fbpx
rougeole traitement et symptômes
Les symptômes et le traitement de rougeole

Rougeole : comment la reconnaître et quel traitement suivre ?

La rougeole est une maladie infectieuse, contagieuse d’origine virale qui se manifeste par une éruption cutanée constituée de petites taches rouges et de la fièvre. Un individu atteint de la rougeole peut en contaminer d’autres, même sans contact direct, car le microbe demeure en suspension dans l’air dans de minuscules gouttelettes de salive.

Qu’est-ce que la rougeole ?

La rougeole est une maladie touchant particulièrement les voies respiratoires. C’est un paramyxovirus appartenant à la famille des Morbillivirus. Le virus peut être libéré dans l’air lorsque vous toussez ou éternuez tout en restant en l’air ou sur les surfaces jusqu’à deux heures, ce qui peut favoriser rapidement sa propagation. Toute personne qui respire l’air contaminé ou qui touche la surface infectée peut attraper la rougeole. Les symptômes apparaissent souvent dans les 14 jours suivant l’exposition au virus.

Comment reconnaître la rougeole ?

La rougeole se traduit par des symptômes pseudo-grippaux, qui commencent par de la fièvre, des douleurs musculaires, une toux sèche, le nez qui coule, des yeux enflammés ou rouges ainsi que des taches blanches à l’intérieur de la bouche. Au bout de 2 à 4 jours, la personne infectée se voit apparaître une éruption  cutanée rougeâtre sur tout le corps.

La période d’incubation du virus de la rougeole varie de 7 à 21 jours entre l’exposition et l’apparition de la fièvre. Les taches rouges apparaissent habituellement environ 14 jours après l’exposition.

Les éventuelles complications de la rougeole

Dans certains cas, la rougeole peut entraîner certaines complications. On estime que :

  • 1 enfant infecté sur 10 développera une infection de l’oreille pouvant entraîner une perte auditive permanente.
  • 1 enfant sur 20 atteint de rougeole contractera la pneumonie, qui est la cause la plus fréquente de décès par infection chez les jeunes enfants
  • une personne sur 1 000 avec la rougeole peut développer une encéphalite (inflammation du cerveau) pouvant entraîner des lésions cérébrales

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la rougeole tue plus de 100 000 personnes (principalement des enfants de moins de cinq ans) dans le monde entier chaque année. Mais gardez à l’esprit que ces décès et complications surviennent principalement dans les pays en voie de développement, plus spécifiquement ceux ayant un faible revenu ainsi qu’un faible service de santé, où la malnutrition est courante à cause de la pauvreté.

En fait, la mortalité infantile due à la rougeole est 95% plus élevée chez les enfants mal nourris des pays moins développés que ceux des pays développés. Une fois la nutrition améliorée, les complications et la mort sont radicalement diminuées. Malgré la manière dont les médias traditionnels décrivent cette maladie, la mortalité par rougeole est, en réalité, assez rare dans les pays industrialisés.

Les personnes à risque d’être infectées par la rougeole

personne à risque rougeole

La rougeole peut toucher tous les groupes d’âge. Par ailleurs, certains facteurs de risque peuvent augmenter les chances de le contracter. Certains groupes de personnes peuvent également présenter un risque plus élevé d’attraper la rougeole, notamment :

  • les nourrissons de moins de 1 an,
  •  les enfants entre 1 à 5 ans,
  • les personnes dont le système immunitaire est altéré (personnes souffrant de leucémie ou infectées par le sida, ayant subi une greffe d’organe),
  • les femmes enceintes
  • les personnes souffrant de malnutrition
  • les enfants souffrant de carence en vitamine A. Si votre alimentation ne vous fournit pas assez de vitamine A, vous êtes plus susceptible d’être touché par la rougeole et de développer des symptômes plus graves.

La vaccination est-elle la clé de la prévention de la rougeole?

La rougeole peut  être prévenue grâce à un vaccin : le fameux ROR (rougeole, oreillon, rubéole) qui offre une protection à long terme contre toutes les souches de rougeole. Cependant, ce vaccin n’offre qu’une immunité artificielle temporaire, et il est de plus en plus évident que même les personnes vaccinées peuvent contracter la rougeole et la transmettre, même après deux doses du vaccin ROR, qu’elles présentent ou non des symptômes visibles de la maladie.

Le vaccin contre la rougeole sauve près d’un million d’enfants dans le monde, mais la maladie continue de faire des ravages.

Comment se protéger de la rougeole ?

Il n’existe aucun traitement spécifique, mais les symptômes s’améliorent généralement dans les sept à dix jours.  Alors que le virus de la rougeole suit son cours, des soins de soutien, une bonne nutrition et un apport hydrique suffisant sont essentiels pour renforcer votre immunité afin de combattre le virus et d’améliorer le rétablissement.

D’autres options peuvent vous protéger comme le fait d’éviter les lieux publics en cas d’épidémie rougeole et de renforcer votre système immunitaire pour aider votre corps à combattre l’infection.

Vous pouvez renforcer votre immunité en mangeant des aliments entiers biologiques, en consommant davantage de graisses de haute qualité et en dormant suffisamment chaque jour.

Recourir aux remèdes naturels

Les traitements naturels tels que les herbes et les suppléments peuvent aider à combattre le virus de la rougeole et à vous récupérer plus rapidement de la maladie. Voici quelques options que vous pouvez essayer:

racine de réglisse et rougeole
  • Orge qui est riche en vitamine C, en minéraux et en zinc. C’est un excellent antioxydant qui contribue à accélérer le processus de guérison. Infusez quelques cuillères à soupe d’orge dans de l’eau, puis buvez-les deux ou trois fois par jour.
  • Racine de réglisse qui est connue pour ses propriétés antivirales. Il agit contre la rougeole, ainsi que d’autres virus comme l’herpès. Vous pouvez boire de la racine de réglisse en poudre mélangée avec un peu de miel pour soulager la toux. Sachez toutefois que la racine de réglisse peut être dangereuse si elle est prise en excès et provoquer des symptômes tels que maux de tête, fatigue, hypertension et même crises cardiaques. Demandez conseil avec votre professionnel de la santé avant de l’utiliser régulièrement.
  • Curcuma : grâce à ses propriétés antiseptiques, cette plante est efficace pour atténuer les symptômes de la rougeole. Boire du curcuma en poudre avec du lait deux fois par jour peut aider à améliorer votre immunité. 

Sources :

http://www.microbes-edu.org/etudiant/rougeole.html

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/rougeole/sa_7986_rougeole_vaccination_enfants.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.