fbpx
insuffisance cardiaque symptômes
les symptômes de l'insuffisance cardiaque congestive

L’insuffisance cardiaque congestive : les symptômes ?

L’insuffisance cardiaque congestive peut toucher des individus de tout âge. Bien qu’elle soit plus fréquente chez les adultes d’âge moyen et les personnes âgées, ce syndrome peut ainsi être diagnostiqué chez les enfants et les jeunes adultes. Il est important de préserver une bonne santé cardiaque, surtout à mesure que vous vieillissez, car le cœur s’affaiblit avec le temps, ce qui pourrait entraîner une insuffisance cardiaque et le développement d’une insuffisance cardiaque congestive.

L’insuffisance cardiaque congestive en quelques mots

C’est un syndrome chronique ou aigu qui affecte la capacité des muscles cardiaques à pomper correctement. Aussi connue sous le nom d’insuffisance cardiaque, cette affection se manifeste lorsqu’il y a une accumulation de liquide autour du cœur, provoquant un pompage inefficace des muscles cardiaques. Environ la moitié de ceux qui développent une insuffisance cardiaque risquent de mourir dans les 5 ans suivant le diagnostic. On dénombre chaque année en France environ 70 000 décès liés à l’insuffisance cardiaque et plus de 150 000 hospitalisations.

Les différents types courants de cette maladie cardiaque

Le type d’insuffisance cardiaque congestif le plus fréquent est l’insuffisance cardiaque gauche. Cela se produit lorsque le ventricule gauche ne parvient pas à pomper correctement le sang vers le corps et doit éventuellement faire plus d’effort pour fonctionner correctement. Il existe deux catégories d’insuffisance cardiaque congestive du côté gauche.

  • Insuffisance cardiaque systolique : elle se manifeste lorsque le ventricule gauche ne parvient pas à se contracter normalement, ce qui réduit le niveau de force disponible qui pousse le sang dans la circulation. Ce manque de force signifie que le cœur ne peut pas pomper correctement. Le ventricule gauche finit par s’affaiblir et entraîne une certaine quantité de sang dans vos organes, ce qui provoque une accumulation de liquide.
  • Insuffisance cardiaque diastolique : également appelée dysfonction diastolique, elle survient lorsque le muscle du ventricule gauche se durcit. Comme le muscle ne peut plus se détendre, le ventricule gauche est incapable de remplir la chambre basse du cœur, ce qui diminue la quantité de sang injecté dans votre circulation sanguine.

Dans certains cas, les patients peuvent présenter simultanément une insuffisance cardiaque congestive gauche et droite. Cette maladie peut commencer du côté gauche et se propager du côté droit si elle n’est pas traitée.

Les facteurs de risques

Un seul facteur de risque peut suffire à déclencher cette pathologie, mais l’un de ces facteurs peut augmenter votre risque.

obésité et insuffisance cardiaque
  • La crise cardiaque : au cas où le muscle cardiaque est endommagé par une crise cardiaque, le cœur ne pompe plus aussi bien qu’il le devrait.
  • Le diabète : les diabétiques ont un risque plus élevé d’hypertension artérielle et de maladie coronarienne pouvant entraîner une insuffisance cardiaque
  • L’obésité : les personnes obèses présentent un risque plus élevé d’insuffisance cardiaque congestive.
  • L’apnée du sommeil : cette condition entraîne une baisse du taux d’oxygène dans le sang et un risque accru de rythme cardiaque anormal, qui peuvent tous deux affaiblir le cœur.
  • La consommation d’alcool : une consommation excessive d’alcool peut affaiblir le muscle cardiaque et déclencher une insuffisance cardiaque.
  • L’usage du tabac : le tabagismepeut augmenter le risque d’insuffisance cardiaque chez un individu en augmentant les niveaux de triglycérides, en incitant le sang à devenir collant et susceptible de se coaguler ou en affaiblissant les cellules qui tapissent vos vaisseaux sanguins.

Les causes

Les causes de cette affection restent souvent idiopathiques ou inconnues. Pourtant, certains déclencheurs peuvent être attribués à d’autres maladies touchant directement le système cardiovasculaire. Voici certains problèmes de santé qui déclenchent une insuffisance cardiaque :

  • La maladie coronarienne
  • La maladie cardiaque congénitale
  • Les rythmes anormaux ou rythmes cardiaques irréguliers
  • L’hypertension artérielle
  • La cardiomyopathie
  • Les dommages causés à un muscle cardiaque par une crise cardiaque
  • Certaines maladies génétiques qui touchent le cœur
  • Les infections susceptibles d’attaquer le cœur pour des raisons inconnues.
  • Une maladie de la thyroïde, des caillots sanguins dans les poumons, une hypothyroïdie ou des réactions allergiques peuvent tous augmenter votre risque.

Les symptômes à surveiller

Les symptômes d’une insuffisance cardiaque congestive sont :

  • La fatigue
  • Le gonflement aux chevilles, aux pieds et aux jambes
  • Le gain du poids dû à la rétention d’eau
  • Le besoin accru d’uriner surtout la nuit
  • La diminution de la capacité à faire de l’exercice
  • Le gonflement abdominal
  • Le manque d’appétit
  • La nausée
  • La perte de poids
  • L’évanouissement
  • La toux ou la congestion pulmonaire
  • La respiration rapide ou le rythme cardiaque irrégulier

À noter que ces signes peuvent être provoqués par d’autres affections comme les troubles cardiaques et pulmonaires. De ce fait, le diagnostic correct s’avère être indispensable.

Comment la prévenir ?

Certaines méthodes vous aideront à réduire votre risque d’insuffisance cardiaque congestive ou du moins à en retarder l’apparition.

Cessez de fumer et éviter la fumée secondaire

arrêter de fumer

Arrêter de fumer diminuera votre risque de maladie cardiaque. Toutefois, la fumée secondaire vous expose aussi à cette affection. Si vous vivez avec un fumeur, demandez-lui de s’arrêter ou au moins de fumer à l’extérieur.

Traiter l’apnée du sommeil ou les troubles du sommeil

Les personnes souffrant d’apnée du sommeil rencontrent généralement des troubles cardiaques. La privation de sommeil peut causer une fatigue cardiaque important y compris la pression artérielle et la fréquence cardiaque. Envisagez de subir un test d’apnée du sommeil si le ronflement ou d’autres problèmes de sommeil se produisent.

Pratiquer des exercices physiques

Une combinaison d’exercices comme l’entraînement par intervalles à haute intensité, l’entraînement en force, les étirements, les marches à pied nus s’avère être très utile afin de prévenir l’insuffisance cardiaque congestive. Réduisez votre temps d’assise à trois heures ou moins par jour. Continuez à vous déplacer. Parallèlement à un programme d’activité physique, essayez de faire 10 000 pas par jour. Ces exercices peuvent également améliorer votre santé physique globale.

Sources

https://www.heart.org/en/health-topics/heart-attack/diagnosing-a-heart-attack/cardiac-catheterization#.Wl-HN0tG3jA

https://manual.jointcommission.org/releases/TJC2016A/DataElem0439.html

http://time.com/4587346/sleep-deprivation-heart-health/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+time%2Ftopstories+%28TIME%3A+Top+Stories%29

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.