Accueil / Santé / Les différentes causes de la pancréatite ?

Les différentes causes de la pancréatite ?

Fondamentalement, la pancréatite se définit comme une maladie qui se caractérise par une inflammation du pancréas. Cette inflammation entraîne des douleurs abdominales, des vomissements et des nausées. L’alcoolisme constitue l’un des facteurs de risque les plus courants de cette maladie. Mais nous allons encore découvrir dans cet article d’autres causes de la pancréatite.

Le rôle des pancréas

La plupart des gens connaissent le nom, mais ne savent peut-être pas ce que fait cet organe. Essentiellement, votre pancréas joue un rôle important dans votre système digestif en produisant des enzymes. Ces derniers aident à décomposer les aliments dans vos intestins.

Le pancréas en réalité se compose de deux types de glandes définies par leur nom tissulaire : les tissus exocrine et endocrinien. Mais ils travaillent ensemble comme une seule et même unité.  Le tissu exocrine comprend 95% du pancréas. C’est le responsable de la production des enzymes qui facilitent la digestion des aliments. Les 5% restants sont composés de cellules endocriniennes appelées « îlots de Langerhans ». Ces cellules jouent un rôle important dans la libération d’hormones qui contrôlent la quantité d’enzymes pancréatiques produites, ainsi que dans le contrôle du taux de sucre dans le sang.

Les enzymes pancréatiques facilitant la digestion des aliments

Vous trouverez ci-dessous les trois types d’enzymes pancréatiques responsables de la digestion de vos aliments :

Lipase

La lipase travaille avec la bile pour décomposer la graisse de votre nourriture afin qu’elle puisse être utilisée par votre corps. S’il n’y en a pas assez dans votre système, vous pourriez souffrir de diarrhée et de selles grasses. Par conséquent, votre corps n’obtiendra pas la graisse saine dont il a besoin.

Protéase

La protéase aide à décomposer les protéines dans votre nourriture et maintient votre intestin exempt de bactéries, levures et protozoaires. Si votre protéase est insuffisante, le risque d’infections intestinales peut être plus élevé.

L’amylase

L’amylase contribue à convertir les glucides de vos aliments en sucre. La pénurie de cette enzyme peut entraîner une diarrhée en raison de l’amidon non digéré dans votre côlon.

Votre pancréas travaille fort pour produire ces trois types d’enzymes et peut en générer jusqu’à huit tasses par jour. Toutefois, si vous n’êtes pas prudent avec vos choix alimentaires, votre pancréas peut souffrir et vous pouvez développer une pancréatite.

Les calculs biliaires, des solides formés typiquement par un excès de cholestérol dans la vésicule biliaire, sont l’une des causes de la pancréatite. Lorsque la vésicule biliaire se vide, les calculs biliaires se déplacent le long du canal pancréatique et provoquent ainsi une pancréatite.

Les causes de la pancréatite

La plupart des causes de la pancréatite sont liées à la consommation d’alcool et à l’accumulation de calculs biliaires dans le canal pancréatique. Les médicaments, les traumatismes abdominaux ou une maladie peuvent également causer une inflammation du pancréas. Vous trouverez ci-dessous les causes les plus courantes de cette affection.

Les calculs biliaires

Si vous n’avez jamais ressenti aucun symptôme de pancréatite, l’une des premières choses que les médecins soupçonneront est l’accumulation de calculs biliaires dans votre canal pancréatique. Il existe trois types de calculs biliaires selon le matériau à partir duquel ils sont fabriqués :

  • Cholestérol : un excès de cholestérol se solidifie en calculs lorsque le foie produisant plus de cholestérol que la bile ne peut digérer.
  • Bilirubine :il s’agit d’un sous-produit chimique créé lorsque votre foie détruit les vieux globules rouges. La bilirubine s’accumule et provoque la formation de calculs lorsque votre vésicule biliaire ne peut pas en décomposer une quantité excessive.
  • Bile :lorsque votre vésicule biliaire ne vide pas la bile stockée, elle peut devenir trop concentrée et former des calculs.

Les facteurs de risque de calculs biliaires comprennent l’obésité, un régime alimentaire riche en cholestérol et des antécédents familiaux de calculs biliaires. Si vous essayez de provoquer une perte de poids rapide par le biais d’un régime accéléré, vous êtes également à risque, car votre foie produira des quantités de cholestérol plus élevées que d’habitude.

L’abus d’alcool

Outre les calculs biliaires, l’alcoolisme est l’une des principales causes de la pancréatite. Cela représente en réalité 75% des cas de pancréatite chronique en France. Les médecins ne sont pas certains de l’effet de l’alcool sur votre pancréas. Pourtant, une théorie est que l’alcool interfère avec les cellules pancréatiques.

Une pancréatite aiguë peut se développer après une nuit de consommation excessive d’alcool, surtout si vous êtes alcoolique. D’ici là, votre pancréas peut déjà avoir subi des dommages permanents. Les douleurs abdominales et les selles grasses sont également des indicateurs courants de pancréatite induite par l’alcool. Une perte de poids peut également se produire. En effet, la prise de nourriture peut exacerber la douleur et vous obliger à manger de plus petites quantités.

Le système immunitaire

Votre système immunitaire peut se retourner contre vous et causer une pancréatite. Mais dans certains cas, il peut développer une complication qui attaque votre corps à la place. Dans le cas de la pancréatite auto-immune, il en existe deux types :

  • Type 1 :Outre le pancréas, votre système immunitaire attaque également d’autres organes internes tels que le foie, les voies biliaires, les reins et les ganglions lymphatiques.
  • Type 2 :seul le pancréas est affecté, mais vous pouvez également souffrir d’une maladie inflammatoire de l’intestin.

L’endroit où vous vivez peut jouer un rôle dans votre risque de pancréatite

Si vous vivez dans un pays tropical, il est possible que vous développiez une pancréatite tropicale. Il survient généralement chez les jeunes et affecte généralement le canal pancréatique principal en raison de la calcification.

La cause exacte de la pancréatite tropicale n’est pas connue. Mais on pense qu’une mutation du gène SPINK1 et de facteurs environnementaux contribuent à la maladie. 90% pour cent des cas de pancréatite tropicale manifestent des douleurs abdominales. Et il est possible que vous développiez également un diabète.

Dans certains cas, les médecins ne peuvent pas déterminer la cause

Même avec tous les progrès récents de la technologie médicale, l’inflammation pancréatique n’a parfois aucune cause apparente, appelée pancréatite idiopathique. C’est un sous-type de pancréatite chronique qui affecte environ 10 à 30% de tous les cas de pancréatite chronique connus.

Une pancréatite idiopathique peut se développer dans votre enfance et se manifester par une douleur abdominale grave. Si la maladie apparaît à la fin de l’âge adulte, la douleur est généralement minime, associée à une production insuffisante d’enzymes pancréatiques.

Sources utilisées

Maladies digestives, « pancréatite tropicale »

Cleveland Clinic, « Pancréatite chronique » Février 2014

 

Vérifiez également

effets secondaires laxatifs

Laxatifs: ces effets secondaires que vous ignorez

Qui n’a jamais été atteint de constipation au moins une fois dans sa vie ? Petits …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *