Accueil / Santé / La kératose pilaire : qu’est-ce que c’est ?

La kératose pilaire : qu’est-ce que c’est ?

La peau se sert comme un revêtement extérieur protecteur de notre corps. Elle protège les organes internes des éléments extérieurs comme les germes et l’eau. Elle nous garde au chaud pendant le froid et prévient l’infection ainsi que la déshydratation. Étant donné que la peau s’expose aux différents objets nocifs, il n’est pas surprenant de savoir pourquoi elle est très sensible aux irritations et aux infections. L’un des problèmes de peau les plus courants est la kératose pilaire.

Zoom sur la kératose pilaire

C’est une affection cutanée bénigne habituellement appelée « peau de poulet ». Des études montrent qu’elle se produit quand il y a une quantité excessive de protéines de kératine sur la peau. La kératine est un type de protéine de filament, responsable de la cohésion des cellules cutanées et de la formation de la couche externe de la peau. Ce faisant, elle protège le corps contre les contaminants étrangers et empêche la peau de se déchirer.

Un excès de protéines de kératine peut s’accumuler et obstruer les follicules pileux, les épaissir et les transformer en petites bosses. Les chercheurs doivent encore identifier les causes exactes de la kératinisation des follicules pileux malgré la prévalence de la kératose pilaire dans diverses sous-populations.

qw

À quoi ressemble cette maladie de la peau ?

kératose pilaire symptômesLa kératose pilaire se caractérise par de nombreux petits boutons de couleurs rouge ou beige. Certains boutons peuvent avoir un halo rouge clair, ce qui indique une inflammation. Le signe révélateur de cette pathologie peut apparaître sur toute partie du corps comportant des follicules pileux. Malheureusement, ces derniers se retrouvent dans tout le corps, à l’exception des paumes, de la plante des pieds et des zones cutanéo-muqueuses.

Toutefois, il est rare que la kératose pilaire affecte l’ensemble du corps. Selon des études, 92% des personnes atteintes développent une kératose pilaire à l’arrière du bras. Tandis que celles qui présentent les signes au niveau des cuisses et des fesses sont environ 59 et 30%. Certains cas de cette affection touchent également le dos, les jambes, le visage et le cuir chevelu.

Les différents types

La kératose pilaire se distingue en fonction du type et de l’étendue de ses symptômes. Les trois types principaux de cette affection sont :

  • La kératose pilaire rubra : c’est une forme courante de la maladie dans laquelle les boutons apparaissent rouges et enflammés. L’étendue de la peau affectée est plus grande que les autres formes de cette affection cutanée.
  • La kératose pilaire alba : ce type de kératose pilaire se caractérise par des plaques de peau sèche et rugueuse, mais sans aucune irritation.
  • La kératose pilaire rubra faceii : cette forme ressemble à la rosacée en apparence, car elle se caractérise par des éruptions cutanées rouges sur les joues.

Les facteurs qui rendent votre peau plus sensible à cette affection

Les études réalisées sur la kératose pilaire au cours des dernières années ont permis aux chercheurs de déterminer plusieurs facteurs de risque.

Génétique

Une étude a évalué 49 patients atteints de cette maladie cutanée. Les résultants révèlent qu’environ 39% des individus atteints ont un membre de leur famille également atteint de kératose pilaire. Alors que 55% n’ont pas d’antécédents familiaux de cette affection de la peau.

Des affections cutanées préexistantes

Ce trouble est lié à d’autres affections cutanées notamment l’ichtyose vulgaire, l’eczéma et le xérose. En fait, dans la même étude mentionnée ci-dessus, 37% des patients souffrant de kératose pilaire présentent une atopie préexistante. Tandis que 16% ont une peau sèche.

Le poids excessif

poids excessifs et kératose pilaireCertains chercheurs considèrent le poids excessif comme un facteur susceptible de provoquer ou d’aggraver cette pathologie. Dans une étude portant sur 109 patients en surpoids et obèses, environ 42% des cas de kératose pilaire ont été dépistés. D’autres études ont ainsi confirmé la corrélation entre l’indice de masse corporelle élevé et l’apparition de cette maladie cutanée.

Comment traiter naturellement ce désordre cutané inesthétique ?

Si vous cherchez un moyen d’atténuer les bosses sur votre peau sans les effets secondaires potentiels des crèmes médicamenteuses et des traitements au laser, vous pouvez essayer une approche holistique. Il existe une variété de remèdes à la maison qui peuvent soulager la kératose pilaire.

L’huile de noix de coco

L’huile de noix de coco a pour objectif d’hydrater la peau sèche et d’exfolier les cellules mortes de la peau. Elle possède aussi des propriétés anti-inflammatoires, ce qui en fait un excellent remède naturel contre cette maladie.

Vous pouvez appliquer l’huile sur la peau affectée plusieurs fois par jour afin de la garder hydratée.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre permet de soulager divers problèmes de la peau grâce à ses propriétés astringentes.

Vous pouvez l’appliquer directement sur les parties touchées par la kératose pilaire. Vous pouvez également le diluer avec de l’eau. Assurez-vous de le laisser pendant quelques minutes avant de le nettoyer.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude aide à enlever les cellules mortes de la peau et à réduire les aspérités sur votre peau.

Faites une pâte en mélangeant 2 cuillères à café de bicarbonate de soude avec une petite quantité d’eau. Frottez doucement la pâte sur votre peau dans un mouvement circulaire. Répétez cette démarche plusieurs fois par semaine pour de meilleurs résultats.

L’huile d’olive

L’huile d’olive peut être utilisée comme hydratant. Appliquez-la sur la peau affectée afin de soulager les enflures sèches et rugueuses.

En plus des produits naturels mentionnés, vous pouvez également utiliser de l’huile de théier, de l’hamamélis et de la crème sure visant à réduire la gravité de cette affection cutanée.

Sources et références

clinique Mayo, Keratosis Pilaris

WebMD, Keratosis Pilaris

DermNet New Zealand, Rétinoïdes topiques

traitement naturel de kératose pilaire, traitement au laser pour la kératose pilaire

10 meilleurs remèdes à la maison  pour la kératose pilaire

 

Vérifiez également

perturbateur endocrinien

Le perturbateur endocrinien, ce que vous devez savoir

La nature grouille d’une infinité de substances et de particules invisibles. Elles peuvent avoir des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *