Accueil / Santé / La crise cardiaque : les causes, les symptômes et la prévention

La crise cardiaque : les causes, les symptômes et la prévention

Une crise cardiaque peut frapper soudainement. Ses symptômes sont assez courants et beaucoup de personnes ne se rendent pas compte au départ qu’elles en ont déjà un. Il peut parfois y avoir un seul indice, ce qui rend l’anomalie encore plus difficile à diagnostiquer. Mais que se passe-t-il réellement en cas d’une crise cardiaque ? Continuez de lire pour en savoir davantage.

Qu’entend-on par crise cardiaque ?

Le cœur est un organe extraordinaire pouvant fonctionner toujours même s’il est détaché de votre corps, mais à condition qu’il dispose d’un apport suffisant en oxygène. Cela dit, il est indispensable que votre cœur reçoive une quantité suffisante de sang oxygéné. Sinon, le muscle cardiaque ne fonctionnera plus. La perte de l’apport sanguin survient lorsque la plaque s’accumule dans vos artères coronaires et bloque la circulation du sang vers votre cœur. Cette plaque est composée de cholestérol, de corps gras, de déchets cellulaires, de calcium et de fibrine.

En cas d’une accumulation de plaque dans les artères coronaires, il peut en résulter un spasme coronarien ou une athérosclérose. Cette dernière peut provoquer une maladie coronarienne susceptible de déclencher une crise cardiaque.

La différence entre une crise cardiaque et un arrêt cardiaque

Il convient de savoir la différence entre une crise cardiaque et un arrêt cardiaque, car les gens confondent souvent les deux notions. L’arrêt cardiaque est dû à un dysfonctionnement électrique du cœur, ce qui provoque un rythme cardiaque irrégulier. Il se produit généralement sans avertissement.

L’arrêt cardiaque est causé par différentes raisons de santé telles que la cardiomyopathie ou l’épaississement du muscle cardiaque, l’insuffisance cardiaque, les arythmies et la fibrillation ventriculaire. Une crise cardiaque favorise le risque d’arrêt cardiaque. En cas d’arrêt cardiaque, le cœur n’assure plus sa fonction et l’oxygène n’est plus acheminé dans l’organisme. S’il n’est pas traité à temps, l’arrêt cardiaque peut être fatal.

Les facteurs de risque

obésité crise cardiaque

En France, en 2011 on compte 60 000 crises cardiaques, ce qui entraîne le décès de 2400 individus. 30% des décès sont d’origine cardiovasculaire. Compte tenu de ces statistiques effrayantes, vous devez porter une attention particulière aux facteurs de risque de crise cardiaque suivants :

  • Âge : les hommes âgés de 45 ans et plus et les femmes de 55 ans et plus courent un risque accru.
  • Tabac : une exposition prolongée à la fumée secondaire augmente le risque de maladies cardiovasculaires
  • Taux de cholestérol élevé : si vous avez des taux de triglycérides élevés et des lipoprotéines de basse densité, il est probable que votre risque de crise cardiaque augmente.
  • Le diabète : surtout s’il n’est pas traité
  • Les antécédents familiaux de crise cardiaque : si un membre de votre famille a des antécédents de crise cardiaque, vous pouvez également en souffrir.
  • Une mode de vie sédentaire : l’inactivité physique conduit à des taux importants de mauvais cholestérol pouvant entraîner la formation de plaque.
  • L’obésité : si vous perdez 10% de votre poids, vous réduisez aussi votre risque de crise cardiaque.
  • Le stress : des chercheurs allemands ont constaté qu’une fois que vous souffrez du stress, votre taux de globules blancs augmente. Celles-ci, à leur tour, augmentent le risque de développer une athérosclérose et une rupture de la plaque.
  • L’usage de drogues illicites : la consommation de cocaïne ou d’amphétamines peut provoquer un spasme des artères coronaires.

Si vous présentez l’un de ces facteurs de risque, il est fortement recommandé de consulter votre médecin afin de vous tenir à l’écart d’une crise cardiaque ou de toute maladie cardiovasculaire.

Les symptômes

Certains individus ne présentent aucun signe de crise cardiaque…Dans ce cas, on parle de la crise cardiaque silencieuse. Cela arrive notamment aux personnes diabétiques. Dans le but d’éviter tout décès prématuré lié à une maladie cardiaque, prenez note des autres signes courants de cette maladie mortelle :

  • La douleur ou le malaise à la poitrine
  • L’inconfort du haut du corps
  • L’essoufflement
  • Les sueurs froides, les nausées, les vomissements et les vertiges
  • La fatigue inhabituelle

Comment prévenir une crise cardiaque ?

La majorité des maladies cardiovasculaires sont contournables c’est-à-dire qu’on peut les éviter. Pour ce faire, suivez les conseils suivants :

Ayez une alimentation saine

Une alimentation saine pour le cœur ne signifie pas se priver entièrement des graisses et de cholestérol. Contrairement aux idées reçues, les graisses saturées et les lipoprotéines de basse densité sont réellement bénéfiques pour votre corps, car elles constituent la source naturelle d’énergie pour votre corps.

Vous devez ainsi éviter des aliments transformés, des glucides raffinés, du sucre et des acides gras trans, car ils contribuent à augmenter les mauvais cholestérols pouvant augmenter la formation de la plaque.

Faites régulièrement des exercices

Il est capital que vous consacriez au moins 2.5 heures par semaine pour faire des exercices physiques. Vous pouvez, par exemple, réaliser des exercices d’intervalle de haute intensité, car ils offrent de multiples avantages non seulement pour votre cœur, mais aussi pour votre santé et bien-être en général. Assurez-vous de vous reposer après chaque session afin d’obtenir les meilleurs résultats.

Cesser de fumer

L’arrêt du tabagisme fait partie d’une mesure de prévention des maladies cardiovasculaires pouvant causer une crise cardiaque. En effet, il provoque le rétrécissement et l’épaississement des vaisseaux sanguins. Cela engendre, en outre, la formation de caillots sanguins pouvant causer un blocage du flux sanguin vers votre cœur.

Évitez la consommation d’alcool

L’alcool contient beaucoup de calories vides et fait grossir. La consommation d’alcool empêche votre corps de brûler les graisses et les calories. Par conséquent, la nourriture que vous mangez devient de la graisse stockée. L’alcool endommage ainsi votre cortex préfrontal, ce qui favorise une alimentation impulsive. Pour maintenir une santé optimale, il convient alors d’éliminer toutes les formes d’alcool dans votre vie. 

Optimisez votre taux de vitamine D

vitamine D et santé cardiaque

Il est essentiel de faire tester votre taux de vitamine D chaque année, car une carence en cette vitamine augmente de 50% votre risque de crise cardiaque. L’exposition au soleil constitue une méthode efficace pour obtenir cette vitamine bien que certains aliments et suppléments soient également considérés comme de bonnes sources.

Sources et références

Vérifiez également

bienfaits des myrtilles

Les myrtilles : quels sont leurs bienfaits sur la santé ?

Les myrtilles proviennent de l’Amérique du Nord. Ces fruits sont reconnus pour leurs vertus et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *