fbpx
un anti-inflammatoire naturel ultra-puissant

Le curcuma – un anti-inflammatoire naturel ultra-puissant

De son nom scientifique curcuma longa, le curcuma possède de multiples vertus pour la santé. Il renferme un principe actif, la curcumine, qui possède des vertus anti-inflammatoires, très puissantes. Quelles sont les vertus santé de cette épice ? Comment l’utiliser pour profiter de tous les bénéfices qu’il apporte ?

Quels sont les éléments présents dans le curcuma ?

L’épice de longue vie provient du rhizome d’une grande herbe vivace de la famille des zingibéracées. La partie souterraine de cette herbe, une racine de couleur orangée est utilisée en phytothérapie pour ses multiples vertus. Elle se compose de :

  • 0,3 % à 5 % d’huiles essentielles à savoir les cétones sesquiterpéniques, la zingibérène, la phellandrène, la sabinène, la cinéole, la bornéol,
  • 3 % à 6 % de curcuminoïdes, les pigments polyphénoliques qui donnent la couleur jaune. Il s’agit du principe actif du curcuma incluant la curcumine, la dihydrocurcumine, la desmethoxycurcumine et la bisdesmethoxycurcumine.
  • Les polysaccharides,
  • Les stéroïdes qui possèdent des propriétés anti-inflammatoires…

Quelles sont les propriétés anti-inflammatoires du safran du pauvre ?

Le curcuma figure dans la liste des cinq plantes les plus antioxydants au monde. Cette épice possède une forte capacité à diminuer l’inflammation. En effet, il s’agit d’une anti-inflammatoire systémique qui agit dans tout l’organisme pour calmer l’inflammation. En tant qu’anti-inflammatoire systémique, le principe actif de cette épice peut aller dans les endroits où très peu de substances parviennent à pénétrer. Il peut pénétrer dans le système cérébral, désormais protégé par une barrière quasi-impénétrable. Par ailleurs, la curcumine possède aussi un effet anti-inflammatoire, ayant les mêmes propriétés que les anti-inflammatoires non stéroïdes. Ce principe actif permet de soulager les douleurs et les raideurs articulaires matinales sans causer aucun effet indésirable.

Les particularités de cet anti-inflammatoire

En général, les vertus anti-inflammatoires du curcuma agissent en synergie avec les autres bienfaits qu’il apporte sur l’organisme. Il s’agit d’un antioxydant majeur qui protège l’ensemble des cellules contre les actions néfastes des radicaux libres. Cette épice possède aussi un fort pouvoir à protéger contre les radiations. Ces dernières années, plusieurs études justifient également qu’il s’agit d’un anti-tumoral très efficace. Grace à toutes ces propriétés, le safran du pauvre constitue un remède efficace contre les maladies dégénératives. Ces maladies sont particulières dues à un déficit en antioxydants dans l’organisme.  Il faut le consommer régulièrement pour combattre :

  • Maladies neurodégénératives,
  • Les maladies cardiovasculaires,
  • Le cancer,
  • Les maladies inflammatoires chroniques,
  • Les maladies inflammatoires aiguës.

Quand faut-il recourir aux bienfaits du curcuma ?

Cette épice agit dans l’organisme pour prévenir et soigner les maladies et troubles liés à une carence en antioxydants. Le curcuma peut soigner et soulager les symptômes des inflammations articulaires, musculaires et tendineuses. C’est aussi un remède efficace contre les inflammations nerveuses comme la sclérose en plaques. Par ailleurs, les personnes qui souffrent des inflammations des musques digestives peuvent aussi recourir aux bienfaits de cette épice. Il constitue un bon remède, quelle que soit la localisation de l’inflammation (bouche, œsophage, estomac, intestin…). Ce n’est pas tout, l’épice de longue vie aura également une action sur les inflammations cérébrales et les inflammations cutanées. Il s’agit d’un meilleur remède pour lutter contre l’eczéma, le psoriasis, les mycoses, la folliculite furoncle…

un anti-inflammatoire naturel ultra-puissant

Comment faire pour profiter des bienfaits du curcuma longa ?

Le choix du produit varie en fonction des problèmes à résoudre. Pour préserver la santé et prévenir les risques liés au vieillissement cellulaire et effets néfastes des radicaux libres, la poudre de curcuma est recommandée. Le rhizome frais peut aussi remplacer la poudre. Dans le cas d’une inflammation aiguë, la poudre reste le meilleur choix. Considérée comme un produit standardisé, la poudre de cette épice renferme plus de 95 % de curcuminoïdes. Il existe plusieurs façons d’utiliser l’épice de longue vie : en cuisine, dans la préparation des différents plats, en infusion ou avec du miel. Ainsi, il y a la poudre de curcumine pure, efficace contre l’inflammation aiguë, mais coûte très cher. Il faut souligner que cette épice peut aussi s’employer par voie externe, en cataplasme, pour soigner les inflammations de la peau.

Astuces pour optimiser les bienfaits du curcuma longa

Même s’il existe dans le marché la poudre de curcumine pure, la consommation de l’épice dans son ensemble reste la meilleure option. Selon les experts en médecine ayurvédique indienne, la forme simple de l’épice a fait ses preuves depuis des millénaires. L’ensemble de ses constituants agit en synergie pour renforcer le système immunitaire et la santé en générale. Toutefois, ces experts conseillent d’y ajouter du poivre ou un corps gras, comme l’huile ou le beurre. Le but, c’est d’augmenter l’absorption des curcuminoïdes à travers la muqueuse intestinale. Aussi, il suffit d’ajouter une dose de poivre sur neuf doses d’épice de longue vie. Outre que le poivre, il est également possible d’y ajouter d’autres épices anti-inflammatoires comme la cannelle ou le gingembre.

Sources
https://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/video-le-curcuma-une-epice-pleine-de-bienfaits_2885961.html
https://www.terrafemina.com/vie-privee/bien-etre/outils/1500-le-curcuma–lepice-aux-mille-vertus.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *