Accueil / Prévention / La bronchite : ne laissez pas cette maladie affecter votre corps

La bronchite : ne laissez pas cette maladie affecter votre corps

Les maladies qui touchent le système respiratoire, comme la bronchite, semblent être inévitables à un moment de la vie, mais c’est là que les gens se trompent. On peut la prévenir en choisissant tout simplement un mode de vie plus saine et en éliminant certains facteurs qui peuvent causer ou augmenter le risque de développer cette pathologie. Cet article vous fournira les notions essentielles dont vous avez besoin pour vous protéger de la bronchite.

Apprendre ce qui cause la bronchite

Plusieurs facteurs entrent en jeu en matière de bronchite, que ce soit en raison de problèmes de santé ou de risque environnementaux. Cela ouvre ensuite la voie à l’apparition d’une bronchite aiguë ou chronique. Une façon de distinguer ces maladies les unes des autres étant de savoir ce qui les cause au départ.

Les causes de la bronchite aiguë

Un patient atteint de bronchite aiguë contracte la maladie en raison d’une infection virale provoquée par un rhume ou par d’autres virus tels que : les virus grippaux A et B, le rhinovirus, l’adénovirus et le virus Parainfluenza. Outre l’infection bactérienne ou virale, l’exposition à des substances pouvant irriter vos poumons tels que la fumée de tabac, la poussière, la vapeur et l’air pollué peut entraîner une bronchite aiguë.

qw

Les causes de la bronchite chronique

La bronchite chronique peut être due à une irritation et des lésions répétées des tissus des poumons et des voies respiratoires. Un des principaux responsables de cette pathologie est de fumer des cigarettes. Si vous souffriez d’asthme chronique et non maîtrisé ou d’infections respiratoires (fréquentes chez l’enfant), pouvant altérer votre système immunitaire, votre risque de contracter la maladie est plus élevé.

Les symptômes à surveiller

symptômes de bronchite

Être vigilant sur les différents symptômes précoces de la bronchite chez l’adulte vous aide à dépister, traiter et guérir rapidement ce trouble. Mais comment saurez-vous si vous avez une bronchite ou s’il s’agit d’une autre forme de maladie respiratoire ? Vous trouverez ci-dessous certains des signes avant-coureurs d’une bronchite aiguë ou chronique :

Bronchite aiguë :

  • Toux produisant du mucus jaune ou vert
  • Sensation de brûlure dans la poitrine
  • Respiration sifflante
  • Gorge irritée
  • Fièvre
  • Fatigue
  • Malaise
  • Trouble de sommeil

Bronchite chronique

  • Toux chronique qui peut ou non avoir des traînées de sang
  • Respiration sifflante
  • Fatigue
  • Maux de tête
  • Essoufflement
  • Lèvres bleues
  • Gonflement de la cheville, des pieds et des jambes

Pour éviter que ces symptômes ne vous affectent davantage, consultez tout de suite un médecin.

Comment votre médecin diagnostique-t-il cette maladie ?

Votre médecin utilisera un stéthoscope dans le but d’identifier les sons anormaux dans vos poumons ou vérifiera la respiration sifflante (sifflement ou grincement lorsque vous respirez). D’autres tests suivants peuvent aussi être prescrits :

  • L’oxymétrie de pouls : cela détermine la quantité d’oxygène présent dans votre sang en utilisant un capteur fixé au bout de votre doigt ou de votre orteil.
  • La radiographie pulmonaire 
  • Le test d’expectoration : cela vérifie le mucus que vous toussez de vos poumons. Cela vous aidera à vérifier si vous avez la coqueluche ou une autre maladie.
  • Le test de fonction pulmonaire
  • La tomodensitométrie à haute résolution : des images haute résolution de vos poumons sont créés avec ce type de scanner.

Comment la prévenir ?

Il vaut mieux prévenir que guérir. C’est vrai si vous voulez éviter la bronchite. En réalité, il existe trois moyens d’empêcher que cette maladie ne vous affecte. Ces techniques sont peu coûteuses et faciles à suivre.

Arrêter de fumer

arrêter de fumer

Si vous voulez prévenir la bronchite, arrêtez de fumer immédiatement ou ne commencez pas. En effet, force est de constater que le tabagisme figure l’une des raisons les plus courantes de cette infection. La fumée de cigarette contient certains produits chimiques qui perturbent la méthode de filtrage et de nettoyage des poumons. Par conséquent, ces derniers sont irrités. Cela provoque une accumulation de mucus et d’autres substances toxiques qui obstruent les poumons.

Éviter l’exposition nocive pour les poumons

Outre la fumée de cigarette ou de tabac, les irritants tels que la poussière, les fumées, les vapeurs et l’air pollué peuvent endommager vos poumons et éventuellement entraîner une bronchite. Vous devriez éviter tout type d’exposition à ces substances. Pour ce faire, suivez les conseils suivants :

  • Gardez votre maison propre et sans excès de poussière
  • Nettoyez bien la salle de bain et les puits afin d’éliminer la moisissure
  • Assurez-vous que l’évent de cuisson fonctionne correctement pour aspirer les vapeurs de cuisson
  • Évitez les grandes foules en automne et en hiver lorsque la saison de la grippe est à son apogée
  • Restez dans des zones non-fumeurs dans les parties communes et demandez des chambres ou des voitures non-fumeurs lors de vos déplacements
  • Pendant la cuisson, utilisez un ventilateur d’extraction pour éliminer la fumée et les autres odeurs ;
  • Gardez les animaux domestiques à l’extérieur de la maison, surtout si vous avez une respiration sifflante.

Essayez les méthodes de traitement naturel

Vous pouvez traiter la bronchite tout en minimisant les risques pour la santé et en évitant les traitements pouvant entraîner des dommages supplémentaires. Voici les remèdes naturels efficaces que vous pouvez utiliser :

  • Le miel brut : outre ses propriétés antivirales et antibactériennes, le miel sera capable d’éliminer les agents responsables de la bronchite. En tant qu’anti-inflammatoire, il est aussi important dans la guérison de l’inflammation des poumons et des voies respiratoires.
  • La soupe de poulet : en plus d’être un anti-inflammatoire puissant, la soupe de poulet fait maison contient de la carnosine, un stimulant du système immunitaire qui permet de prévenir les infections. La cystéine, un acide aminé naturel, est aussi présente dans le bouillon et contribue à fluidifier le mucus dans vos poumons, ce qui vous permet de l’expulser facilement.
  • L’huile d’eucalyptus : cette huile essentielle s’avère très utile pour aérer les voies respiratoires enflammées de vos poumons. Elle renferme du cinéole, un antiseptique puissant qui tue les bactéries responsables du mauvais souffle.
  • Les citrons : riches en vitamine C, les citrons restent les meilleurs aliments pour combattre la bronchite. Vous pouvez les mélanger avec du miel brut.

Sources et références

 McIntosh et Webberley, «Bronchite: causes, symptômes et traitements», Medical News Today, le 9 janvier 2016.

  Zanni, «Bronchite: symptômes et traitement», US News & Wellness, 29 novembre 2013.

  personnel de la clinique Mayo, «Bronchitis Symptoms», clinique Mayo, 11 avril 2014

  McIntosh et Webberley, «Bronchite: symptômes et diagnostic», Medical News Today, le 9 janvier 2016.

Vérifiez également

botulisme

Le botulisme : comment éviter cette affection neurologique ?

Le botulisme fait partie des maladies dangereuses.  Il s’agit d’une affection neurologique causée le plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *