fbpx
Bartholin

Bartholinite : qu’est-ce que c’est ?

Parfois, la bartholinite n’a pas de symptômes, donc certaines femmes ne savent pas qu’elles en sont atteintes. Les structures génitales féminines et masculines sont un ensemble d’organes, de tissus et de glandes extrêmement sensibles. En effet ,Ils possèdent leurs propres mécanismes de défense contre les agressions extérieures et les agents pathogènes. Cependant , ils ne sont pas à l’abri du risque de développer toutes sortes d’affections ou de maladies.

La bartholinite est une affection féminine très rare, mais très ennuyeuse. Cependant, cette inflammation ne pose pas de risque pour la santé. Tout au long de cet article, nous découvrirons ce qu’est la Bartholinite, ses symptômes, ses causes et son traitement.

Qu’est-ce que la Bartholinite ?

Le kyste ou bartholinite survient lorsqu’une des glandes portant le même nom se bloque et s’enflamme. L’inflammation peut varier selon la gravité de l’affection et se former juste à l’intérieur de chaque côté de l’ouverture inférieure du vagin. De plus, un abcès peut se former si le kyste s’infecte, ce qui peut être très inconfortable et douloureux.

Les glandes de Bartholin sont deux glandes de la taille d’un pois situées au fond de l’ouverture à gauche et à droite du vagin.

La fonction des glandes de Bartholin est de sécréter la substance qui assure la lubrification vaginale pendant l’excitation sexuelle. Ce liquide, qui peut être de très aqueux à plus épais, semblable au mucus, sert à humidifier l’ouverture labiale du vagin. Cela permet le contact avec cette zone très sensible d’être plus confortable.

Bien qu’elle puisse être causée par une infection, la Bartholinite n’est pas une maladie infectieuse en soi. Elle peut être causée par une infection, une inflammation ou un blocage physique qui empêche le mucus de quitter les canaux de Bartholin.

Quels sont vos symptômes ?

En raison du fait qu’il n’y a souvent aucun symptôme, il est courant pour une femme de souffrir de cette condition et de ne pas être consciente jusqu’à ce qu’un examen gynécologique soit effectué. En règle générale, l’inflammation des glandes Bartholin ne présente pas de symptômes graves. Cependant, les principaux signes ou symptômes de la Bartholinite sont :

1. Apparition d’une petite bosse sur les lèvres vaginales

En raison de l’enflure, une petite bosse apparaît habituellement sur les lèvres vaginales. Ce kyste, dont la taille peut varier en fonction de la gravité de la bartholinite, tend à se développer dans une seule des deux glandes.

2. Douleur

Lorsque les kystes atteignent une taille considérable, ils peuvent causer de la douleur et de l’inconfort sur la vulve, surtout pendant les rapports sexuels ou même en position assise ou en marchant.

3. Abcès

Si une infection se développe, il peut y avoir une accumulation de pus dans les glandes, ce qui peut être très douloureux. Ces abcès s’installent rapidement et rendent la peau rouge et chaude. Si cela se produit, il peut aussi y avoir des périodes de fièvre.

Il est nécessaire de souligner que tout symptôme ou apparition de bosses en forme de kyste dans la région génitale nécessite une consultation médicale urgente pour exclure la possibilité d’un cancer.

Quelles en sont les causes ?

Bien que les causes exactes du développement de la bartholinite ne soient pas encore claires, on suppose que l’origine du kyste se trouve dans l’accumulation de liquide. Cette dernière ne peut s’échapper en raison de l’obstruction de l’ouverture de la glande. Cette obstruction peut être causée par une infection ou une blessure physique.

Les infections qui peuvent causer cette maladie incluent :

Enfin, bien que la bartholinite puisse toucher n’importe quelle femme, il existe un certain nombre de facteurs de risque qui augmentent le risque qu’une femme développe un tel kyste dans la glande de Bartholin. Le fait d’être en âge de procréer, d’être sexuellement actif, de ne jamais avoir été enceinte ou de ne jamais avoir interrompu une grossesse sont des facteurs qui peuvent favoriser le développement de cette condition.

Existe-t-il un traitement ?

Il est très fréquent que la bartholinite ne nécessite pas de traitement spécifique.  Surtout si elle ne provoque pas de symptômes. Si un traitement est nécessaire, il dépend de la taille du kyste, de son infection et de la gravité générale des symptômes.

Les principales options de traitement sont les suivantes

1. bains d’eau chaude

Bain d'eau chaude

Se coucher dans une baignoire avec quelques pouces d’eau chaude, pendant trois ou quatre jours, peut aider un petit kyste infecté à se rompre et à se drainer tout seul.

2. Drainage chirurgical

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour drainer un kyste infecté ou trop gros. Cette intervention peut se faire sous anesthésie générale et sédation.

Le drainage chirurgical consiste à faire une incision dans le kyste et à placer un petit cathéter qui permet au kyste de se drainer. Le cathéter doit rester en place pendant quelques semaines pour garder l’incision ouverte et permettre un drainage complet.

3. Traitement antibiotique

Antibiotique

Des antibiotiques peuvent être nécessaires si le kyste est infecté ou si les diagnostics révèlent qu’une infection sexuellement transmissible en est la cause.

4. Marsupialisation

Si la bartholinite et les kystes réapparaissent ou sont très inconfortables, vous pouvez procéder à une marsupialisation. Cette procédure consiste à placer quelques petits points de suture de chaque côté de l’incision pour créer une minuscule ouverture permanente qui permet au kyste de s’écouler.

Si aucun des traitements ci-dessus n’est efficace, le médecin spécialiste peut recommander une chirurgie pour enlever la glande de Bartholin.

Sources

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=bartholinite

https://www.topsante.com/medecine/gyneco/petits-maux/gyneco-comment-soigner-une-bartholinite-622367

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.