fbpx
insomnie du nourrisson

Insomnie du nourrisson – pourquoi le bébé ne dort pas correctement ?

En principe, chaque bébé commence à faire des nuits complètes à partir de trois mois. Cela signifie qu’il devrait dormir du soir au matin, sans interruption. Pourtant, ce n’est pas souvent la réalité. Nombreux parents passent plusieurs minutes à coucher le bébé. Lorsqu’il s’est endormi, il se réveille plusieurs fois par nuit. Est-ce qu’il s’agit de l’insomnie du nourrisson? Quelles peuvent être les raisons ?

L’insomnie du nourrisson et la dette de sommeil

Si le sommeil de bébé est insuffisant, il aura des difficultés à s’endormir. Les réveils trop matinaux, les éveils nocturnes, les siestes insuffisantes et de mauvaise qualité favorisent l’insomnie du nourrisson. Pour aider votre bébé à dormir suffisamment, vous devez prendre la situation en main :

  • Essayez de coucher le bébé plutôt le soir,
  • Garder un rythme régulier pour les repas et les siestes. Il s’y habituera petit à petit,
  • Mettre en place un bon rituel du coucher afin d’offrir à votre bébé les meilleures conditions pour s’endormir.

Insomnie du nourrisson dû aux développements psychomoteurs

Les développements psychomoteurs pourront perturber le sommeil des bébés. Cette période d’insomnie du nourrisson survient vers le 4ème mois et entre le 8ème et 9ème. Vers 4 mois, les progrès de votre bébé se bousculent. Il parvient à bouger de mieux en mieux. Il est maintenant capable de se redresser sur ses avant-bras. Et, il essaie d’attraper les jouets que vous lui tendez avec ses deux mains. Sa communication s’enrichit en même temps. Il adore les conversations et il communique avec vous les expressions de son visage. Tous ces changements pourront influencer son sommeil. Vers le 8ème mois, c’est l’angoisse de séparation qui est à l’origine du trouble. Cela se poursuit durant l’acquisition de la marche et du langage et persiste pendant quelques jours. Au bout de cette période, le bébé trouvera son rythme sans aucune intervention de votre part.

Insomnie du nourrisson associée à d’autres troubles

Chez certains enfants, d’autres troubles comme les poussées dentaires ou l’indigestion peuvent perturber leur sommeil. Durant les premiers mois, la majorité des bébés souffrent des coliques du nourrisson. Un petit massage avant le coucher est la meilleure façon de le soulager. La digestion difficile survient plus tard, lorsque bébé entame la diversification alimentaire. Il est ainsi nécessaire de surveiller son assiette au dîner pour ne pas perturber la qualité de son sommeil. Quant aux poussés dentaires, ils sont souvent douloureux. La douleur s’accentue la nuit, favorisant ainsi l’insomnie du nourrisson.

Insomnie du nourrisson est les conditions inadaptées au sommeil

Certains bébés n’arrivent pas à dormir en l’absence de quelqu’un ou de quelque chose. En votre absence ou en l’absence de l’objet, il aura du mal à se rendormir. Cela concerne particulièrement les bébés qui ne s’endorment qu’au sein ou dans les bras. De même, si vous bercez régulièrement votre enfant, il va aussi s’y habituer. Pour résoudre ce problème d’insomnie du nourrisson, demandez conseil auprès des experts. Il existe aujourd’hui plusieurs méthodes d’apprentissage du sommeil qui varie selon l’âge et l’habitude de votre enfant. Il y a plusieurs critères à prendre en compte d’où la nécessité de l’aide d’un professionnel.

insomnie du nourrisson

Comment aider le bébé à avoir un sommeil de qualité ?

Une mauvaise routine ou un mauvais moment pour le coucher influent également sur le sommeil du bébé. Voici quelques astuces pour combattre l’insomnie du nourrisson et aider le bébé à s’endormir :

  • Soyez attentif au moindre signe de fatigue avant de faire coucher l’enfant (arcades sourcilières rouges, frottements des oreilles, du nez ou des yeux…).
  • Lorsque votre bébé dort la journée, inutile de garder le silence. Il doit se rendre compte que le jour est associé à la lumière et au bruit. Lorsqu’il dort la nuit, la pièce doit être sombre et vous devez chuchoter lorsque vous le nourrissez.
  • Lorsqu’il se réveille et se la nuit et se met à pleurer, n’intervenez pas immédiatement. Laissez-lui une chance de s’endormir seul. Si les pleurs persistent, donnez-lui un signe de votre présence mais évitez de lui prendre dans vos bras.
  • Si vous allaitez votre bébé, installez le berceau à côté de votre lit pour faciliter l’allaitement. Evitez le cododo pour ne pas déranger son sommeil et pour prévenir le risque de mort subite du nourrisson.
  • Chaque enfant développe un rythme différent. Il aura besoin de quelques semaines à s’y adapter. Ne vous découragez pas et ne tentez pas de modifier le rythme.  

 

Comprendre la routine du sommeil pour nourrisson

Certains bébés s’adaptent facilement à leur nouveau milieu de vie dès leur naissance. Si c’est le cas pour votre bébé, le problème d’insomnie du nourrisson ne vous concerne pas. Pourtant, il y a ceux qui ont besoin de l’aide de leurs parents pour y parvenir. Vous devez dans ce cas reproduire les conditions intra-utérines pour apprendre à votre bébé le cycle de sommeil. Il faut souligner que vers la 4ème semaine de vie, l’horloge biologique se met en fonction. Cette horloge tiendra en compte les activités routinières de la journée. Éteignez la lumière pendant la nuit pour favoriser la production de mélatonine ou l’hormone de sommeil. Pendant la sieste, installez le bébé dans la pénombre pour qu’il puisse faire la différence. Voici trois routines que vous devez adopter le soir avant de se coucher pour favoriser le sommeil du bébé :

  • L’hygiène : un bain, une douche ou le changement de couche. N’oubliez pas de débarbouiller les mains et le visage,
  • La détente : massage, bercement ou histoire, une tétée ou biberon dans une pièce avec lumière tamisée,
  • L’affection : câlin, bisou et caresse.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=sommeil-bebe-les-troubles-du-sommeil-chez-le-bebe
https://www.santemagazine.fr/sante/fiche-maladie/insomnie-de-lenfant-177353

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.