Accueil / Âge / Bien vieillir : les bonnes raisons d’avoir un animal de compagnie

Bien vieillir : les bonnes raisons d’avoir un animal de compagnie

Avoir un animal de compagnie fait du bien à tout le monde. N’avez-vous pas senti ces petits moments de bonheur en rentrant de votre boulot et rejoint par votre chien ou chat au pieds ! ? N’est-ce pas apaisant ? Eh bien, cette sensation est multipliée mille fois pour une personne âgée.

Selon une enquête menée aux États-Unis par les équipes de l’Institute of Health Policy and Innovation de l’Université du Michigan, les animaux de compagnie auraient un pouvoir de soigner les maux des seniors. Ils réduisent leur stress, les aident à se passer de la vie sédentaire qu’ils mènent et à supporter les maladies liées au vieillissement. Ils les aident à faire face à la vie et aux problèmes qui y sont liés pour bien vieillir.

Source de plaisir et de pur bonheur

Les animaux sont une réelle source de joie, de bonne humeur et de pur bonheur pour bien vieillir. Le fait de s’occuper d’eux et de recueillir en retour de l’affection leur apaise l’esprit. Leur estime de soi et leur confiance en soi seront à leur plus haut niveau puisqu’ils se sentiront utiles, responsables et aimés. Ils aident à combattre contre le stress, la dépression, le stress, l’anxiété, la solitude, le sentiment d’isolement, etc. Bref, la seule présence d’un animal domestique, quel qu’il soit, est d’une véritable aide à la personne. Elle lui donne une vraie raison d’être.

De vrais repères dans le temps et une source de motivation

Eh oui, avoir un animal de compagnie, c’est être à l’heure dans tout ce que l’on fait. Pour une personne au grand âge qui n’aurait plus la tendance de voir la montre, son animal de compagnie peut efficacement lui donner des repères dans le temps.

En ayant en compagnie un chien ou un chat, par exemple, un senior peut se retrouver plus motivé à se lever de bon matin, d’aller faire ses courses, etc. Et puisqu’il lui faut s’en occuper toute l’année, il lui sera automatique fournie de repère dans le temps (journée, semaines, mois, années) quant à sa sortie, son heure croquettes, ses vaccinations, son bain, ses antipuces, etc.

Bien vieillir en restant actif physiquement

C’est peut-être incroyable mais c’est vrai. Un animal de compagnie vaut une activité physique. Avoir un animal requiert un minimum de prise de responsabilités. Selon un sondage mené sur une population sénior, 78% d’entre eux ont déclarés s’être devenus plus actifs après avoir adopté un chien de compagnie. Avoir un animal vivant avec soi nous oblige à nous rester actif puisque nous devons nous occuper de lui : le sortir, le nourrir, jouer avec, etc. Bref, une bonne manière d’entretenir une activité physique régulière et de contrôler son poids.

Un anti troubles cardiovasculaires et un antidouleur

Le fait de sentir un réel plaisir d’avoir un animal de compagnie et de rester actif en s’occupant de lui peut aussi nous aider à lutter contre les maladies cardiovasculaires et de bien vieillir. De plus, ces petites boules de poils impactent beaucoup dans nos phases de traitement. Ils nous libèrent de toutes nos douleurs. Cette thèse est scientifiquement confirmée par l’Association américaine des retraités ou l’ARRP, d’où les récentes installations de système permettant d’avoir des animaux domestiques dans les EHPADs.

En d’autres termes, les animaux de compagnie peuvent même alléger les tâches des aides-soignants et des personnels s’occupant de personnes âgées.

Pour créer des liens

Enfin, un autre avantage d’avoir un animal de compagnie pour un senior : pouvoir créer des liens et être en communication avec sa communauté. En faisant promener ou vacciner votre animal de compagnie, vous pouvez faire de nouvelles rencontres, notamment d’autres propriétaires d’animaux domestiques, et s’échanger avec eux. Autant d’opportunités pour rester connecté avec sa communauté.

En tout, détenir un animal de compagnie nous aide à avoir une longue vie et une meilleure santé… bref, à vivre le plus longtemps possible.

Quelques précautions pour bien vieillir avec son animal de compagnie

Détenir un animal de compagnie n’est pas toujours facile. Et pour une personne âgée, cela pourrait constituer même un danger pour leur santé et leur vie si l’animal n’est pas bien choisi. Aussi, le point le plus important dans l’adoption d’un animal de compagnie pour bien vieillir est sur comment le bien choisir : chiens chats, lapins, cochons d’Inde, etc. Si vous voulez, par exemple, adopter un chien, sachez qu’un chien de garde n’est en aucun cas un chien de compagnie.

Chien de compagnie

Adapter l’animal à l’état et la situation du senior

Sachez adapter l’animal à votre proche âgé pour l’aider à bien vieillir. Si par exemple, il a des difficultés de se déplacer, ne lui offrez pas un chien qu’il va devoir promener. Même s’il en arrive, le chien peut causer sa chute faute d’attention. Evitez aussi un animal aux couleurs sombres, ou agressant pour éviter de se blesser, ni un qui lui fera dépenser plus qu’il n’en faut. Les personnes âgées dépendantes n’ont pas les capacités physiques de leur échapper ni de quoi subvenir à ses dépenses. Trouvez-lui des moyens moins coûteux de soutenir son désir de posséder un animal de compagnie. Ou dans la mesure du possible, vous pouvez aussi faire garder son animal par une personne spécialisée.

Penser à sa santé

Vous pouvez avoir un animal de compagnie même si vous allez partir à la retraite, mais sous certaines conditions. Même si le désir de l’avoir vous envahit, vous devez d’abord penser à vous, à votre santé aussi bien physique que morale. Vous ne devez pas faire passer votre animal avant vous-même s’il est défendu de négliger un animal de compagnie. Soyez bien dans votre peau pour bien vieillir avant de vous occuper de lui. Si, par exemple, vous avez un problème d’équilibre, ou que vous vous fatiguez facilement, n’ayez jamais l’idée de courir après votre chat ou chien pour le rattraper ou jouer avec.

Prendre contact avec un vétérinaire

Pour vous éviter de vous déplacer n’importe où, il vous faut aussi prendre contact avec un vétérinaire le plus proche de chez vous. Vous n’avez qu’à lui téléphoner si quelque chose d’inhabituel arrive à votre animal de compagnie. Il s’en chargera à votre place.

Un autre cas possible

Dans le cas où votre proche n’est en mesure de détenir un animal de compagnie, vous pouvez aussi contacter un voisin qui en a et lui proposer de le faire promener devant sa maison. Ou vous pouvez également en acheter un et l’emmener quelques fois par semaine chez lui pour lui rendre visite. Sachez que, des fois, bien vieillir nécessite la présence d’un animal pour se guérir de ses problèmes de santé. Proposez-lui de le caresser et de le nourrir de friandises si cela l’aide à aller mieux. Si votre proche âgé aime les chats, essayez également les bar à chats déjà existants en France.

Sources scientifiques:


Vérifiez également

bilan de santé senior

Bilan de santé senior, les consultations à effectuer dès 60 ans

Afin de pouvoir repérer d’éventuels risques de maladie, il est toujours conseillé d’effectuer un bilan …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *