Accueil / Prévention / Les secrets pour mieux vivre son intolérance au lactose

Les secrets pour mieux vivre son intolérance au lactose

Vivre constamment avec une maladie n’est jamais facile. Quoique vous fassiez et où que vous soyez, vous devez toujours faire attention à ne pas déclencher une crise. C’est d’ailleurs le quotidien des personnes souffrant de l’intolérance au lactose. A une certaine mesure, vivre avec cette maladie peut s’avérer difficile, voire gênant, car elle peut affecter la vie sociale de la personne atteinte. Vous faites constamment face à de telles situations ? Pas de panique, vous pouvez parfaitement mener une vie normale en suivant quelques astuces. Vous trouverez, ci-après, tout ce qu’il y a à savoir à propos de cette maladie et comment mieux vivre avec.

L’intolérance au lactose est-elle une allergie ?

C’est, sans aucun doute la première question qui vient à votre esprit lorsqu’il s’agit d’intolérance au lactose. Eh bien, sachez que cette maladie n’est pas une allergie. Le lactose est le sucre présent dans le lait et tous les produits laitiers. Les personnes ayant une intolérance à ce sucre ne peuvent, tout simplement pas, le digérer correctement. Ce qui provoque divers troubles de la santé. Notez aussi que la lactase, cette enzyme destinée à faciliter la digestion du lactose, diminue avec le temps. C’est pourquoi, plus l’homme vieillit, plus il risque de souffrir d’une intolérance au lactose.

Contrairement à l’allergie alimentaire, cette maladie correspond à une mauvaise digestion des aliments contenant du lactose. Elle est courante et est plus gênante que dangereuse.

Quels en sont les symptômes ?

L’intolérance au lactose est facile à reconnaître grâce à ses symptômes. Dans la majorité des cas, ces derniers surviennent quelques heures après la consommation de produits laitiers contenant beaucoup de lactose. Tel est par exemple le cas des fromages frais, du lait, des crèmes, du beurre,…Cette maladie se manifeste généralement par des:

  • douleurs intestinales ;
  • crampes à l’estomac ;
  • nausées ;
  • diarrhées ou des constipations ;
  • vomissements ;
  • ballonnements ;
  • gaz.
intolérance au lactose

L’apparition et le degré d’intensité de ces symptômes peuvent varier d’un individu à l’autre. La quantité de lactose ingéré ainsi que le niveau d’intolérance joue aussi un rôle important dans leurs intensités. Vous devez aussi savoir que certains facteurs peuvent favoriser cette intolérance au lactose. Tel est le cas d’une maladie gastro-intestinale ou encore le déficit en lactase que l’on rencontre souvent chez le nourrisson.

Quelles sont les complications possibles ?

Eh bien, si vous souffrez de cette maladie, sachez que les évolutions qui y sont liées sont très rares. Une fois encore, l’intolérance au lactose ne représente pas un danger pour votre santé. Il faut cependant reconnaître que les personnes qui vivent avec ont certaines difficultés liées aux symptômes au quotidien.

Devrait-on éviter tous les produits laitiers ?

La réaction logique face à une intolérance au lactose serait de supprimer de son alimentation tous les produits laitiers. Toutefois, d’après les spécialistes, les éviter ne serait pas une bonne solution. Vous devez savoir que le lactose est surtout présent dans tous les produits laitiers non fermentés. Une partie du lactose est digérée lors de la fermentation. C’est pourquoi, il est inutile de se passer de tous les produits à base de lait. Les yaourts contiennent, par exemple, moins de ce sucre naturel que le lait brut. D’ailleurs, il serait riche en probiotiques et favorise ainsi l’équilibre intestinal.

En ce qui concerne tous les fromages fermentés comme le gruyère, le camembert ou encore le brie, ils ne contiennent plus que de traces infimes de lactose. Contrairement aux fromages fondus.

Les aliments à privilégier dans vos menus

Vous l’aurez compris, mieux vivre avec son intolérance au lactose ne signifie pas bannir tous les produits à base de lait de son alimentation. Vous devez tout simplement adopter les bonnes habitudes alimentaires. Celles-ci vous permettront de mieux vivre avec votre maladie et de ne pas avoir affaire avec les effets gênants de ses symptômes.

Ci-après quelques astuces que vous pouvez suivre pour vivre au quotidien avec votre intolérance au lactose :

Les bonnes habitudes alimentaires

Votre plus grand objectif est ici de consommer le moins de lactose possible. Pour ce faire, vous devez :

  • Privilégier les produits laitiers allégés ou fermentés, pauvres en lactose ;
  • Eviter de consommer les produits à base de lait à forte dose. Et, pour atténuer au maximum les troubles occasionnés par la consommation de lactose, veillez à ne manger ces produits qu’au cours de vos repas ;
  • Lire les étiquettes des produits. Cette habitude est essentielle pour ne pas avoir de mauvaises surprises après la consommation de certains produits tout prêts. Vous ferez aussi de même pour les médicaments. Effectivement, certains d’entre eux peuvent contenir du lactose.

Actuellement, vous pouvez aussi trouver sur le marché du lait sans lactose. Préférez donc ce type de lait plus facile à digérer. Il faut s’accorder sur le fait qu’il n’a pas le même goût que le lait ordinaire (avec lactose). Et vous ne pouvez pas non plus l’utiliser pour faire du yaourt.

Composer un menu adéquat

Côté menu, vous pouvez bien manger en n’utilisant que des produits pauvres en lactose. En guise d’entrée et de plat de résistance, vous pouvez utiliser du pain, des légumes, de la salade, des pâtes, de la viande ou encore du poisson. En matière de dessert, vous pouvez toujours miser sur les fruits. Vous pouvez même vous permettre de prendre l’apéro avec vos amis en consommant des fromages affinés et tous les fromages à pâte dure.

Sources:

Vérifiez également

complications du diabète

Que faire pour prévenir les complications du diabète?

Classé parmi les maladies du 21ème siècle avec l’obésité, le diabète touche de plus en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *