fbpx
allergies saisonnières

Allergies saisonnières comment les reconnaitre et les soigner ?

Les allergies saisonnières ou rhinites se traduisent comme la réaction et défense du corps contre les substances irritantes. Sa période s’étend généralement au mois d’avril jusqu’aux premières gelées. Certaines personnes sont allergiques aux poussières car le sol se dégèle. Les autres sont allergiques aux pollens, graminées et aux herbes à poux.

Allergies saisonnières – quels sont les principaux symptômes

Outre les toux, les éternuements, la congestion et écoulement nasal sont aussi les symptômes d’allergies saisonnières. Ce qui fait la différence entre allergie et rhume, c’est que les sécrétions sont fluides et abondantes pour l’allergie. L’allergie ne provoque également ni fièvre ni maux de gorge. Pour le rhume, les sécrétions sont épaisses et jaunâtres. Dans les deux cas, le patient peut souffrir d’un maux de tête, d’une fatigue générale et d’une insomnie. Hormis ces symptômes, voici d’autres critères qui caractérisent l’allergie saisonnière :

  • les yeux rouges et qui commencent à pleurer
  • respiration difficile et sifflante
  • irritation au niveau des narines, des yeux, des oreilles et de la gorge
  • gonflement des paupières au réveil et tout au long de la journée
  • sensation de fatigue

Allergies saisonnières  – quelles en sont les principales raisons ?

Les poussières, les pollens, les acariens, les poils d’animaux peuvent causer une allergie saisonnière ou persistante. Pour les allergies saisonnières causées par les pollens les enfants entre 5 à 15 ans sont les plus touchés. L’allergie revient tous les ans, notamment en début du Printemps. Pour les allergiques aux acariens, les allergènes se trouvent dans son environnement et les endroits fréquentés. Les moisissures et les poils d’animaux peuvent également en être à l’origine.  Les symptômes sont à bas bruits mais se manifestent tout au log de l’année. C’est ce qu’on appelle l’allergie saisonnière persistante. Les deux cas peuvent se terminer par une crise d’asthme. Qu’il s’agit d’une allergie saisonnière ou autre problèmes, c’est le rendez-vous au médecin qui permet de le confirmer.

Les complications de la rhinite allergique

Même s’il s’agit d’un trouble dû au contact d’un allergène, il ne faut pas le prendre à la légère. Chez les enfants et les adultes aussi, les allergies saisonnières peuvent entraîner une sinusite chronique. Le nez est complètement bouché et les sécrétions vont vers la gorge. Chez les petits, la rhinite allergique qui n’est pas soignée correctement peut augmenter le risque d’otite. De même, si vous pensez qu’il s’agit d’une allergie alors que vous avez de fièvre, soyez vigilant. La meilleure solution pour confirmer le cas et détecter le problème c’est l’intervention d’un professionnel de santé.

allergies saisonnières

Les traitements médicaux pour soulager et diminuer les symptômes

Différents produits et médicaments vous permettent de soulager les irritations causées par les allergies saisonnières. La majorité de ces produits sont en vente en pharmacie, sans besoin d’une ordonnance. Si vous avez quelques, demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin. Avant de s’en procurer, il faut tout d’abord identifier les allergènes et cesser l’exposition si c’est possible.  Parmi ces produits, on distingue :

  • les gouttes pour les yeux rouges et irritées
  • les solutions salines pour le nez
  • les décongestionnants oraux ou en vaporisateur,
  • les antihistaminiques oraux

Les remèdes naturels pour atténuer les symptômes des allergies saisonnières

Même si vous prenez des médicaments, les remèdes naturels sont là pour vous aider à atténuer les irritations. En voici quelques-unes, leurs efficacités ont été prouvées par nombreuses personnes :

  • La tisane d’ortie avec de la menthe poivrée. L’ortie est très connue pour soulager les douleurs d’arthrite. Elle est très efficace pour lutter contre les allergies saisonnières. La menthe poivrée, quant à elle a le pouvoir d’inhiber l’activité et la sécrétion d’histamine.
  • Le jus d’agrumes est toujours recommandé car il est très riche en vitamine C. La vitamine C vous aide à produire l’énergie nécessaire à votre système immunitaire. C’est aussi un antihistaminique
  • L’oignon est aussi un remède efficace pour lutter contre les allergies saisonnières. Il est aussi riche en vitamine C et contient de composés sulfurés aux propriétés anti-inflammatoires.

La désensibilisation pour traiter les allergies

La désensibilisation est un autre moyen permettant de soigner les allergies saisonnières. Il consiste à habituer le corps des allergènes qui le font réagir. L’opération doit se faire de manière progressive. La personne reçoit une certaine dose de produits allergènes. Le traitement s’arrête lorsque son corps tolère les produits et n’y réagisse plus. La sensibilisation est un moyen efficace pour se débarrasser des allergies sur le long terme. Elle permet également de prévenir l’apparition d’asthme chez les enfants.

Les meilleurs gestes pour prévenir les allergies saisonnières

Si vous savez déjà que vous souffrez d’allergie, préparez-vous à l’avance pour garder le sourire toute la saison.

  • Consultez votre médecin pour vous prescrire un traitement permettant de prévenir la rhinite saisonnière
  • Portez des lunettes de soleil pour protéger vos yeux.
  • Lavez les cheveux le plus souvent possible pour faire disparaitre les traces de pollen
  • Ne laissez pas les fenêtres ouvertes lorsque vous êtes chez vous
  • Ne fréquentez pas les endroits trop arborés
  • Certains fruits et légumes peuvent causer des allergies croisées, informez-vous et ne les consommez pas.

Sources:
http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/rhinite_allergique/8655-rhinite-allergique-symptomes.htm
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=4-gestes-en-cas-d-allergie-saisonniere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.