fbpx
complications de l’insuffisance respiratoire

Evolution et complications de l’insuffisance respiratoire

Respirer est un réflexe auquel peu de gens prêtent attention, tant c’est tout à fait naturel. Or, pour certaines personnes ayant des problèmes de santé, respirer peut être problématique, jusqu’à causer des troubles de santé plus ou moins graves. C’est le cas pour ceux qui sont atteints d’une insuffisance respiratoire. Pour en savoir plus sur les causes, les symptômes et les complications de cette pathologie, cet article fait le point sur les informations essentielles que vous devez retenir.

C’est quoi une insuffisance respiratoire ?

Comme son nom l’indique, l’insuffisance respiratoire correspond à une difficulté à respirer. Elle résulte généralement d’une défaillance des poumons ou des muscles respiratoires, ou les deux à la fois. La respiration a pour principale fonction d’oxygéner l’organisme via le sang. Or, avec une défaillance respiratoire, ce dernier peut devenir trop riche en dioxyde de carbone et affecte le fonctionnement de l’organisme. Concrètement, l’insuffisance respiratoire se rapporte à cette incapacité de l’appareil respiratoire à oxygéner l’organisme correctement et à éliminer le gaz carbonique.

Pour confirmer le diagnostic d’une insuffisance respiratoire, une analyse des gaz du sang est nécessaire. La pathologie est confirmée lorsque la pression partielle du sang en oxygène ne dépasse pas les 70 mmHg, et la pression partielle en dioxyde de carbone est supérieure à 45 mmHg.

Comment se manifeste-t-elle ?

Le principal symptôme de l’insuffisance respiratoire qui doit vous alerter est la dyspnée ou difficulté à respirer après avoir effectué un effort. Même si ce dernier n’est pas trop fort en intensité. Cette dyspnée s’installe de manière progressive, et à une phase très avancée de la pathologie, elle peut survenir même au repos.

Ainsi, si vous ressentez une difficulté à respirer après une promenade de 15 minutes, en revenant du supermarché avec vos courses ou en montant les escaliers, vous devez surveiller votre santé et vous confier à votre médecin. Un autre symptôme devant vous mettre sur la piste d’une insuffisance respiratoire, à part la dyspnée, est les troubles du sommeil. Si vous vous trouvez facilement essoufflé en montant quelques marches et que votre sommeil est de mauvaise qualité, faites-en part à votre médecin traitant.

Dans certains cas, l’insuffisance respiratoire peut aussi se manifester par la cyanose des extrémités. Celle-ci correspond à une coloration bleutée des lèvres et des ongles (ceux-ci peuvent aussi se déformer).

Quelles sont les causes d’une insuffisance respiratoire ?

Concernant les causes de l’insuffisance respiratoire, vous devez savoir que celle-ci ne survient pas d’elle-même. Effectivement, elle résulte de problèmes respiratoires antérieurs qui n’ont pas été correctement traités. Ces problèmes peuvent s’agir d’une broncho-pneumopathie obstructive, de l’asthme ou encore de fibroses pulmonaires. En d’autres termes, les maladies pulmonaires, à leur stade terminal aboutissent généralement à une insuffisance respiratoire chronique ou IRC.

Il convient aussi ici de rappeler qu’il existe deux formes d’insuffisance respiratoire :

  • L’insuffisance respiratoire aiguë – cette forme de la maladie se caractérise par une durée plutôt courte, elle est donc ponctuelle. Les symptômes sont, cependant très intenses et nécessite d’être prise en charge de manière immédiate. Une hospitalisation peut également être envisagée si nécessaire. En effet, l’insuffisance respiratoire aiguë peut mettre en danger la vie du patient.
  • L’insuffisance respiratoire chronique – cette forme de la pathologie se rencontre souvent après une maladie respiratoire non traitée correctement ou une maladie chronique. L’IRC se caractérise par sa permanence et la persistance de ses symptômes.

Qui peut être touché par l’insuffisance respiratoire ?

L’insuffisance respiratoire peut toucher chaque individu. Toutefois, il existe certaines personnes à risque susceptible de développer cette maladie plus que les autres. Il s’agit de ceux qui sont atteints de maladies pulmonaires.

complications de l’insuffisance respiratoire

Quelles peuvent être ses évolutions et ses complications ?

Ce qui rend très dangereuse l’insuffisance respiratoire, ce sont les complications qu’elle peut entraîner. Celles-ci concernent généralement les atteintes des organes vitaux. Ces atteintes sont dues à une déficience de l’apport en oxygène et à un trop plein de dioxyde de carbone.

Quoi qu’il en soit, les complications majeures de l’insuffisance respiratoire peuvent être classées en deux grandes catégories :

  • Les atteintes cardiaques – il s’agit généralement d’une hypertension artérielle pulmonaire ou une insuffisance cardiaque.
  • Les poussées d’insuffisance respiratoire aiguë.

Outre cela, il existe aussi diverses autres complications comme :

  • Les troubles de l’humeur (anxiété et dépression) ;
  • La baisse drastique des facultés intellectuelles ;
  • L’accroissement du nombre de globules rouges contenu dans le sang ou polyglobulie. Ce phénomène s’explique par le fait que l’organisme essaie de compenser le manque d’oxygène.
  • L’intolérance à l’exercice ;
  • L’apnée du sommeil ;
  • L’anémie ;
  • Le diabète ;
  • Le cancer du poumon ;
  • La dégradation de la qualité de vie. Ne supportant plus l’effort, le patient perd progressivement en autonomie et reste généralement chez lui.

Est-il possible de prévenir l’insuffisance respiratoire ?

Au vu de toutes ces complications, vous vous demandez sûrement comment prévenir l’insuffisance respiratoire ? Eh bien, vous devez savoir que la prévention de cette pathologie peut être difficile notamment lorsqu’elle survient suite à une maladie respiratoire sous-jacente.

Quoi qu’il en soit, vous pouvez toujours éviter de vous exposer à des environnements à risques si vous souffrez déjà d’une quelconque affection respiratoire. Vous pouvez également opter pour l’arrêt du tabac pour prévenir tout risque de contracter une insuffisance respiratoire.

Quelle prise en charge en cas d’insuffisance respiratoire ?

Les patients souffrant d’une insuffisance respiratoire chronique peuvent bénéficier d’une prise en charge faisant intervenir plusieurs spécialistes. Le médecin traitant, un pneumologue, des assistantes sociales ou encore un kinésithérapeute sont tous mobilisés. Sans oublier le responsable de l’oxygène à domicile.

Sources:
http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/insuffisance-respiratoire-chronique/quelle-evolution-quelles-complications
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=insuffisance-respiratoire_pm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.