelle activité.

Effet relaxant

La sauge contient tellement d’avantages que, bien qu’elle semble contredire les points précédents. Elle facilite également la relaxation musculaire. Ainsi, cela contribue également à réduire le niveau d’anxiété.

Améliorer le sommeil

bon sommeil

Relatif au point précédent, la sauge aide également à dormir, car elle combat l’insomnie et favorise un bon repos.

Anti-inflammatoire

En plus d’avoir des propriétés antibiotiques et antioxydantes, la sauge est également anti-inflammatoire. En l’utilisant sous forme de gargarisme, toute inflammation oropharyngée telle que l’angine ou le mal de dents peut être traitée.

Elle prend également en charge les affections de la cavité buccale et de la gorge, telles que la gingivite et la pharyngite.

En plus de traiter la faiblesse musculaire, comme indiqué dans l’un des points précédents, elle soulage également les maux musculaires. Parmi eux, nous pouvons souligner les retrouvailles et l’arthrite.

Problèmes gynécologiques et hormonaux

La sauge est une aide précieuse pour les problèmes gynécologiques. En particulier, son utilisation pendant la ménopause reste remarquable.

Elle favorise également le cycle menstruel, car elle génère des œstrogènes et aide à atténuer la douleur menstruelle.

À la ménopause, l’effet qu’elle produit est possible grâce aux propriétés thermorégulatrices. Ceux-ci aident à paralyser les terminaisons nerveuses des glandes sudoripares. Ainsi, elle supprime les bouffées de chaleur et la transpiration excessive.

En cas de cystite ou de résection vaginale, un bain de siège avec du thé à la sauge est recommandé.

Renforce les cheveux et la peau

cheveux renforcée

Comme nous l’avons déjà expliqué, la sauge aide à guérir. Cette caractéristique importante contribue à renforcer notre peau, mais également nos cheveux.

De nombreux produits cosmétiques tels que les crèmes, les huiles ou les shampooings contiennent de la sauge. Il est donc utile dans les cas de dermatite et de désinfection de la peau.

Elle favorise l’activité cognitive

Des études sont en cours pour observer les vertus de la sauge chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Grâce à cela, il y a de légères améliorations du niveau d’activité et de la fonctionnalité mentale chez les personnes atteintes de cette maladie. De plus, cette technologie parvient également à augmenter la fonctionnalité cognitive chez les personnes en bonne santé.

Contre-indications de sauge

La sauge s’est avérée être d’une grande aide pour différents maux ou besoins. Malgré tout, et comme dans bien d’autres cas, les bienfaits de la sauge ne sont pas toujours les mêmes pour tous.

La sauge n’est pas recommandée par exemple, pour les personnes souffrant de problèmes rénaux , d’allergies, d’épilepsie, d’allaitement ou de grossesse.

Son huile ne doit pas être ingérée, car elle peut être toxique en raison de composants tels que les cétones terpéniques, la thuyone ou le camphre.

Elle peut également contribuer aux convulsions et à fortes doses, elle peut être neurotoxique. Comme indiqué précédemment, les personnes présentant des symptômes bipolaires devraient également éviter la sauge.

Sources et références

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.