fbpx
boire de l’eau

Boire de l’eau – dans quel cas cette pratique devient mortelle ?

Boire de l’eau est indispensable et tout le monde connaît l’importance d’une bonne hydratation, notamment  en cas de forte chaleur. Mais il faut aussi rappeler qu’une consommation excessive d’eau peut avoir des conséquences graves sur la santé. C’est ce qu’on appelle l’hyperhydratation et il est mortel.

L’eau dans le corps humain

L’eau constitue 60% du poids du corps humain. Chez les personnes âgées, elle constitue 50% du poids de leurs corps.  Boire de l’eau est ainsi indispensable pour maintenir un équilibre au sein des différents organes. Pour que l’organisme puisse fonctionner correctement, l’eau doit se répartir équitablement à travers les différents organes.

  • Deux tiers de la quantité d’eau doivent se trouver à l’intérieur des cellules,
  • Un tiers de la quantité d’eau dans le corps doit se retrouver à l’extérieur (dans le sang et le liquide interstitiel).

Cet équilibre est particulièrement maintenu par la quantité de sodium dans le plasma sanguin. Le sodium présent dans le sel assure la régulation du passage de l’eau et du sang vers les cellules. Chez une personne ayant bu une grande quantité d’eau, le sodium va être dilué  et sa concentration dans le plasma diminue.  Pour retrouver l’équilibre et augmenter le taux de sodium, une partie de l’eau va passer à l’intérieur des cellules. Pourtant, cela entraîne un déséquilibre qui conduit à une hyperhydratation.

Qu’est-ce que l’hyperhydradation ?

Assi appelé hyponatrémie, il se traduit pour une surconsommation d’eau. Boire de l’eau avec une quantité importante entraîne un déséquilibre des électrolytes. Les sels minéraux que le corps a besoin se diluent, l’eau s’infiltre ensuite dans les cellules du système nerveux. Parmi les différentes cellules du corps, les cellules du système nerveux sont les plus fragiles. Ce phénomène conduit  à des troubles des fonctions cérébrales ou formation d’œdème cérébral. C’est un trouble mortel. Ce phénomène est particulièrement visible chez les sportifs, car ils ont tendance à boire beaucoup d’eau après les efforts. Or, les spécialistes affirment qu’une quantité de 500 ml d’eau est suffisante pour se réhydrater après un effort sportif. Si l’effort est important et la durée de l’exercice est élevée, il faut s’hydrater de manière régulière.

Les deux formes d’hyperhydratation

Pour boire de l’eau de manière efficace, la quantité journalière recommandée est de 1,5 litre/jour. C’est la quantité indispensable pour rester en bonne santé et maintenir un équilibre dans le corps. Cette recommandation devient suicidaire à partir de 8,3 litres ingurgités par jour. Une quantité qui est cinq fois plus élevée que la quantité normale. C’est le résultat d’une évaluation effectuée par un graphiste chilien. Il faut souligner qu’il existe deux formes d’hyperhydratation :

  • Hyperhydratation isotonique qui provoque une prise de poids importante. Elle entraîne des épanchements autour de certains organes et abouti jusqu’au dysfonctionnement du cœur, des reins et du foie.
  • Hyperhydratation par déplétion. Elle se manifeste par une perte de poids, une accélération du rythme cardiaque souvent accompagnée par des nausées et des vomissements. Ces deux formes d’hyperhydratation sont mortelles.

boire de l’eau

Comment une personne parvient à boire de l’eau avec une quantité importante ?

Même en cas de forte chaleur, boire de l’eau à grande quantité s’avère impossible. Hormis les sportifs, l’hyperhydratation liée à cette habitude est souvent constatée lors des concours de gros buveurs d‘eau. Les participants sont principalement victimes d’hyperhydratation et les conséquences sont visibles dans l’immédiat. Certains tombent dans le coma à l’issue du concours. Les autres souffrent de nausées et de vomissements.

Hyperhydratation chez les personnes âgées

Boire de l’eau, rester au frais, éviter les efforts physiques, sont les recommandations en cas de forte chaleur. Tout le monde la respecte mais certaines personnes font un peu trop. C’est particulièrement le cas des personnes âgées. En France, un quart des séniors présentait une hyperhydratation et est admis aux urgences pendant la vague de chaleur. Pour cause, ils ont bu plus de 4 litres d’eau par jour. Cette quantité peut provoquer des troubles neurologiques et de la confusion mentale qui peut perdurer. Les personnes âgées sont particulièrement victime d’hyperhydratation car elles sont plus fragiles. L’hyperhydratation peut entraîner de la somnolence, des troubles de la vigilance, de la confusion aboutissant souvent à des chutes.

Boire de l’eau le rôle des reins

Le problème d’hyponatrémie est particulièrement constaté  chez les personnes âgées. Outre leurs fragilités, le fonctionnement de leurs reins fait partie des causes du problème. Il faut souligner que ce sont les reins qui éliminent l’excès de liquide présent dans le corps. Un jeune adulte en parfaite santé peut boire de l’eau à quantité élevée. Il peut supporter la consommation de plus de 12 litres sans présenter aucun symptôme d’hyperhydratation. C’est possible car leurs reins fonctionnent normalement. Chez les personnes âgées, le vieillissement des reins rend les différents organes moins performants. De ce fait, une légère augmentation de la quantité d’eau ingurgitée entraîne des problèmes importants.  Outre l’incapacité des reins à éliminer l’excès, la transpiration diminue également.

Boire de l’eau à grande quantité – les autres impacts

Outre les éventuels troubles mentionnés plus haut, l’hyperhydratation entraîne aussi des carences en sel et en protéines. Boire de l’eau à grande quantité et manger peu va accélérer le problème. Il faut souligner qu’en cas de forte chaleur, l’envie de manger diminue. Les personnes âgées en sont victimes.

Hormis la chaleur, la prise de certains médicaments diurétiques entraîne aussi une hyperhydratation. Ces médicaments sont prescrits pour traiter l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque et l’insuffisance rénale. Ces médicaments favorisent la miction et peuvent entraîner une carence en sel. Le problème est aussi visible chez les personnes qui prennent des neuroleptiques et des antidépresseurs.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/sante/dictionnaire-medical/hyperhydratation
https://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/risques-sante/boire-beaucoup-d-eau-peut-etre-mortel-22539

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *