fbpx
Hypotension et grossesse

Hypotension et grossesse – est-ce inquiétant ?

Durant la grossesse, la fluctuation ou l’augmentation de la tension présente des impacts sur le développement du fœtus. La fluctuation peut être due à une fatigue mais devra toujours faire l’objet d’une surveillance stricte. Hypotension et grossesse, quels sont les causes et les impacts sur le fœtus ?

Hypotension et grossesse – pourquoi ?

Chez une femme enceinte, la fluctuation de la pression artérielle est normale. Elle se traduit comme l’adaptation du corps à la grossesse. La fluctuation est particulièrement constatée durant le second trimestre. Les causes de l’hypotension et grossesse sont multiples mais les plus fréquents sont :

  • Les hormones de grossesse agissent sur les vaisseaux sanguins et les affaiblissent,
  • Le cœur est sollicité et le flux sanguin circulant dans le corps augmente. Le système circulatoire est dirigé vers le placenta et le fœtus.
  • La compression exercée par l’utérus au niveau de la veine cave inférieure.

Très souvent, cette baisse de tension artérielle s’explique par la sensation de vertiges et d’étourdissements.

Hypotension et grossesse – quand s’inquiéter ?

En principe, l’hypotension et grossesse ne présentent aucun risque grave ni pour le fœtus ni pour la maman. Néanmoins, certains symptômes peuvent être désagréables et peuvent favoriser les risques de chutes. Il s’agit particulièrement des :

  • Les maux de tête,
  • Les sueurs froides,
  • La sensation de fatigue accrue et les problèmes de concentration,
  • Les troubles de la vision (vision floue ou noire),
  • Les bourdonnements auditifs,
  • Les évanouissements, particulièrement le matin au sortir du lit,
  • Les palpitations,
  • Les nausées,
  • La baisse du rythme cardiaque.

Les précautions pour soulager les symptômes désagréables

Pour éviter les risques de chutes en cas dhypotension et grossesse, vous devez vous allonger et surélever vos jambes. Elles doivent rester hautes par rapport aux autres parties de votre corps. Ce geste si simple restaure la tension et facilite l’afflux sanguin vers le cerveau. Les autres précautions à prendre sont :

  • Respirer profondément plusieurs fois pour soulager le malaise,
  • S’asseoir ou s’accroupir en cas de vertige en position debout,
  • Etirer les jambes et les abdominaux pour éviter l’étourdissement,
  • Pratiquer des activités physiques adaptées à une femme enceinte,
  • Varier autant que possible la position, éviter les pauses prolongées,
  • Ne pas s’exposer à la chaleur excessive et éviter de faire beaucoup d’efforts en cas de fortes chaleurs,
  • Boire une bonne quantité d’eau
  • Consommer des aliments équilibrés et les répartir en plusieurs petits repas,

Avec ces quelques précautions, vous pouvez résoudre facilement la chute de tension ponctuelle. Elles vous aident à vivre sereinement votre période de grossesse.

Hypotension et grossesse –  qu’est-ce que l’hypotension orthostatique?

Lorsqu’on parle de baisse de tension pendant la grossesse, les professionnels abordent souvent l’hypotension orthostatique. Comme l’hypotension et grossesse, il s’agit d’une chute de la pression artérielle occasionnée par certaines postures. Cela se produit lorsqu’une personne passe brutalement de la position couchée ou assise à la position debout. Cette hypotension orthostatique peut arriver à tout le monde. Pourtant, le risque est élevé pour les femmes enceintes car leurs pressions artérielles sont fragilisées par les différents troubles.  Pour le prévenir, il est conseillé d’éviter les positions favorisant la stagnation du sang dans les membres inférieurs. Il est aussi recommandé d’éviter de changer brutalement la position.

Hypotension et grossesse

Hypotension et grossesse – astuces pour surveiller sa tension

Vous ne serez pas obligé de demander rendez-vous auprès de votre gynécologue pour surveiller votre tension. Chez vous, vous pouvez prendre votre tension une fois par semaine et de préférence le matin. Si l’hypotension et grossesse est liée à une anomalie, le médecin pourra vous demander de le faire plus fréquemment. Dans le commerce, vous trouverez une large gamme de tensiomètre à des prix variés. Ne vous fiez pas du prix pour déterminer votre choix, car ces appareils ne sont pas tous fiables. Outre le choix, il est aussi important d’adopter les bons gestes pour obtenir plus de précisions. Si vous utilisez un tensiomètre à bras, déposez votre bras sur une table et détendez-vous bien. Le brassard doit être placé au-dessus du coude et à hauteur de votre cœur. De même avec le tensiomètre poignet, il faut le positionner à hauteur du cœur pour que le résultat soit précis.

Hypotension et grossesse – Comment faire pour remonter la tension en baisse ?

Chez une personne adulte en bonne santé, la pression artérielle se situe autour de 12 et 7. La pression systolique est comprise entre 100 et 140 mmHg et la pression diastolique entre 70 et 95. On parle d’hypotension lorsque la pression systolique est inférieure à 9mmHg. Contrairement à l’hypertension, elle ne présente aucune conséquence grave pour la santé. Pour les femmes enceintes, la fatigue est la première cause de l’hypotension et grossesse. Pour retrouver une tension normale, un petit repos est nécessaire. Dans certains cas, la sage-femme ou le gynéco pourront recommander un coup de pouce vitaminé. Il existe désormais des remèdes naturels permettant de prévenir et remonter la tension en baisse.  Avant toutes choses, il est toujours nécessaire de demander l’avis d’un professionnel de santé.

Sources:
https://www.femmeactuelle.fr/enfant/grossesse/tension-basse-grossesse-2006223
https://www.magicmaman.com/,tout-savoir-sur-l-hypotension,3278230.asp

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *