fbpx

Le point sur les principales idées reçues sur la santé

Qui n’a jamais entendu l’adage selon laquelle « qui dort, dine ! » ? Les mythes autour de la santé sont nombreux et se transmettent de génération en génération. Même si bon nombre d’entre eux a fait l’objet de démonstrations attestant qu’ils sont faux, certaines idées reçues persistent. Cet article, en faisant un petit tour d’horizon sur ces dernières, va vous aider à démêler le vrai du faux. Il vous permettra également de faire le point sur les idées reçues sur la santé.

Seul 10% de notre cerveau est utilisé

Vous avez sûrement déjà entendu dire que l’être humain n’utilise que 10 % de son cerveau. Eh bien, figurez-vous qu’il s’agit tout simplement d’un mythe. Effectivement, selon les scientifiques, aucune zone du cerveau ne serait en repos permanent. En fait, l’intégralité du cerveau fonctionne et est utilisée, mais toutes les zones ne fonctionnent pas au même moment. D’ailleurs, chaque zone est spécialisée et est mobilisée selon les besoins de l’organisme.

L’imagerie médicale a, par ailleurs, permis d’observer l’activité cérébrale. Les scientifiques ont alors pu identifier les zones actives lorsque nous lisons, lorsque nous parlons ou lorsque nous bougeons. Et ces zones sont réparties un peu partout dans le cerveau. Ce qui permet de conclure que l’être humain n’utilise pas uniquement 10 % de ses fonctions cérébrales.

Il faut attendre plus de 3 heures après le repas avant de se baigner

Pour éviter l’hydrocution, on nous a toujours conseillé de ne pas se baigner dans les trois heures qui suivent le repas. Or, selon les professionnels de la santé, l’hydrocution est provoquée par un choc thermique. Concrètement, elle ne survient que lorsque l’eau est trop froide alors que votre corps est trop chaud. Dans ce cas-là, le risque de noyade est bien réel. Quoi qu’il en soit, même si la digestion peut augmenter la température du corps, elle n’explique pas, à elle seule, l’hydrocution. Néanmoins, il faut toujours faire attention et ne pas se jeter directement à l’eau avec l’estomac plein.

Lorsqu’on avale du chewing-gum, il reste collé à l’estomac

Il s’agit d’une idée reçue que les parents ont tendance à dire à leurs enfants. En fait, le fait que le chewing-gum avalé reste collé dans l’estomac n’a aucune valeur scientifique. D’après les spécialistes, lorsque vous avalez accidentellement du chewing-gum, celui-ci se mélange avec le bol alimentaire et sera évacué naturellement.

En faisant craquer les articulations on risque de souffrir d’arthrose

Si faire craquer les doigts est une de vos habitudes, on vous a sûrement déjà dit que cela peut provoquer l’arthrose. Eh bien, figurez-vous qu’il s’agit d’une des idées reçues sur la santé. Effectivement, une étude menée à Bethesda, dans le Maryland aux Etats-Unis a permis de mettre en évidence l’inexistence de lien entre l’arthrose et le craquage des articulations.

L’ananas est idéal pour se débarrasser des cellulites

Envie de vous débarrasser de vos cellulites, on vous a conseillé de vous tourner vers l’ananas ? Eh bien, sachez que ce fruit a de nombreuses vertus mais il n’a pas les atouts pour faire fondre la cellulite. A défaut de brûler les graisses et d’affiner votre silhouette, les enzymes de l’ananas permettent de faciliter la digestion de la viande, de réduire les œdèmes et de faciliter la guérison des plaies.

idées reçues sur la santé

En arrêtant le sport, les muscles deviennent des graisses

Il s’agit là encore d’une des nombreuses idées reçues sur la santé et sur l’organisme. En fait, les cellules, lorsqu’elles sont matures, sont différentes. Ainsi, celles qui composent les graisses sont différentes de celles qui composent les muscles. Il n’y a donc aucune possibilité que les muscles se transforment en graisse.

Les vaccins servent uniquement pour la prévention

Il est tout à fait normal de penser que les vaccins sont uniquement dédiés à la prévention. Or, saviez-vous qu’il s’agit aussi d’une idée reçue ? En réalité, il existe deux types de vaccins : les vaccins préventifs et les vaccins thérapeutiques. Les premiers sont utilisés dans le but de prévenir l’apparition d’une maladie tandis que les deuxièmes font office de traitement. En d’autres termes, ils sont utilisés pour traiter une personne déjà malade.

Manger salé permet d’avoir une fille

Même si l’idée peut être tentante pour de nombreux couples, il s’agit d’un mythe. En effet, selon les spécialistes, le régime alimentaire n’impacte pas sur le sexe de bébé.  Celui-ci est, par contre, déterminé lors de la fécondation. Concrètement, ce sera le type de chromosome porté par le spermatozoïde fécondant l’ovule qui déterminera le sexe de l’enfant. Si ce chromosome est X, le bébé sera une fille. Si le spermatozoïde porte un chromosome Y, l’enfant sera un garçon.

L’âge du père conditionne la santé du bébé

Il s’agit d’une idée reçue qui est tout à fait vraie. Effectivement, plus l’homme avance en âge, plus il produit des spermatozoïdes de moins bonne qualité. Ce qui va accroitre le risque d’anomalie génétique chez le futur bébé. Le risque de trisomie 21 est également élevé avec l’âge de l’homme qui avance. Il en est de même pour l’autisme et la schizophrénie.

Dès que les symptômes se dissipent, on peut arrêter les antibiotiques

Faux. Il s’agit d’une idée reçue qui n’a pas de fondement. En fait, même si les symptômes s’apaisent après avoir pris des antibiotiques, il est toujours important de continuer le traitement selon les prescriptions médicales. Cela permet d’éviter la résistance des bactéries aux médicaments.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/sante/diaporamas/mythes-sante
https://sante.journaldesfemmes.fr/magazine/1071932-30-idees-recues-sur-la-sante-decryptees/

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

cuisson au feu de bois

La cuisson au feu de bois – avantages et impacts sur la santé

La cuisson au feu de bois sur un gril, dans un chaudron ou dans une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *