fbpx
les nerfs sciatiques
Painful sciatic nerve,artwork

Quels sont les causes de sciatique ?

Notre système nerveux est un ensemble de nerfs que votre cerveau utilise pour envoyer des signaux dans tout le corps. Ce réseau de communication permet au corps de contrôler des processus essentiels tels que le maintien de la pression artérielle. Cet aspect s’appelle le processus autonome de votre système nerveux. Dans cet article, nous allons mieux approfondir sur les causes de sciatique.

L’importance de votre nerf sciatique

L’un des nerfs les plus essentiels de votre corps est le nerf sciatique. Il commence au bas de votre colonne vertébrale, descend jusqu’à chaque jambe et se termine à chaque pied. C’est unique parce qu’il s’agit d’une combinaison de neurones sensoriels. Cela signifie qu’en plus de détecter à travers la peau, cela contribue également à déplacer vos jambes.

Par conséquent, tous les problèmes de votre colonne vertébrale qui affectent directement le nerf sciatique peuvent entraîner plusieurs difficultés, notamment la sciatique, une affection caractérisée par une douleur du côté inférieur du dos, des fesses et des jambes.  Certaines actions qui font augmenter la pression dans votre corps, comme les éternuements, peuvent aggraver la douleur. Dans les cas plus graves, le nerf peut perdre sa capacité à bouger les muscles, entraînant une faiblesse musculaire et même des difficultés à contrôler vos intestins et votre miction.

Les idées fausses sur la sciatique

Étant donné que la sciatique est souvent associée à des douleurs lombaires, il n’est pas surprenant que la maladie soit souvent mal comprise. Il vaut mieux être conscient de ce qu’est la sciatique avant de commettre une erreur de traitement. Si vous avez déjà lu l’un de ces mythes, il est temps de connaître la vérité à ce sujet :

La sciatique est une maladie

En réalité, la sciatique est un ensemble de symptômes et non une maladie réelle en soi. Votre médecin devra rechercher la maladie sous-jacente afin de traiter la source de la douleur sciatique.

La sciatique est généralement causée par un disque glissé

Ceci n’est vrai qu’en partie, car il existe d’autres circonstances pouvant conduire à une sciatique. Celles-ci incluent la discopathie dégénérative lombaire, les traumatismes, la sténose lombaire et les tumeurs.

Tous les traitements de la sciatique sont les mêmes

Même si la sciatique provoque généralement des douleurs au bas du dos et aux cuisses, les causes de sciatique ne sont pas forcément la même pour les patients. De ce fait, votre médecin doit soigneusement diagnostiquer la maladie connexe afin de soulager correctement votre douleur sciatique.

La sciatique est héréditaire

Il est possible que vous développiez une sciatique si vos parents l’avaient. Mais plus souvent qu’autrement, la sciatique peut survenir à n’importe qui et à tout moment, quels que soient les antécédents médicaux de leur famille.

La myriade de causes de sciatique

Le nerf sciatique est considéré comme le plus long nerf du corps humain, allant de la colonne vertébrale inférieure jusqu’aux deux pieds. En raison de la taille et de la longueur de ce nerf, la sciatique peut survenir dans différentes circonstances, en fonction de son irritation. Certaines des situations les plus courantes comprennent

Hernie discale lombaire

Ceci est une condition dans laquelle le fluide à l’intérieur d’un disque spinal fuit de sa membrane. Le liquide contient certaines protéines qui peuvent irriter votre nerf sciatique, entraînant les symptômes associés à la sciatique.

Discopathie dégénérative

C’est un terme général utilisé pour décrire l’affaiblissement progressif des disques intervertébraux. En vieillissant, les d isques peuvent perdre progressivement des fluides, ce qui réduit leur capacité à agir en tant qu’amortisseurs. Dans d’autres cas, de minuscules fissures peuvent apparaître, les amenant à se fragmenter.  Les protéines contenues dans ces disques peuvent pénétrer dans les nerfs et les irriter, provoquant une sciatique.

Spondylolisthésis isthmique

Un spondylolisthésis isthmique se produit lorsqu’une seule vertèbre de votre colonne vertébrale glisse en avant sur une autre. Cela peut entraîner un pincement du nerf sciatique à cause du désalignement.

Sténose rachidienne lombaire

Cette affection est essentiellement le rétrécissement du canal rachidien dû à l’arthrite. L’espace décroissant exerce progressivement une pression sur les nerfs. Ce qui peut éventuellement provoquer une sciatique.

Autres facteurs pouvant causer une sciatique

Mis à part les problèmes de la colonne vertébrale, d’autres affections peuvent toujours conduire à une sciatique. Voici des exemples notables :

Grossesse

la grossesse

Chez la femme, le nerf sciatique passe sous l’utérus et descend jusqu’aux jambes. Pendant la grossesse, le nerf peut se comprimer en raison du développement du bébé, ce qui peut entraîner une sciatique.

Cicatrice

Également appelée fibrose épidurale, la formation de cicatrice près d’une racine nerveuse peut entraîner la compression du nerf lombaire. Ce qui augmente ainsi le risque de sciatique.

Lésion musculaire

lésion musculaire

Un muscle contracté dans le bas du dos peut exercer une pression sur une racine nerveuse et provoquer une douleur sciatique.

Tumeur

Très rarement, une tumeur cancéreuse peut être identifiée comme l’une des causes de sciatique, car elle peut se développer sur le nerf sciatique lui-même. La sciatique peut également être un effet secondaire de certains traitements du cancer.

Facteurs de risque de sciatique

Votre risque de développer une sciatique peut augmenter en fonction de vos habitudes, de votre profession et de votre style de vie. Parmi les facteurs importants à surveiller, notons :

  • Âge :en vieillissant, les risques de développer des problèmes de colonne vertébrale augmentent. Ce qui peut provoquer une sciatique.
  • Obésité: un excès de poids peut contribuer à des changements néfastes pour votre colonne vertébrale et à une augmentation des douleurs articulaires.
  • Profession :des tâches physiquement exigeantes peuvent constamment stresser le bas du dos.
  • Mode de vie : rester assis longtempsau travail ou à la maison peut contribuer à la sciatique.
  • Diabète :on sait que cette maladie augmente le risque de lésions nerveuses.

Si la douleur au bas du dos devient chronique, consultez un médecin

Être conscient des causes de sciatique peut vous aider à la prévenir. Si vous êtes diabétique et que vous suivez actuellement un style de vie sédentaire, des changements positifs devront être mis en œuvre immédiatement avant que le mal de dos ne se manifeste. Au cas où vous vous blessez et développez des maux de dos, vous devez également consulter votre médecin avant que des complications graves ne surviennent.

Sources

https://www.sante-sur-le-net.com/maladies/rhumatologie/sciatique/

https://www.santemagazine.fr/sante/fiche-maladie/sciatique-177239

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.