Accueil / Santé / Quelles sont les principales causes des gaz digestifs?

Quelles sont les principales causes des gaz digestifs?

Avoir le ventre gonflé ou ballonné grâce à des gaz digestifs est l’un des maux les plus fréquents qui peuvent vous toucher au quotidien. Tout au long de la journée, vous avez des flatulences ? Cela vous gêne et vous met dans l’inconfort ? Eh bien, dans cet article, vous allez découvrir toutes les causes pouvant conduire à la formation de ces gaz digestifs qui vous mènent  la vie dure.

Qu’est-ce qu’on entend par « gaz digestifs » ?

Connus aussi sous l’appellation « aérocolie », les gaz digestifs se caractérisent par des ballonnements au niveau de l’intestin. Ces gaz, produits par ce dernier, sont dus à la fermentation des restes d’aliments de la digestion. Cette fermentation est effectuée par certaines bactéries. L’air ingéré durant le repas, en mangeant et en buvant, s’ajoute à ces gaz. Évacuer des gaz est un phénomène tout à fait naturel pour tout être vivant. Vous ne le saviez peut-être pas, mais l’homme produit en moyenne entre 0,5 et 1,5 litre de gaz chaque jour. Ceux-ci sont évacuées soit en éructant ou par des flatulences (13 à 21 fois par jour).

Une surproduction de gaz et des difficultés liées au transit intestinal conduisent à l’accumulation de gaz dans le côlon.

Comment les reconnaître ?

Pour être sûr que ce sont des gaz digestifs qui vous mettent mal à l’aise et inconfortable, vous devez tenir compte et être attentif aux symptômes suivants :

  • Une augmentation du volume de l’abdomen ;
  • Une émission fréquente de flatulences ;
  • Une sensation de ballonnement ;
  • Des douleurs au niveau de l’abdomen, son intensité peut varier selon l’individu.

gaz digestifs

Quelles sont les principales causes des gaz digestifs ?

Maintenant que vous savez comment se manifestent les gaz digestifs, il est temps de déterminer ses causes. Les flatulences peuvent, en effet, être provoquées par des causes très diversifiées. La première qui vous vient à l’esprit est sans aucun doute l’alimentation. Toutefois, sachez que vos habitudes peuvent aussi conduire à une accumulation de gaz dans l’intestin.

L’alimentation

C’est sans aucun doute la cause principale des gaz digestifs. En effet, il existe certains aliments qui causent des ballonnements plus que d’autres. Ceux riches en glucides font partie de cette catégorie. Pour vous faire une idée des aliments à l’origine des flatulences, ci-après quelques exemples :

  • Les produits laitiers. C’est surtout le lactose qu’ils contiennent qui sont à l’origine des gaz digestifs ;
  • Les aliments contenant des grains entiers à l’instar des céréales et des pains ;
  • Les boissons et les nourritures diététiques contenant du sucre et des édulcorants ;
  • Les jus transformés qui ont une haute teneur en fructose ;
  • Les légumes comme les haricots, les pois et les fèves favorisent également la surproduction de gaz intestinaux ;
  • Toute la famille des choux (brocoli, chou-fleur, choux de Bruxelles,…) ;
  • Les lentilles ;
  • Les oignons.

Si vous rencontrez des problèmes de gaz digestifs, une petite vérification de ce que vous avez mangé peut vous aider à déterminer l’aliment responsable de votre état. Ce qui vous permettra de l’éviter à l’avenir.

Les maladies

A côté de l’alimentation, il existe aussi certaines maladies qui favorisent la formation d’un surplus de gaz dans l’intestin. Toutefois, cela ne se rencontre que dans de très rares cas. Parmi ces maladies, vous avez :

  • L’intolérance au lactose et l’incapacité à le digérer correctement ;
  • La maladie cœliaque. Il s’agit d’une maladie se manifestant par l’inaptitude de l’organisme à digérer le gluten. Ce dernier étant le sucre contenu dans le blé et dans divers autres céréales.
  • Les infections du système digestif, notamment l’intestin, par des parasites et des bactéries sont aussi à l’origine de l’accumulation de gaz intestinaux.

Il peut aussi arriver, dans certains cas, que vous utilisez des laxatifs pour traiter la constipation. Ce type de médicament peut aussi causer des gaz digestifs.

Les habitudes

Vous ne  le savez peut-être pas, mais certaines de vos habitudes peuvent être à l’origine de vos flatulences très fréquentes. Ci-après quelques exemples :

  • Manger avec la bouche ouverte ;
  • Manger trop vite. Cela vous a surpris ? Eh bien, vous devez savoir qu’à chaque bouchée que vous prenez, vous ingérez 15 milligrammes d’air. Ainsi, plus vous mangez vite, plus vous accumulez du gaz.
  • Avoir l’habitude de mâcher du chewing-gum ;
  • Boire du jus, notamment des boissons gazeuses à la paille ;
  • Avoir des prothèses dentaires qui ne sont pas bien positionnées. Effectivement, lorsque vos prothèses dentaires ne sont pas posées correctement, cela revient à manger la bouche ouverte. Ce qui fait que vous ingérer plus d’air que d’habitude ;
  • Avoir des abdominaux pas assez musclés. Quelle relation nous diriez-vous ? Eh bien, la réponse est simple. Avoir des abdominaux bien musclés suggère que vous faites pas mal d’exercices physiques. Or, l’activité physique améliore et booste les mouvements de l’intestin, ce qui lui permet de mieux éliminer les gaz et de ne pas en produire trop.

Les aliments anti-ballonnements à privilégier

Vos gaz digestifs vous gênent dans tout ce que vous faites au quotidien et vous voulez vous en débarrasser de manière naturelle ? Vous devez alors privilégier les aliments anti-ballonnements suivant :

  • Les fruits mûrs. Si vous les mangez avant le repas, la version crue est recommandée. En fin de repas, les fruits cuits sont adaptés ;
  • Les viandes les moins grasses et les plus tendres (jambon cuit, …) ;
  • Les produits à base de lait fermenté;
  • Les jeunes légumes. Leurs fibres sont en effet plus digestes.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-appareil-digestif/quest-ce-qui-provoque-les-ballonnements-abdominaux-326214
http://www.doctissimo.fr/sante/diaporamas/gaz-intestinaux

Vérifiez également

allergies chez le nourrisson

Manifestations des allergies chez le nourrisson

Les allergies chez le nourrisson font référence à une hypersensibilité de l’organisme. Le système immunitaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *