fbpx
Accueil / Santé / Dénutrition chez les seniors: causes, fréquence et conséquences

Dénutrition chez les seniors: causes, fréquence et conséquences

Les troubles de santé se multiplient avec l’âge. Mais s’il existe un phénomène très fréquent chez les seniors, c’est la dénutrition. En effet, les personnes âgées ont l’habitude de diminuer leurs apports en aliments avec le temps. Cette tendance vient du fait que bon nombre de gens croient que les besoins alimentaires diminuent avec l’âge. Outre cela, la perte d’autonomie des séniors fait aussi qu’ils ne s’alimentent pas correctement. Or, combinés à la vieillesse, ces facteurs accentuent le risque de dénutrition. Cet article vous aide à faire le point sur tout ce qu’il faut savoir à propos de ce trouble alimentaire.

Dénutrition chez une personne âgée, c’est quoi ?

La dénutrition est un phénomène qui se rencontre très fréquemment chez les personnes âgées. Effectivement, elle toucherait la moitié des seniors hospitalisés. Concrètement, cette pathologie correspond à une diminution des apports nutritionnels chez le senior. Ce qui, à terme, engendre des carences et des complications pouvant mettre la vie de ce dernier en danger. D’ailleurs, contrairement à ce que tout le monde pense, les personnes âgées ont des besoins nutritionnels similaires à ceux d’un adolescent en pleine croissance. Ainsi, même si l’appétit change avec l’âge, les besoins nutritionnels ne diminuent pas.

On peut distinguer deux formes de dénutrition :

  • La dénutrition exogène : comme son nom le laisse supposer, il s’agit d’un trouble de l’alimentation lié à l’environnement social du senior. Ainsi, une personne âgée en isolement ou ayant subi un choc émotionnel peut souffrir de dénutrition ;
  • La dénutrition endogène : il s’agit d’une forme de dénutrition liée à une maladie. Elle peut donc être provoquée par un cancer, une pathologie infectieuse ou un organe défaillant.

Comment reconnaître la dénutrition ?

Plusieurs symptômes permettent de reconnaître la dénutrition chez le senior. Puisque ce trouble se traduit par le déséquilibre entre les apports nutritionnels et les besoins du senior, il se manifeste toujours par une perte de poids. Mais à part cela, d’autres signes permettent de l’identifier :

  • Des pertes musculaires;
  • Une très grande fragilité ;
  • L’anorexie ;
  • L’asthénie ;
  • Une réduction de l’autonomie ;
  • La vulnérabilité par rapport aux infections ;
  • L’altération de l’état général du senior.

Outre cela, l’observation des habitudes de la personne âgée permet aussi aux médecins de diagnostiquer la dénutrition. Les signes qui ne trompent pas sont :

  • Les vêtements du senior qui deviennent trop amples ;
  • Une marche lente et une diminution en volume des cuisses ;
  • Une perte de poids supérieur à 5% en à peine un mois.

Qu’en est-il de sa fréquence ?

En ce qui concerne la prévalence de la dénutrition, les chiffres ne sont pas complets. Quoi qu’il en soit, il a été mis en évidence qu’elle augmente avec l’âge. Aussi, la polypathologies favorise sa survenue. Il a été aussi identifié que les seniors habitant à domicile risquent moins de souffrir de dénutrition par rapport à ceux hospitalisés ou habitant en institution.

 

Quelles peuvent être les conséquences de la dénutrition chez les seniors ?

Comme la dénutrition correspond à une carence en nutriments chez le senior, elle peut avoir des conséquences graves sur la santé. Effectivement, cette pathologie rend la personne âgée plus fragile et vulnérable. Ce qui augmente le risque d’infections. Ainsi, si le senior souffrant de dénutrition se fait opérer, la cicatrisation risque d’être difficile et de prendre du temps. En provoquant la fonte musculaire, la dénutrition est également responsable de l’accroissement du risque de chutes chez les seniors.

la dénutrition chez les seniors

Ce problème d’alimentation peut aussi donner lieu à des pathologies très graves. D’ailleurs, il contribue à la déstabilisation de l’équilibre des maladies chroniques chez le senior. Tel est le cas pour l’insuffisance respiratoire, cardiaque ou rénale.

Parmi les conséquences de la dénutrition, il y a aussi :

  • Le déficit immunitaire ;
  • La dépression ;
  • Les troubles psychiques et neurologiques ;
  • La fragilité osseuse ;
  • L’augmentation du risque de formation d’escarres.

Quelle thérapie pour traiter la dénutrition chez les seniors ?

Plus la dénutrition est détectée tôt, plus la prise en charge sera efficace. Quoi qu’il en soit, celle-ci va dépendre de plusieurs paramètres, à savoir : les pathologies touchant le senior, son statut nutritionnel, son avis et celui de sa famille.

Quel que soit le cas, les médecins pourront envisager trois différentes sortes de thérapie :

  • L’adoption d’une alimentation par voie orale : il s’agit de la première option qui s’offre aux médecins. Elle regroupe divers conseils nutritionnels, l’enrichissement, voire le changement, de l’alimentation de la personne âgée et la prise de certains compléments alimentaires. Cette thérapie s’accompagne aussi d’une aide (humaine ou technique) à la prise d’aliment.
  • La nutrition entérale : lorsque la première option ne suffit pas, les médecins peuvent passer à cette forme de thérapie. Elle consiste en une hospitalisation de quelques jours pour permettre la mise en place d’une sonde. Cette dernière sera à utiliser durant 14 jours. La nutrition entérale s’accompagne également d’une éducation thérapeutique du malade et de son entourage. Lorsque l’hospitalisation est terminée, une infirmière à domicile prend en charge les soins nécessaires.
  • La nutrition parentérale : il s’agit du dernier recours lorsque la nutrition entérale ne fonctionne pas. Aussi, la nutrition parentérale n’est prescrite que dans des situations graves comme les occlusions intestinales. En effet, cette thérapie correspond à une nutrition artificielle par intraveineuse.

Sources:
http://sante.lefigaro.fr/sante/seniors/denutrition/frequence-denutrition
https://www.doctissimo.fr/nutrition/sante-dans-l-assiette/bien-manger-apres-60-ans/denutrition-personnes-agees

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

bienfaits du lait de soja

Quels sont les bienfaits du lait de soja sur la santé ?

Les bienfaits du lait de soja sur la santé sont innombrables et incomparables. Vous avez …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *