fbpx

Les traitements et préventions de l’obésité chez l’enfant

Ces dernières décennies, les cas d’obésité infantiles augmentent. Selon l’OMS, 42 000 millions de jeunes enfants âgés de 0 à 5 ans étaient en surpoids en 2013. Vu que cette augmentation se poursuit jusqu’à ce jour, le problème pourrait s’élever jusqu’à 70 millions d’ici 2025. L’obésité chez l’enfant favorise l’apparition précoce des maladies chroniques comme le diabète et les maladies cardiovasculaires. Existe-t-il des moyens pour prévenir l’obésité infantile ? Les traitements existants sont-ils efficaces ? Que faire pour enrayer ce phénomène si alarmant ?

Obésité – comment l’identifier ?

L’obésité se traduit par un excès anormal de graisse dans le corps. L’alimentation trop riche, l’absence ou la faible activité physique, les prédispositions familiales constituent les principales causes. Ce problème peut nuire à la santé et favoriser l’apparition de différentes maladies. Pour identifier une personne obèse, les experts font référence aux courbes de corpulence standard et à l’IMC. Auparavant, la mesure du surpoids n’a aucune importance chez les nourrissons et les jeunes enfants. Les professionnels de santé estimaient que le risque d’obésité chez l’enfant était minime car leurs corps subissent beaucoup de changements.

Des modifications ont été mises en place avec l’augmentation de nombre des nourrissons et jeunes enfants souffrant d’obésité. Ce problème oblige les professionnels de santé à utiliser les courbes de références internationales établies par l’OMS. Ces courbes présentent les normes de croissances fiables pour les jeunes enfants de 0 à 5 ans. Visibles dans le carnet de santé de l’enfant, ces courbes permettent l’identification précoce d’obésité ou de surpoids.

Obésité chez l’enfant – quels impacts sur la vie de l’enfant ?

L’obésité infantile peut causer plusieurs problèmes majeurs sur la vie de l’enfant :

  • Une isolation sociale,
  • Une baisse de l’estime de soi,
  • Un trouble de développement psychique et comportemental,
  • Une apparition précoce de diabète,
  • Un risque élevé de maladies cardiovasculaires (qui touche près de 20% des enfants obèses)
  • L’apnée du sommeil,
  • Les infections des voies respiratoires,
  • Les affections de la peau…

Hormis ces problèmes, la probabilité que les comorbidités de l’obésité chez l’enfant persistent à l’âge adulte est élevée. Plusieurs études justifient que près de 25% des enfants obèses de moins de six ans restent obèses à l’âge adulte.

Obésité chez l’enfant – les principales causes

Obésité infantile liée au mode de vie

Le traitement et la prévention de l’obésité chez l’enfant dépendent de son origine. Ce problème a plusieurs origines mais le déséquilibre de la balance énergétique constitue la principale cause. Cela se traduit par l’excès de calories et le déficit des dépenses énergétiques. Cet excès de calorie est dû à une alimentation trop riche en graisse et en sucre. A cela s’ajoute aussi l’absence d’activités physiques. Les techniques marketings lancés par les industries agroalimentaires favorisent la consommation des aliments riches en énergie mais pauvres en nutriments. Il y a aussi les diverses activités sédentaires comme le téléphone, la télévision, le DV qui contribuent à l’augmentation de ce phénomène. Elles remplacent l’activité physique régulière indispensable à leur métabolisme.

Obésité infantile et les facteurs héréditaires

L’obésité chez l’enfant peut avoir une liaison avec les facteurs héréditaires. Il y a certains gènes qui sont associés à un indice de masse corporelle élevé. Le jeune enfant aura des prédispositions génétiques qui nécessitent une surveillance accrue afin de limiter les risques. Dans des cas très rares, il peut arriver que l’obésité soit due à une maladie endocrinienne. Le problème s’associe à d’autres signes que le pédiatre évalue de près pour poser le diagnostic et prescrire le meilleur traitement. Le dernier facteur courant pouvant causer l’obésité infantile c’est la réduction du temps de sommeil. Comme chez les adultes, le manque du sommeil perturbe les neuro-hormones et augmente la sensation de faim.

Obésité chez l’enfant – traitement et prévention

Le traitement de l’obésité infantile consiste à mettre en place des mesures efficaces pour réguler son poids et sa masse corporelle. Le traitement doit assurer la croissance et le développement normal de l’enfant. Afin d’assurer l’efficacité du traitement sur le long terme, l’enfant et ses parents doivent adopter un changement radical. Ce véritable challenge permet de traiter l’obésité chez l’enfant et prévenir ou ralentir l’apparition des complications. Pour y parvenir, l’équipe médicale va mettre en place des techniques de l’entretien motivationnel et cognitivo-comportementales. Elle va également assister, éduquer et motiver le patient et sa famille durant les différentes étapes du traitement.

obésité chez l’enfant

Les bases du traitement de l’obésité chez l’enfant

Voici les éléments de base du traitement de l’obésité infantile :

  • Rétablir l’équilibre alimentaire en réduisant l’apport en calories,
  • Pratiquer une activité physique adaptée à la capacité du patient pour éviter le découragement et l’abandon. Il existe désormais des programmes d’activité physique destinés aux enfants ou adolescents en surpoids,
  • Intégrer le patient au sein d’un groupe d’individus similaires pour améliorer la confiance en soi et l’estime de soi,
  • Effectuer une thérapie comportementale familiale pour modifier le style de vie et l’environnement au sein du foyer.

Comment prévenir l’obésité chez l’enfant ?

Comme le traitement, la prévention de l’obésité repose sur la modification du style de vie de l’enfant et de sa famille :

  • De la naissance jusqu’à l’âge de six mois, nourrir le bébé uniquement du lait maternel ou de lait infantile,
  • Apprendre à l’enfant à bien manger dès son plus jeune âge,
  • Manger des aliments variés, équilibrés, riches en nutriments répondant à ses besoins nutritionnels,
  • Privilégier les fruits et légumes à tous les repas,
  • Donner à l’enfant les meilleures sources de protéines,
  • limiter les jus et les boissons sucrées, notamment les produits issus de la chaîne industrielle,
  • Encourager l’activité physique qui procure plusieurs effets bénéfiques sur la corpulence de l’enfant et son comportement alimentaire.
  • Limiter les activités sédentaires et favoriser les activités physiques et les loisirs en famille,
  • Suivre la courbe de poids de l’enfant chez le pédiatre pour prévenir le surpoids.

Bref l’obésité chez l’enfant peut entraîner des conséquences graves sur sa santé physique et mentale. Pour prévenir ce problème, il vaut mieux instaurer les meilleures habitudes alimentaires. Les activités physiques jouent également un rôle important dans le maintien de la santé de l’enfant et celle des parents.

Sources:
https://www.aufeminin.com/manger-equilibre/obesite-causes-consequences-s647014.html
https://www.lemonde.fr/planete/article/2014/05/29/pres-du-tiers-de-l-humanite-souffre-d-obesite-ou-de-surpoids_4428302_3244.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

régime Atkins

Régime Atkins ou « low carb », comment ça fonctionne ?

Le régime Atkins a vu le jour grâce au Dr. Robert Coleman, dans les années …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *