fbpx

Quels sont les traitements d’un hoquet persistant ?

Le hoquet ou myoclonie phrénoglottique implique des contractions répétées et involontaires du diaphragme. Un hoquet s’arrête généralement au bout de quelques minutes. S’il persiste, il peut interférer le sommeil, l’alimentation et la vie générale du patient. Quels sont les causes et les traitements d’un hoquet persistant ? Vers qui se tourner pour résoudre le problème ?

Un hoquet c’est quoi ?

Le hoquet se définit comme les contractions spasmodiques répétées et involontaires des muscles respiratoires notamment du diaphragme. Ces contractions sont suivies d’une fermeture brutale de la glotte qui freine l’arrivée d’air. C’est ce processus qui produit les sons caractéristiques d’un hoquet. Il faut souligner que tout le monde a déjà souffert d’une crise de hoquet souvent banal et sans gravité. Quand il devient chronique, il est recommandé de consulter un médecin. Il pourra indiquer les traitements d’un hoquet et les examens à réaliser pour déterminer les causes. En effet, il existe deux types de hoquet, le hoquet bénin et le hoquet chronique.

Les raisons et les traitements d’un hoquet bénin

Le hoquet bénin, aussi appelé hoquet aigu ou hoquet habituel est passager. Il dure environ quelques secondes à 48h et cesse de manière spontanée. Les causes peuvent être multiples :

  • Mauvais choix et mauvaise habitude lors de la consommation de nourriture : manger trop rapide, manger beaucoup d’aliment, manger des aliments trop épicés ;
  • Le ballonnement et autres problèmes intestinaux ;
  • La consommation d’alcool et les cigarettes;
  • L’ingestion de certains aliments, substances chaudes ou irritantes ;
  • Le stress ou l’excitation intense.

Les traitements d’un hoquet consistent à apporter des petits changements sur l’habitude et le choix de l’alimentation. Voici quelques conseils :

  • Manger lentement et éviter les excès ;
  • Limiter les situations gênantes ;
  • Eviter l’abus d’alcool, de la cigarette, du café et des autres substances similaires ;
  • Se détendre et respirer profondément lorsque le rythme cardiaque s’accélère.

Les causes et traitements d’un hoquet chronique

Le hoquet chronique dure plus de 48 h et revient très régulièrement. Il perturbe le sommeil, l’alimentation et la vie du patient en général. Dans la plupart des cas, ce hoquet provient des troubles du système nerveux central ou des troubles métaboliques. D’autres facteurs peuvent également être mis en cause :

  • Le reflux gastro-œsophagien qui est une pathologie très fréquente : le hoquet augmente les symptômes du reflux qui déclenche le hoquet ;
  • La chirurgie abdominale, les tumeurs au ventre, les troubles du système nerveux central, les accidents vasculaires cérébraux ;
  • La réaction face à certains médicaments,
  • Les maladies neurologiques ;
  • Le cancer ;
  • Epanchement pleural, pneumonie ;
  • Insuffisance rénale ;
  • Grossesse…

Il convient de déterminer les causes pour bénéficier des meilleurs traitements d’un hoquet.

Diagnostic d’un hoquet

Même si le hoquet aigu est considéré comme banal, il faut consulter un professionnel lorsque le patient ressent des douleurs au ventre ou à la poitrine. Dans certains cas, le hoquet entraîne des régurgitations, de vomissements, de la fièvre et des difficultés à avaler ou respirer. Face  à ce différent problème, le rendez-vous chez le médecin reste l’unique solution. Pour ceux qui souffrent de hoquet chronique, le médecin recommande la réalisation d’une consultation systématique. Un bilan médical notamment l’endoscopie permettra de détecter la présence de certaines maladies. Le médecin prescrira ensuite les traitements d’un hoquet selon les causes.

Les différents traitements d’un hoquet aigu ou chronique

Parmi les différents traitements d’un hoquet, l’hypercapnie est la technique la plus utilisée. Elle consiste à augmenter le taux de dioxyde de carbone dans le sang artériel afin d’inhiber le hoquet. Selon l’aggravation de la situation, le médecin peut procéder à d’autres méthodes comme :

  • Le lavage gastrique ;
  • La stimulation galvanique du nerf phrénique ;
  • La dilatation œsophagienne ;
  • La prise de certains médicaments (scopolamine, amphétamines, prochlorpérazine, chlorpromazine, phénobarbital…) notamment pour les hoquets qui persistent durant plus de 48 h ;
  • Les interventions chirurgicales mineures pour bloquer certains nerfs ;
  • Les traitements anti-acidités…

traitements d’un hoquet

Traitements d’un hoquet avec des techniques simples

D’autres techniques simples, à la portée de tous, peuvent se montrer efficaces dans les traitements d’un hoquet :

  • Apnée prolongée qui consiste à suspendre la respiration le plus longtemps possible ;
  • Hyperventilation qui a pour objet de réaliser des mouvements respiratoires profonds et rapides dans un sac en papier. Cette pratique n’est recommandée que sous surveillance d’un professionnel ;
  • La stimulation vagale ;
  • Le fait de boire un verre d’eau le plus rapidement possible ;
  • La traction sur la langue ;
  • La forte pression sur les nerfs phréniques situés en arrière des articulations sternoclaviculaires.

Les autres approches complémentaires pour les traitements d’un hoquet

Hormis les traitements et les astuces mentionnées plus haut, le recours à des thérapies complémentaires peut aussi soulager le hoquet. C’est le cas de l’ostéopathie, de l’acupuncture et de l’homéopathie. Ce dernier propose des solutions traditionnelles utilisées en cas de crampes musculaires.  Néanmoins, il est important de passer par un bilan médical pour  déterminer les causes et bénéficier d’un traitement adapté.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=hoquet
https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-traitement/quels-medicaments-pour-soigner-un-hoquet-persistant-333328

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

thermothérapie

Thermothérapie : une thérapie qui utilise la variation de la température

La thermothérapie consiste à soulager une douleur musculaire avec l’usage du chaud et/ou du froid. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *