Accueil / Santé / Le traitement naturel de la douleur sciatique

Le traitement naturel de la douleur sciatique

La sciatique peut être une condition très gênante. Heureusement, de simples traitements à domicile et l’adoption de saines habitudes de vie peuvent y remédier. Vous pouvez essayer différentes options les plus efficaces pour le traitement sciatique, et ce, d’une manière naturelle.

Comment traiter naturellement la douleur ?

Les compresses froides et chaudes pour le traitement sciatique

compresse froide

Si vous avez développé une sciatique aiguë, traitez-la immédiatement avec une compresse froide et/ou chaude pour traiter le début de la douleur. Les compresses froides sont généralement appliquées en premier pendant 20 minutes, puis répétées toutes les deux heures. Après une journée, des compresses chaudes peuvent être utilisées et alternées avec les compresses froides jusqu’à ce que la douleur disparaisse. Vous pouvez également vous en tenir à un seul si vous trouvez que cela procure un meilleur soulagement que l’alternance des températures.

qw

L’aromathérapie

Si les compresses froides et chaudes ne fonctionnent pas, vous pouvez essayer l’aromathérapie pour soulager les symptômes. L’huile essentielle de millepertuis est un choix populaire en raison de ses effets anti-inflammatoires. La crème à la capsaïcine est une alternative à l’huile de millepertuis. La capsaïcine est une substance présente dans les poivrons de Cayenne. Elle agit comme un analgésique naturel en réduisant la substance P, un neurotransmetteur qui transmet les signaux de douleur.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

La TCC est une méthode parfois utilisée pour aider les personnes atteintes de sciatique à changer d’avis sur leur état actuel. Les maux de dos chroniques peuvent les rendre déprimés. Ce qui peut rendre la récupération plus difficile.

La TCC commence généralement par le fait que le médecin vous demande d’identifier les comportements et les pensées négatives, qui seront ensuite examinés attentivement. Ensuite, le médecin vous demandera de vous mettre au défi de surmonter vos problèmes et d’apporter des changements positifs.

La massothérapie pour le traitement sciatique

Cela peut constituer un moyen viable de traiter la sciatique si les symptômes sont causés par des problèmes musculaires, tels que des fessiers serrés. Un massothérapeute vous aidera à relâcher les muscles affectés. Ce qui peut soulager la douleur et rétablir la mobilité. Par la suite, vous pourrez peut-être continuer à suivre des traitements avancés, tels que des exercices spécialisés vous permettant de récupérer plus rapidement.

L’acupuncture

acuponcture

L’acupuncture est une ancienne pratique médicinale chinoise qui s’articule autour de l’idée d’améliorer la santé en ouvrant des voies énergétiques spécifiques dans votre corps. Pour ce faire, des aiguilles très fines sont placées dans des zones spécifiques autour de votre corps, généralement à l’endroit à traiter.

Selon une étude, l’acupuncture est plus efficace dans le traitement sciatique que l’analgésique. Vous pourrez peut-être ressentir un soulagement immédiatement après la première session. Mais cela peut prendre environ 12 visites pour bénéficier d’une amélioration à long terme.

Consultez votre médecin avant d’essayer ce traitement sciatique

Il est important de consulter d’abord votre médecin avant d’essayer ces remèdes indiqués ci-dessus. Votre médecin vous aidera à déterminer le traitement le plus efficace et adapté à vos besoins.

Plan de régime pour le traitement sciatique

Les exercices et les remèdes à la maison ne peuvent pas en faire autant lorsqu’il s’agit de traitement sciatique. Pour que votre corps se répare correctement, vous devez vous nourrir d’aliments sains et complets. Ce n’est un secret pour personne que la nutrition joue un rôle important dans notre santé en général. Il va donc sans dire qu’un régime alimentaire complet peut augmenter vos chances de guérir la douleur sciatique.

Concentrez-vous sur la consommation d’aliments riches en vitamines B

La famille des vitamines B est essentielle au fonctionnement quotidien de votre corps. En effet, elle contribue à maintenir votre système nerveux en bonne santé. Une déficience peut entraîner un fonctionnement inefficace des émetteurs et ralentir la guérison de votre nerf sciatique. Dans cet esprit, voici les vitamines B essentielles que vous devriez consommer :

  • B6 :Aussi connue sous le nom de pyridoxine, cette vitamine est connue pour favoriser le métabolisme des neurotransmetteurs de votre corps. Les aliments riches en cet élément nutritif comprennent la viande, le poisson, les bananes et les légumineuses.
  • B12 :cette vitamine joue un rôle crucial dans le maintien de la santé de la myéline. Celle-ci est une substance grasse qui enveloppe les fibres nerveuses afin d’accélérer la communication entre neurotransmetteurs. Pour augmenter votre apport en vitamine B12, consommez des œufs de poule et de pouletdes poissons gras pêchés dans la nature et des produits laitiers nourris à l’herbe.
  • Folate :cette vitamine essentielle est importante dans la production de neurotransmetteurs. Les légumes sont de bonnes sources de cette vitamine et vos meilleurs choix sont les asperges, le brocoli, le bok choy, la laitue romaine et le chou-fleur.

Les aliments anti-inflammatoires

Il existe de nombreux types d’aliments qui peuvent soulager l’enflure et la douleur, ce qui peut être bénéfique pour la sciatique. Les meilleurs choix incluent :

  • Épices :certaines épices contiennent des antioxydants permettant de réduire la réponse inflammatoire. Le romarin, les clous de girofle, le gingembre et le curcuma sont connus pour atténuer l’inflammation.
  • Légumes à feuilles sombres : les légumes tels que le chou vert, les bettes à cardes, le chou frisé et les épinards contiennent des antioxydants qui peuvent aider à lutter contre les dommages cellulaires.
  • Thé vert : le thé japonais matcha contient 17 fois plus d’antioxydants que les bleuets sauvages, un aliment également riche en antioxydants.
  • Légumes fermentés : il est essentiel d’optimiser la santé de vos intestins pour renforcer votre système immunitaire et prévenir l’inflammation. Les aliments comme le natto, le kimchi, le miso, les cornichons et la choucroute sont de bons choix. Vous pouvez également consommer des produits laitiers fermentés tels que le yogourtet le kéfir.

Sources

Santé 24, «Pourquoi la vitamine B est-elle si importante pour la santé du système nerveux», 31 octobre 2016

BrainFacts.org, «Myelin: un aperçu général», 24 mars 2015.

Vérifiez également

vivre avec Parkinson

Comment vivre avec Parkinson ?

Avec la maladie de Parkinson, les gestes qu’il est possible de réaliser sont réduits. Elle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *