Accueil / Santé / Une maladie coeliaque : comment la différencier de certaines maladies ?

Une maladie coeliaque : comment la différencier de certaines maladies ?

Souvent, de nombreuses personnes ne savent pas qu’elles ont une maladie coeliaque. Les symptômes de celle-ci peuvent se confondre avec d’autres maladies, cela explique sans doute cette incompréhension. Mais quelle est cette maladie ? La maladie coeliaque est causée par la consommation du gluten, donc une intolérance au gluten. Il s’agit en quelques sortes d’une maladie chronique causée par un dérèglement au niveau du système immunitaire. Il faut donc bien la différencier d’une simple allergie au gluten. Avec une consommation, voire une indigestion suite au gluten, votre paroi et vos villosités intestinales risquent de s’endommager. Cela risquera, par la suite, de nuire l’absorption des nutriments dans l’organisme.

Qui sont les personnes concernées par la maladie ?

En général, de nombreuses personnes sont touchées par l’intolérance au gluten. Certaines peuvent même l’avoir sans s’en rendre compte. De ce fait, la maladie coeliaque est assez courante. Cependant, sa fréquence dépend de plusieurs facteurs. En effet, son développement peut dépendre de votre origine ethnique ou encore des régions où vous vivez. Les personnes caucasiennes sont les plus à risque par rapport aux autres tandis que les africains ou les asiatiques ont moins de risque de la contracter. Par ailleurs, comment reconnaître la maladie ? Celle-ci peut montrer plusieurs symptômes dus à la destruction de l’intestin, notamment des symptômes digestifs comme des nausées. Celle-ci cause aussi la fatigue, des douleurs articulaires ou encore de la dépression. Si la maladie n’est pas traitée, elle risque d’engendrer d’autres problèmes de santé plus sévères.

Les conséquences de la maladie coeliaque sur la santé

La maladie coeliaque, au stade le plus sévère, engendre toutes sortes de complications sur la santé, notamment au niveau de l’intestin. Parmi ces conséquences, la personne souffrant peut avoir :

qw
  • L’anémie due à la carence en fer et à une mauvaise absorption de celui-ci ;
  • La malnutrition causée par une mauvaise absorption des nutriments dans l’organisme, plus précisément dans l’intestin. Cela va, par la suite, provoquer de la fatigue ou encore de l’amaigrissement ;
  • L’ostéoporose à cause du calcium et de la vitamine D mal-absorbés ;
  • L’intolérance au lactose, car la paroi intestinale est détruite. De ce fait, le patient peut ressentir temporairement une certaine intolérance au lactose ;
  • Un calcul rénal étant donné que l’organisme ne parvient plus à absorber correctement les oxalates. Néanmoins, cette conséquence ne se produit que rarement.

Les autres conséquences possibles de la maladie

Les complications au niveau de l’intestin ne sont pas les seules conséquences de la maladie coeliaque. En effet, la personne malade peut ressentir d’autres douleurs comme :

  • Des douleurs ou des inflammations au niveau des articulations comme l’arthrite;
  • Des atteintes au niveau des nerfs comme la neuropathie. A cause de cela, la personne souffrant risque de ressentir des migraines, des engourdissements ou encore différents troubles neurologiques;
  • Une affection de la peau dite dermatite herpétiforme caractérisée par des démangeaisons, des cloques rouges ou encore des sensations de brûlure ;
  • L’infertilité ainsi que des fausses-couches, ces cas ont été remarqués chez certains patients ;
  • Dans certains cas, avec une maladie du coeliaque, vous aurez plus de risque de développer différents types de cancers notamment au niveau de l’intestin.

Comment diagnostiquer cette maladie coeliaque ?

Le diagnostic de la maladie coeliaque nécessite beaucoup de temps et peut s’avérer être une longue besogne. Il peut prendre plus de 10 ans compte tenu de ses nombreux symptômes et pour le différencier de certaines maladies. En effet, votre médecin doit effectuer plusieurs analyses afin de différencier les symptômes d’un simple problème digestif ou d’une intolérance alimentaire. Pour réaliser le diagnostic, le professionnel de santé effectue différentes étapes :

maladie coeliaque

  • Un examen via une prise de sang. Grâce au test sanguin, il analyse le taux des anticorps dans votre corps afin de déterminer aussi si les autres familles peuvent contracter la maladie. S’il est élevé, cela signifie que votre corps ne fonctionne pas correctement avec le gluten ;
  • Une biopsie qui consiste à prélever un tissu au niveau de l’intestin grêle. Cet examen permet de déterminer l’existence de villosités de l’intestin.

Les facteurs favorisant le développement de la maladie

Le corps humain crée des anticorps afin de renforcer les défenses immunitaires. Il arrive cependant que le corps crée des anticorps agressifs ou des anticorps attaquant les muqueuses au niveau de l’intestin et détruisant les villosités qui s’y trouvent. La personne malade ne sera donc plus apte à absorber les aliments correctement et à digérer les nutriments afin que son corps puisse bien fonctionner. Malheureusement, le développement de la maladie n’est pas encore assez connu. En effet, il y a des patients qui présentent de simples symptômes de la maladie coeliaque pendant que d’autres montrent des symptômes sévères. Toutefois, plusieurs facteurs peuvent entrer en jeu pour favoriser le développement de la maladie comme :

  • Les facteurs environnementaux comme une introduction au gluten précoce pour les enfants ou des infections dans le système digestif ;
  • Les antécédents familiaux, vu que la maladie est souvent héréditaire ;
  • Les problèmes de santé comme les problèmes neurologiques, le diabète, …

Quels sont les traitements préconisés pour cette maladie ?

Les chercheurs n’ont pas encore de traitement définitif pour la maladie coeliaque. Toutefois, une solution a été trouvée. En effet, votre médecin peut vous préconiser une diète sans gluten. Cette solution ne peut être effectuée que suite à la recommandation d’un médecin. Elle vous permet de faire disparaître certains symptômes de la maladie, d’éviter certaines complications ou encore de réparer certaines carences. En suivant une diète sans gluten, il est également possible que les tissus de la paroi intestinale se remettent en place. Toutefois, dans certains cas, quelques symptômes peuvent être très persistants.

Comment prévenir la maladie coeliaque ?

Comme les causes exactes de la maladie coeliaque sont encore indéterminées, la prévention n’est pas une tâche simple à réaliser. Toutefois, elle peut être possible pour les enfants. Pour ce faire :

  • L’allaitement maternel est fortement recommandé ;
  • Lors de l’introduction des aliments chez vos petits, pensez toujours à poursuivre l’allaitement maternel ;
  • Il est préférable d’introduire les céréales uniquement à partir de 7 mois.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=maladie_coeliaque_pm
http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/maladie-coeliaque/quest-ce-qui-se-passe

Vérifiez également

paralysie cérébrale

La paralysie cérébrale : qu’est-ce que c’est ?

Le cerveau, avec le cœur, est l’un des organes vitaux de notre corps. Ce qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *