fbpx
l'allaitement

Les principales idées reçues sur l’allaitement

S’il y a des questions que toutes les futures mamans se posent, celles concernant les modalités d’allaitement figurent parmi les plus fréquentes. Les nombreuses informations disponibles sur le sujet n’arrangent en rien les choses. Lorsqu’il s’agit des méthodes et des conditions d’allaitement, les idées reçues sont nombreuses. Même si allaiter doit se faire de manière naturelle, certaines femmes ne sont pas pour, d’autres hésitent encore. Donner le sein à son enfant en publique peut aussi devenir gênant dans la mesure où le regard des autres devient pesant. Quoi qu’il en soit, cet article vous aide à démêler le vrai du faux en matière d’allaitement.

L’allaitement abîme les seins

Nombreuses sont les femmes qui ont peur de s’abîmer le sein en allaitant. D’autant plus que cette idée est véhiculée un peu partout. Ce que vous devez retenir est que le fait de nourrir au sein votre enfant, tout le fait d’être enceinte, a pour effet d’assouplir vos seins. Si cela ne vous convient pas, vous pouvez toujours vous muscler les seins pour les raffermir un peu plus.

Allaiter fait mal

C’est un peu la terreur de toutes les futures mamans qui se demandent encore si elles vont allaiter leur bébé ou non. Comprenez alors que si l’allaitement faisait mal, aucune femme n’aurait pu faire téter son enfant durant des mois, et cela entre 5 à 10 fois par jour. Par ailleurs, vous devez aussi savoir que donner le sein est bénéfique pour votre corps qui a subit divers changements durant la grossesse et l’accouchement. Lorsque votre bébé tète, votre organisme va libérer de l’ocytocine, une hormone qui a pour effet de déclencher des contractions de l’utérus. Ce dernier va alors reprendre sa forme d’avant la grossesse assez rapidement.

Toutefois, lorsque votre bébé n’est pas positionné comme il faut, vous pouvez ressentir de la douleur. Dans ce cas-là, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’une sage-femme. Généralement, lorsqu’il s’agit du premier enfant, des douleurs légères peuvent être ressenties les premiers jours après la naissance.

Allaiter dégrade la qualité du sommeil de la mère

Qui n’a jamais entendu dire qu’allaiter ça fatigue ? En fait, il n’agit pas d’une fatigue proprement dite mais un chamboulement du cycle de sommeil de la maman. Même si les hormones de l’allaitement agissent comme un somnifère et favorise l’endormissement. Le sommeil de la mère peut être perturbé par le réveil de bébé. Les cycles de sommeil de la jeune maman se calquent donc sur ceux de son enfant.

L’allaitement fait grossir

Cette idée reçue est tout à fait fausse. Effectivement, même si la mère a besoin de manger plus pour pouvoir produire tout le lait dont bébé a besoin, elle ne doit pas manger au-delà de ce que son corps demande. Le secret est donc de toujours rester à l’écoute de son corps et de manger de manière saine et équilibrée. De cette manière, vous retrouverez plus vite votre poids d’avant votre grossesse par rapport à une femme qui n’allaite pas.

Les femmes ayant de petits seins ne peuvent pas allaiter

Les femmes ayant de petits seins se sont toutes poser cette question au moins une fois dans leur vie. Figurez-vous que cela est complètement faut. D’après les médecins, la production de lait maternel n’est pas tributaire de la taille des seins, mais plutôt de la glande mammaire.

Boire plus d’eau que d’habitude est nécessaire durant l’allaitement

Ici aussi, le fait de boire des litres d’eau n’a pas d’effet sur la production de lait. En fait, seule la succion de bébé stimule cette dernière. Toutefois, durant l’allaitement, les femmes doivent boire à leur soif.

l'allaitement

Le lait artificiel et le lait maternel ont les mêmes compositions

Vous avez sûrement entendu cet argument durant une pub pour les poudres de lait artificiel. Eh bien, vous devez savoir que ce n’est pas vrai. En réalité, il existe certains composants du lait maternel que vous ne retrouverez jamais dans le lait artificiel. Il s’agit généralement des probiotiques, des bactéries permettant de développer la flore intestinale de bébé ou encore des anticorps.

Le lait maternel assure la protection contre les infections

Dès que la mère donne les premiers tétés à bébé, celui-ci absorbe le colostrum. Il s’agit d’un lait tout à fait particulier dans la mesure où il contient des anticorps aidant bébé à faire face aux infections, surtout les infections ORL. Cette protection, bébé va en bénéficier durant toute la période d’allaitement.

On ne peut pas allaiter lorsqu’on porte des implants mammaires

Actuellement, pour diverses raisons, notamment esthétique, de plus en plus de femmes optent pour les implants mammaires. Beaucoup pensent alors que l’allaitement est contre-indiqué lorsque la femme porte ce type d’implant. Or, cela n’affecte en rien la quantité de glandes mammaires, et donc la production de lait maternel. Il peut arriver quelques fois que les cicatrices laissées par l’opération autour du mamelon entravent le démarrage de l’allaitement. Mais cela ne devrait pas constituer un problème lorsque la mère est bien accompagnée par le personnel médical.

Il faut éviter certains aliments lorsqu’on allaite

De nombreuses femmes se posent des questions sur la restriction alimentaire que l’allaitement engendrerait. En fait, vous devez savoir qu’il n’y a aucun interdit en matière d’alimentation durant l’allaitement. Toutefois, les régimes de type vegan peuvent nécessiter la prise de suppléments alimentaires. Aussi, la consommation d’alcool est aussi à proscrire lorsque vous allaitez.

Sources:
https://www.magicmaman.com/,26-questions-que-l-on-se-pose-quand-on-allaite,3327406.asp
http://sante.lefigaro.fr/article/quels-sont-les-benefices-prouves-de-l-allaitement/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.