Accueil / Prévention / Quelle alimentation adopter pour la prévention de cancer ?

Quelle alimentation adopter pour la prévention de cancer ?

Savez-vous que ce que vous mangiez  peut avoir une incidence sur le risque de développer certains cancers ? En effet, la majorité des diagnostics de cancer sont liés au régime alimentaire, à l’excès de poids et à l’inactivité. Si vous luttez à présent contre le cancer, adopter le bon régime alimentaire dès maintenant vous aide à conserver votre énergie et à améliorer votre santé émotionnelle tout au long du traitement. Voici quelques recommandations pour mieux protéger votre santé et renforcer votre capacité à prévenir le cancer et d’autres maladies.

Consommez plus de fruits et des légumes

fruits et légumes

D’après les études scientifiques, les aliments d’origine végétale renferment des micronutriments puissants comme les flavonoïdes et les caroténoïdes qui sont de puissants antioxydants. Ils luttent contre l’oxydation provenant de processus biologiques pouvant endommager ou tuer les cellules. Les éléments nutritifs des plantes réduisent également l’inflammation qui est associée au développement du cancer et certains peuvent arrêter ou même tuer les cellules cancéreuses.

Mise à part l’ail, les baies, les tomates, les légumes crucifères (brocoli, chou-fleur,etc), il existe des aliments moins connus mais tout aussi puissants pour la prévention du cancer. Vous pouvez par exemple ajouter dans votre alimentation : les oignons rouges, les pommes, la papaye, la grenade, la cannelle, la citrouille et les pousses de brocoli. Dans la mesure du possible, privilégiez ces fruits et légumes pour lutter contre le cancer.

De plus, les fruits et les légumes sont riches en antioxydants, ce qui permet de renforcer votre système immunitaire et vous aide à vous protéger des cellules cancéreuses.

Privilégiez les aliments riches en fibres

Les grains entiers, les haricots, les pois, les lentilles, les fruits et les légumes fournissent des fibres qui permettent de déplacer rapidement les aliments dans le tube digestif et aident à éradiquer les éléments cancérigènes. Une alimentation riche en fibres contribue à prévenir le cancer du côlon  et d’autres cancers du système digestif notamment l’estomac, la bouche et le pharynx.

Choisissez les aliments riches en bonnes graisses

aliments bonnes graisses

Une alimentation riche en graisses augmente le risque de développer plusieurs types de cancer. Toutefois, les types de bonnes graisses peuvent vous protéger contre le cancer. Evitez donc les huiles hydrogénées souvent présentes dans les aliments emballés tels que les biscuits, les gâteaux, les muffins, la pâte à pizza, les frites, etc. Limitez les graisses saturées de la viande rouge et des produits laitiers à 10% au maximum de votre apport calorique quotidien.

Optez pour des graisses insaturées provenant du poisson, de l’huile de l’olive, des noix et des avocats. Les acides gras oméga-3 trouvées dans le saumon, le thon et les graines de lin peuvent combattre l’inflammation et favoriser la santé du cerveau et du cœur.

Diminuez le sucre et les glucides raffinés

La consommation de glucides raffinés entraîne des augmentations rapides du taux de sucre dans le sang. Pourtant, ce processus peut développer un risque de cancer de prostate et d’autres problèmes de santé graves. Au lieu des boissons gazeuses sucrées, des céréales sucrées, des aliments transformés, optez pour des grains entiers non raffinés comme le pain de blé entier, le riz brun, l’orge, les flocons d’avoine et les légumes non féculents. Cela pourrait réduire le risque de cancer colorectal et le cancer de la prostate.

Mangez les produits à base de soja non transformés

Selon une étude sur l’alimentation et le cancer réalisée en 2012, un véritable aliment à base de soja tel que le tofu et l’edamame peut être bénéfique pour prévenir le cancer. Mais faites attention aux produits de soja hautement transformés tels que les substituts de viande « faux » ou les suppléments de soja. Une étude récente a prouvé que les survivantes du cancer du sein qui consommaient le plus de soja avaient un risque de décès plus faible sur une période de suivi de 10 ans.

Limitez la consommation de viande, d’alcool et des produits laitiers

Certaines études affirment le lien entre les produits laitiers et le risque de cancer de la prostate. Alors que l’alcool est associé à un risque accru de cancer du foie, de cancer du sein et du tube digestif. Selon cette recherche, la viande rouge et les viandes transformées riches en graisses saturées sont souvent responsable de cancer du côlon. Nous avons tendance à trop consommer ces aliments, ce qui conduit à une inflammation chronique et prolongée, un dénominateur commun à de nombreuses maladies comme le cancer.

La méthode la plus sûre consiste à limiter la quantité de viande transformée que vous consommez et à modifier votre alimentation en recherchant d’autres sources de protéines. Vous pouvez découvrir ces protéines dans le poisson, le poulet, les œufs, les noix et le soja.

Réduisez votre exposition aux substances cancérigènes

Les cancérogènes sont des substances cancérigènes qu’on peut trouver dans les aliments. Ils peuvent se produire lors de la cuisson ou de la conservation principalement en relation avec la viande (saucisse, bœuf séché, viande brûlée). Afin de réduire donc l’exposition à ces agents cancérigènes, faites une cuisson à basse température (moins de 240°). Au lieu de frire à la poêle et faire sauter, préférez les démarches plus saines telles que la cuisson au four, l’ébullition, la cuisson à la vapeur ou au gril. Si vous choisissez de faire un barbecue, ne faites pas trop cuire la viande et assurez-vous de la faire cuire à la bonne température.

Vous savez d’autres aliments capables de prévenir le cancer ? Faites-les nous savoir en laissant un commentaire ci-dessous !

Sources scientifiques

https://www.everydayhealth.com/columns/johannah-sakimura-nutrition-sleuth/and-the-best-source-of-antioxidants-is/

http://spillthebeansnutrition.com/

https://www.everydayhealth.com/cancer/alcohol-and-your-cancer-risk-9506.aspx

Vérifiez également

froid de l’hiver

Comment survivre au froid de l’hiver?

L’hiver, une saison morose pour les uns, et une saison de fête et de joie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *