Accueil / Prévention / Intoxication alimentaire – comment la reconnaître et quels sont les précautions élémentaires ?

Intoxication alimentaire – comment la reconnaître et quels sont les précautions élémentaires ?

L’intoxication alimentaire est un trouble qui se produit fréquemment. Elle est due à l’ingestion d’un aliment ou boisson contaminé par un virus, parasite ou bactérie.  L’intoxication est bénigne si elle est traitée à temps. Si ce n’est pas le cas, elle peut causer des complications souvent mortelles.

Les différents types d’intoxication alimentaire

Une intoxication alimentaire survient après l’ingestion d’un :

  • aliment frais non lavé
  • aliment frais lavé avec de l’eau contaminé,
  • boisson ou aliment mal conservé,
  • aliment mal cuit.

Il y a aussi l’intoxication due à l’ingestion d’un produit toxique. Une situation très fréquente dans les lieux de travail et dans les maisons d’habitation :

qw
  • ingestion de produit ménagère et produits de bricolage (produit de nettoyage, lessive, eau de javel…)
  • ingestion de produit chimique et produit agricole (engrains, pesticides, désherbants, raticide…)
  • inhalation de gaz toxique,
  • ingestion de produits pétroliers,
  • ingestion de médicament, d’alcool ou drogues

Les facteurs favorisant l’intoxication alimentaire

Que ce soit pour les petits ou les grands, nombreuses sont les facteurs pouvant provoquer l’intoxication alimentaire. Le premier c’est l’infection par une bactérie ou par les toxines qu’elle produit. Ces bactéries sont présentes dans l’eau souillée et dans les aliments mal cuit (la viande, volaille, œuf, poisson). Il existe plusieurs bactéries responsables de l’intoxication dont les plus fréquents sont :

  • Salmonella,
  • Escherichia coli,
  • Campylobacter,
  • Clostridium,

Outre les bactéries, l’infection par un virus peut également entraîner une intoxication alimentaire. C’est particulièrement le cas pour les produits agricoles et produits marins. Ils peuvent contenir un virus responsable de la diarrhée. L’intoxication se produit lorsque ces produits ont été en contact avec de l’eau souillé. De même s’ils n’ont pas été cuits correctement ou ont été consommés crus.

Les autres facteurs favorisant l’intoxication alimentaire

Outre les virus et les bactéries, d’autres éléments peuvent aussi favoriser l’intoxication alimentaire :

  • Le parasite présent dans l’eau, les fruits et les légumes sont responsables de l’infection intestinale,
  • Les champignons vénéneux contiennent un toxique attaquant le système nerveux. Leurs ingestions peuvent entraîner la mort de la personne.
  • Certains fruits de mer (huitres, moules, palourdes) qui ingèrent un micro-organisme et leurs chairs sont très toxiques.
  • Les insecticides peuvent entraîner des troubles neurologiques graves conduisant à la mort de la personne.

Quels sont les symptômes de l’intoxication alimentaire

Les symptômes les plus courants d’une intoxication alimentaire sont les :

  • Nausées,
  • Vomissements,
  • Diarrhées
  • Douleurs abdominales
  • Maux de tête,
  • Fièvre
  • Infections qui attaquent le système nerveux central
  • Problèmes de langage,
  • Troubles visuels,
  • Difficultés respiratoires,
  • Parallélise,

Les vomissements et les diarrhées entraînent souvent la déshydratation et autres troubles y afférents. C’est la principale complication lors d’une intoxication par voie orale. Très souvent, elle touche les personnes ayant partagé un même repas ou fréquenté le même restaurant.

intoxication alimentaire

Premiers secours en cas d’intoxication par voie orale

La connaissance des gestes de premiers secours est indispensable en cas d’intoxication alimentaire ou intoxication par voie orale. Voici les premiers secours à réaliser :

  • Maintenir la personne allongée,
  • Conserver les vomissures (indispensables pour les analyses),
  • Conserver l’échantillon de l’aliment si possible,
  • Appeler les urgences

Voici les gestes à réaliser en cas d’intoxication chimique :

  • Eloigner la victime de la source d’intoxication (gaz ou autres produits toxiques),
  • Retirer les vêtements contaminés et laver la peau touchée à l’eau et savon (en cas de contact avec une substance toxique pour la peau)
  • Placer-le en position latérale,
  • Pratiquer le bouche-à-bouche en cas d’arrêt respiratoire,
  • Appeler l’urgence.

Mesures de prévention

Le respect des règles d’hygiène reste la meilleure prévention contre l’intoxication alimentaire. Lors de la préparation, il est conseillé de laver avec de l’eau propre tous les ingrédients. L’utilisation des produits nettoyants pour les fruits et légumes est aussi recommandée. Ces produits existent depuis des années et ils vous permettent d’enlever les pesticides, les bactéries et les virus. Voici les autres précautions à prendre pour prévenir et minimiser les risques :

  • Respecter les conditions de conservation et stockage de chaque produit,
  • Respecter les dates limites de consommation,
  • Eviter de recongeler les aliments décongelés,
  • Jeter les produits en boite de conserve bombée ou qui présentent des odeurs inhabituelles,
  • Eviter de mélanger les médicaments et l’alcool,
  • Surveiller les enfants et ne pas les laisser seuls dans un jardin ou espace plein air.

Le traitement d’une intoxication alimentaire

Le traitement de l’intoxication alimentaire consiste à traiter les symptômes. Le patient doit prendre des antidiarrhétiques, antidouleur et antispasmodiques. Une bonne hydratation est aussi nécessaire pour récupérer les pertes d’eau lors des diarrhées et de vomissements. Le patient doit rester sous surveillance pour suivre l’évolution de l’intoxication. Dans les formes sévères, une hospitalisation est indispensable. C’est particulièrement le cas lors de l’intoxication alimentaire des personnes âgées, femme enceintes et jeunes enfants. Il faut souligner que certains cas d’intoxications alimentaires disparaissent d’elles-mêmes.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/sante/fiche-maladie/intoxication-alimentaire-177231
https://www.20minutes.fr/faits_divers/2628251-20191015-semaine-gout-centaine-eleves-victimes-intoxication-alimentaire-lycee-cahors

Vérifiez également

botulisme

Le botulisme : comment éviter cette affection neurologique ?

Le botulisme fait partie des maladies dangereuses.  Il s’agit d’une affection neurologique causée le plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *