Accueil / Santé / Les oignons : un antibiotique naturel et anti-cancer

Les oignons : un antibiotique naturel et anti-cancer

Qu’il s’agisse d’oignons blancs, rouges ou jaunes, ces légumes à saveur intense présentent de multiples bienfaits pour la santé. Des études ont établi un lien entre les oignons, le cancer et la prévention des maladies cardiaques. Elles empêchent également de développer l’arthrite, l’asthme, le diabète et les troubles neurodégénératifs.

Un petit aperçu sur l’oignon

Les oignons appartiennent à la famille des plantes Liliaceae qui comprend d’autres légumes allium savoureux tels que l’ail et le poireau. Les légumes Allium contiennent des huiles thérapeutiques contenant des ingrédients soufrés qui sont partiellement responsables de leur odeur et de leur goût caractéristique. Ces composés en font également de ce légume un véritable remède naturel pour de nombreuses maladies notamment le cancer.

Ses éléments nutritifs

Vous préférez peut-être les types d’oignons doux, tels que les oignons vidalia et les échalotes, car ils ont tendance à avoir un goût plus doux et peuvent même être consommés crus. Pourtant, par rapport aux oignons blancs et rouges, ils possèdent un faible pourcentage d’ingrédients bénéfiques. D’après les études portant sur la nutrition des oignons, les oignons jaunes possèdent le plus de quercétine et les éléments les plus soufrés, alors que les oignons rouges sont plus riches en autres antioxydants protecteurs.

qw

Une tasse d’oignons crus et hachés contient à peu près de :

  • 64 calories
  • 2 g de protéines
  • 2 g de fibres
  • 7 g de sucre
  • 8 mg de vitamine C
  • 0.2 mg de vitamine B6
  • 0.2 mg de manganèse
  • 22 mg de folate
  • 234 mg de potassium
  • 46 mg de phosphore
  • 0.07 g de vitamine B1 thiamine

Quelles sont ses vertus médicinales ?

Combattre le cancer

Selon de nombreuses études sur les propriétés nutritionnelles de l’oignon, il contribue à réduire le risque de développer des cancers du côlon, de l’ovaireet de la bouche grâce à sa richesse en antioxydants. Ces derniers permettent d’empêcher les dommages cellulaires. Les composés soufrés d’oignon empêchent la croissance des tumeurs et le développement du cancer en protégeant les cellules de la mutation et en induisant l’apoptose. La consommation d’oignons plusieurs fois par semaine permet donc de se défendre contre le cancer.

Préserver la santé cardiovasculaire

santé cardiovasculaire

Les oignons présentent des avantages fibrinolytiques, ce qui signifie qu’ils offrent une protection cardiovasculaire tout en réduisant le risque de formation des caillots sanguins. De plus, ils vous protègent contre le mauvais cholestérol. Ils limitent l’activité des radicaux libres nocifs dans les vaisseaux sanguins, ce qui réduit le stress oxydatif et améliore la circulation sanguine ainsi que la pression artérielle.

Garder la fermeté des os

Les oignons possèdent des effets bénéfiques sur la santé des os, car ils favorisent une meilleure densité minérale des os, ce qui réduit le risque de fractures. Une étude réalisée par le Département de médecine de l’Université de Caroline du Sud a révélé que la densité osseuse s’améliorait chez les femmes à mesure que la consommation d’oignons augmentait.

Les chercheurs ont fini par conclure que les femmes qui mangent plus d’oignons peuvent réduire leur risque de fracture de la hanche par rapport à celles qui n’en consomment pas. Certaines substances disponibles dans ces légumes permettent, en effet, d’inhiber la dégradation des os et de prévenir l’ostéoporose ainsi que la perte osseuse induite par les corticostéroïdes inverses.

Prévenir ou contrôler le diabète

Une méta-analyse effectuée par l’institut coréen de recherche sur les ressources végétales a confirmé qu’un extrait d’oignon peut lutter contre le diabète par le fait que la consommation de ce légume semble efficace pour réduire les concentrations de glucose dans le plasma et le corps. Ils constituent une méthode naturelle et efficace pour gérer le niveau de sucre dans le sang et prévenir la résistance à l’insuline. La recherche sur la nutrition des oignons prouve également qu’ils fournissent du chrome, un élément bénéfique pour contrôler la glycémie et prévenir le diabète.

Réduire le risque d’arthrite et d’asthme

Force est de constater que les oignons sont un excellent aliment anti-inflammatoire. C’est une meilleure option de légumes au cas où vous souffrez de maladies inflammatoires douloureuses comme l’arthrite ou l’asthme. La quercétine présente dans ces aliments aide à inhiber les leucotriènes, les prostaglandines et les histamines responsables de l’inflammation et qui aggravent la douleur et l’enflure.

Lutter contre les troubles respiratoires

trouble respiratoire

Si vous souffrez d’un rhume ou d’une maladie respiratoire, essayez de consommer plus d’oignons. Cela dit, les experts estiment que certains phytonutriments nutritionnels à base d’oignons peuvent renforcer les défenses immunitaires, réduire le mucus dans les voies nasales, les poumons et le système respiratoire.

Améliorer la fertilité

Les antioxydants ont un impact important sur les paramètres de santé du sperme. Les oignons peuvent donc être une solution naturelle pour améliorer la fertilité. Selon une étude effectuée chez les rats ayant reçu des oignons, les chercheurs ont constaté que la testostérone augmentait considérablement de même que la concentration et la mobilité des spermatozoïdes.

Comment bien conserver les oignons ?

Concernant leur conservation, assurez-vous de séparer les oignons et les pommes de terre. En effet, les oignons ont tendance à absorber le gaz d’éthylène que les pommes de terre dégagent, ce qui entraîne rapidement sa détérioration. De ce fait, il est toujours préférable de séparer les deux et de ne pas les réfrigérer dans le même frigo.

Une fois que vous avez coupé les oignons, gardez-les au réfrigérateur et utilisez-les dès que possible afin de vous assurer que tous leurs nutriments bénéfiques restent intacts. Comme ils ont une odeur forte, gardez-les à l’écart de tous les autres aliments dans un récipient bien fermé pour que tout votre congélateur ou réfrigérateur n’absorbe pas l’odeur et le goût de l’oignon !

Sources scientifiques

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8979497

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19627203

Vérifiez également

intolérant au lactose

Intolérant au lactose, quel fromage pour vous ?

Le lait fait partie de notre quotidien, dès la naissance. C’est un aliment particulièrement nutritif. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *