fbpx
apprivoiser votre faim

Apprenez à apprivoiser votre faim pour être en bonne santé!

Tout le monde a été confronté, au moins une fois dans sa vie, à la faim. C’est d’ailleurs celle-ci qui nous permet de penser à manger lorsque nous oublions. Toutefois, chez certains, la sensation de faim est difficile à apprivoiser. Ce qui risque de causer divers problèmes de santé tel le diabète, le surpoids ou encore l’obésité. Afin de mieux la dompter et donner à son corps ce qui est mieux en termes d’alimentation, découvrez ci-après les différents types de faim et les mesures à prendre pour chacun d’eux.

Quel mécanisme derrière la faim ?

Elle résulte d’un mécanisme très bien conçu de l’organisme. Ce dernier détermine en effet à quel moment votre corps à besoin de nutriments et à quel moment il doit tout simplement profiter d’un repos. Le mécanisme conduisant à la manifestation de la faim repose sur des protéines et des hormones. Ils sont responsables de la régulation du besoin de manger.

Concrètement, lorsque vous avez faim, le cerveau va recevoir des signaux lui indiquant que votre estomac est vide. Il va alors stimuler votre appétit. Une fois que l’estomac est rempli, le cerveau envoie ensuite des signaux de satiété d’ordonner au corps de ne plus manger. Ce fonctionnement de base peut, cependant, être perturbé par une mauvaise hygiène de vie. Il arrive alors que les hormones de la faim soient déréglées. Ce qui va vous donner faim tout le temps. Il se peut aussi que le sujet n’arrive pas à contrôler son appétit.

Les différents types de faim et comment les gérer

Vous ne le savez peut-être pas, mais il existe diverses catégories de faim. Celles-ci sont classées selon leurs causes. Ainsi, vous avez :

La faim liée à une carence

Ce type est la plus fréquente. En effet, si lorsque vous mangez, vous n’apportez pas à votre corps les minéraux, vitamines et oligoéléments dont il a besoin, vous risquez d’être sujet à des fringales incontrôlables. Ces sensations ont pour objectif de vous alerter par rapport aux manques. Votre organisme vous envoie alors une envie de manger, et vous pouvez l’ avoir sans appétit.

Que faire pour la chasser ?

Pour remédier à ce type, vous devez inclure au moins 5 fruits et légumes à votre régime alimentaire. Aussi, n’oubliez pas de manger assez de protéines.

apprivoiser votre faim

La faim liée à des proportions trop grandes

Elle survient lorsque vous avez l’habitude de manger avec vos yeux. Elle est aussi connue sous l’appellation de « faim volume » et résulte du fait que votre cerveau, via vos yeux, est habitué à un certain volume d’aliment. Ce type est aussi fréquent du fait que depuis la petite enfance, les yeux s’habituent à de grandes proportions.

Comment réduire la faim volume ?

Si vous avez l’habitude de voir et de prendre de gros volumes d’aliment, deux solutions s’offrent à vous pour la lutter:

  • Veillez à ce que votre assiette soit volumineuse mais à moindre calorie. N’hésitez donc pas à manger plus de fruits et légumes.
  • Habituez vos yeux de manière progressive à de petites quantités de nourriture. Vous pouvez commencer à utiliser une plus petite assiette tout en réduisant la quantité de ce que vous mangez.

La faim liée au fait de manger trop rapidement

Certaines personnes sont habituées à manger plus vite que leur ombre. Ces personnes ont d’ailleurs ce que l’on qualifie de faim de loup. Or, vous devez savoir que la sensation de satiété n’arrive que dans les 20 minutes après votre repas. Ainsi, si vous terminez votre assiette en 5 minutes, votre organisme peut vous envoyer un signal comme quoi vous n’avez pas assez mangé. Vous ressentez encore une faim irrépressible et allez encore manger.

Que faire pour la contrer?

Il n’y a pas 36 solutions pour lutter contre la faim de loup, vous devez manger lentement. Il faut reconnaitre que ce n’est pas du tout facile à appliquer mais vous pouvez apprendre progressivement. Certaines astuces peuvent vous aider à y arriver. En cas de repas collectif, prenez votre temps et écouter vos voisins de table, engagez la discussion et faites durer le repas.

Autre type liée au problème de mastication

Vous ne le savez peut-être pas mais l’une des causes de la faim intempestive est le fait de ne pas mastiquer. Effectivement, la mastication est très importante pour la digestion. Elle permet aussi au cerveau de savoir que vous être en train de manger et qu’il doit envoyer bientôt le signal de satiété. Ainsi, si vous ne mâchez pas, vous allez ingurgiter trop de calories avant la satiété.

Que faire pour mieux gérer ce type?

Connue aussi comme étant la faim du mangeur de bouillie, elle est facile à contrôler. Pour ce faire, il faut privilégier les aliments à croquer aux yaourts, purées et compotes. Prendre une coupe-faim peut aussi vous aider. Il peut s’agir d’une pomme ou d’une carotte.

Les bonnes habitudes pour la dompter

Enfin, pour mieux dompter votre faim, vous devez adopter certaines habitudes de vie pour réguler les hormones de la faim et de la satiété.

  • Diminuer la consommation de sucre : cela vous permettra d’améliorer votre métabolisme et la sensibilité à l’insuline.
  • Faire de l’exercice physique ;
  • Se reposer : 7 à  8 heures de sommeil par nuit est nécessaire pour réguler les hormones.

 

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *