fbpx

Débuter la diversification alimentaire – ce qu’il faut savoir

Depuis la naissance, le bébé est exclusivement nourri au lait. Il peut s’agir du lait maternel ou du lait infantile. Lorsqu’il est temps de débuter la diversification alimentaire, nombreux parents s’inquiètent. Comment s’y prendre ? Quel aliment choisir et pour quelle quantité ? Comment avoir l’assurance que le bébé va apprécier le goût des nouveaux aliments ?

Quand débuter la diversification alimentaire ?

Les professionnels recommandent de débuter la diversification alimentaire à l’âge de six mois. C’est un peu universel. Néanmoins, certaines situations peuvent amener les pédiatres à conseiller la diversification un peu plus tôt. Les antécédents familiaux d’allergies, respiratoire, digestive ou cutanée peuvent influencer sur le début de la diversification. Si votre bébé est nourri au biberon, une diversification tardive, après 7 mois ou plus, n’engendre aucun problème. Le lait du 2ème âge lui apporte tous les besoins en fer, calcium et autres nutriments.  Néanmoins, il est recommandé d’accélérer les différentes étapes pour qu’il rattrape un rythme normal. En revanche, si le bébé est nourri exclusivement au lait maternel, une diversification tardive présente un risque d’anémie. C’est dû à une carence en fer. Cela peut également entraîner une baisse d’immunité et une fatigue chez le bébé. Il sera également plus vulnérable aux maladies infectieuses.

Débuter la diversification alimentaire – le choix des aliments

Quand vient le moment de débuter la diversification alimentaire, vous devez commencer par les fruits et légumes.

Comment introduire les légumes ?

Au début, vous pouvez lui acheter des purées surgelées aux légumes. Ils sont faciles à avaler grâce à leurs consistances semi-liquides. Au bout de 10 jours, votre bébé sera habitué à la cuillère. Vous pouvez dans ce cas lui préparer des purées maison. Il suffit de choisir un légume, le cuir à vapeur et le mixer pour obtenir une purée. Il est recommandé de préparer une purée avec un seul légume pour détecter et prévenir le risque d’allergie. Si vous lui préparez un mélange de légumes, ce sera plus difficile de détecter l’aliment responsable de l’allergie. Pour bien débuter la diversification alimentaire et motiver le bébé, utilisez une assiette de couleur vive. Optez également pour une cuillère en plastique car elle est plus douce par rapport à la cuillère métallique.

Quels légumes choisir ?

Pour débuter la diversification alimentaire, les légumes verts sont vivement conseillés. Ils apportent au bébé l’apport en fer dont il a besoin. Voici quelques conseils pour vous aider :

  • Préparer une purée de haricots verts, artichauts, épinards, courgettes, brocolis ou petits pois 5 à 6 fois par semaine,
  • Préparer de la carotte et du potiron une ou deux fois par semaine. Ces légumes sont pauvres en fer mais leurs goûts légèrement sucrés font plaisir aux petits.
  • Vous pouvez aussi préparer des purées de pommes de terre à votre bébé. Ce légume convient au bébé à partir de six mois.

Comment introduire les fruits ?

Comme les légumes, les fruits jouent un rôle important à la croissance du bébé. Vous devez en introduire au moment de débuter la diversification alimentaire. Seuls les fruits jaunes comme les pommes, poires, bananes, pêches, oranges, mandarines sont recommandées à partir de l’âge de six mois. Les fruits rouges sont contre-indiqués avant l’âge de sept mois. De même, les fruits exotiques sont potentiellement allergisants. Ils ne sont pas recommandés qu’à partir de un an.

Astuces pour introduire les fruits

  • Débuter la diversification alimentaire par la pomme, poire ou pêche. Vous devez dans ce cas les cuire. La banane est aussi recommandée. Il suffit de l’écraser à la fourchette.
  • Poursuivre avec une prune, abricot, nectarine ou avec de l’ananas.
  • Ne plus ajouter plus du sucre aux fruits, car ils en contiennent déjà.
  • Offrir au bébé un seul fruit à la fois pour qu’il s’y habitue pendant quelques jours.
  • Lorsqu’il découvre le goût des fruits séparément, vous pouvez lui préparer un mélange de deux ou plusieurs fruits.

débuter la diversification alimentaire

Les particularités des bébés allaités

Si vous allaitez votre bébé, il est conseillé de réaliser un allaitement exclusif jusqu’à six mois. Lorsque vous allez débuter la diversification alimentaire, vous devez poursuivre l’allaitement  à la demande de votre bébé. Pour faciliter les choses, il vaut mieux de régler les horaires des tétées dès le début de la diversification. Ainsi, ce sera plus facile de donner à votre bébé quatre à cinq repas par jour. Deux de ces repas devront commencer par des légumes à la cuillère. Comme goûter, le mieux c’est de lui donner des fruits à la cuillère. Ce sont les tétées qui vont compléter chaque repas.

Particularités bébés nourries au biberon

Pour les bébés nourris au biberon, il est recommandé de débuter la diversification alimentaire tout en poursuivant le biberon. Vous devez lui offrir quatre repas par jour avec des biberons de 210 ml. Choisissez de l’eau faiblement minéralisée pour le bien de votre bébé. Lorsque vous introduisez les premiers repas sans lait, le lait 2ème âge est recommandé.  À tout moment, vous devez respecter l’appétit de votre bébé. Cela peut varier d’un jour à l’autre.

Quid des viandes et poissons ?

Les viandes et les poissons sont riches en protéines mais doivent être introduits un peu plus tard. Au bout de dix à quinze jours après avoir débuter la diversification alimentaire, proposez un repas complet à la cuillère à votre bébé. Pour le repas de midi, vous pouvez lui offrir une purée de légumes avec de la viande, du poisson ou de l’œuf.

Sources:
https://www.journaldesfemmes.fr/maman/bebe/1640918-diversification-alimentaire-quand-et-comment-commencer/
https://www.doctissimo.fr/bebe/diaporamas/quand-commencer-la-diversification-alimentaire

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

vitamine D

Tout savoir sur la vitamine D

La vitamine D garantit l’absorption du calcium et du phosphore au niveau de l’intestin grêle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *