fbpx
insuffisance cardiaque régime alimentaire
Les meilleures régimes alimentaires pour traiter l'insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque: les meilleurs régimes alimentaires

Suivre un régime alimentaire sain constitue l’une des mesures les plus efficaces pour prévenir les maladies cardiaques et l’insuffisance cardiaque. Les légumes frais et issus de l’agriculture riche en nitrates aident à réduire votre tension artérielle et à éviter le dysfonctionnement endothélial. Les graisses saines y compris les graisses animales saturées non transformées jouent également un rôle crucial dans une alimentation saine.

Les aliments appropriés pour les patients souffrant d’insuffisance cardiaque

aliments frais

L’une des meilleures méthodes pour lutter contre l’insuffisance cardiaque consiste à manger les aliments frais. Pour ce faire, vous pouvez intégrer dans votre alimentation :

  • Des quantités illimitées de légumes frais, biologiques et à faible teneur en glucides
  • Des portions modérées de protéines de haute qualité provenant d’animaux élevés organiquement, nourris à l’herbe ou au pâturage.
  • De grandes quantités de matières grasses saines provenant d’avocats, d’huile de noix de coco, de beurre nourri à l’herbe, de jaunes d’œufs en pâture et de noix brutes comme les pacanes et les pignons.

Autres régimes alimentaires

Vous pouvez aussi ajouter d’autres régimes alimentaires tels que :

  • Le thé vert : selon une étude réalisée en 2007, un antioxydant contenu dans le thé vert peut protéger le cœur.
  • Grenade : une étude sur les thérapies complémentaires en pratique clinique révèle que les produits chimiques antioxydants contenus dans ce fruit peuvent inverser l’athérosclérose et réduire la pression artérielle.
  • Les aliments riches en zinc : le zinc neutralise les radicaux libres susceptibles de déclencher une insuffisance cardiaque congestive. Les animaux tels que les huîtres et le bœuf nourri à l’herbe contiennent les plus grandes quantités de zinc alimentaire. La volaille élevée en liberté, le fromage cru, d’autres fruits de mer pêchés à l’état sauvage comme le homard et le crabe de l’Alaska sont d’autres bonnes sources de zinc.

Quels sont les aliments à éviter ?

aliments riche en sucre

Évitez de consommer des aliments riches en sucre (y compris le fructose transformé) et des céréales raffinées, particulièrement si vous êtes résistant à l’insuline et à la leptine. Une alimentation riche en sucre et en céréales peut accentuer la résistance à l’insuline et à la leptine, signes précurseurs des maladies cardiaques.

Diminuez ou évitez de boire de l’alcool si vous souffrez d’insuffisance cardiaque. En effet, cela pourrait déclencher des interactions avec les médicaments que vous prenez, affaiblir le muscle cardiaque et augmenter le risque de rythme cardiaque anormal. Dans certains cas, les patients souffrant d’insuffisance cardiaque grave peuvent également être recommandés par un médecin en vue de limiter leur consommation de liquide.

Minimisez la consommation de sel provenant des aliments transformés. Évitez les mélanges d’herbes ou d’épices contenant de grandes quantités de sodium. Ne mangez pas d’aliments contenant des sels cachés comme : les conserves, les soupes, les fromages fondus, la restauration rapide, les légumes riches en sel…

Comment réduire la consommation de sel ?

Vérifier et lire les étiquettes des aliments avant d’acheter des produits emballés est l’une des premières étapes à franchir pour réduire votre consommation de sel. Vérifiez les informations nutritionnelles concernant la teneur en sodium par portion. Idéalement, choisissez des aliments dont la teneur en sodium est inférieure à 350 milligrammes par portion.

Prenez également note de la liste des ingrédients. Si le sel ou le sodium figure parmi les 5 premiers ingrédients, n’achetez pas le produit, car cela indique une teneur élevée en sodium. Si vous mangez dans un restaurant, suivez les conseils ci-dessous.

  • Prenez note des termes du menu qui peuvent indiquer une teneur élevée en sodium : ceci comprend les plats marinés ou cuits au jus, dans une sauce soja ou un bouillon.
  • Demandez au cuisinier de préparer les plats sans ajouter de sol ou de glutamate de sodium. Si vous mangez une salade, ajoutez une pincée de citron et un filet de vinaigrette faible en sodium.
  • Consommez des légumes crus ou des fruits frais faible teneur en fructose au lieu de collations salées.

Les inconvénients d’éviter le sel

Bien que réduire votre consommation de sel puisse être nécessaire en cas d’insuffisance cardiaque, le fait d’éviter entièrement le sel peut entraîner des complications, comme le soulignent plusieurs études.

  • Selon une étude publiée en 2003, les régimes pauvres en sodium étaient associés à des augmentations des taux de mauvais cholestérol et de triglycérides.
  • Selon les chercheurs, la restriction en sel n’était pas liée à la mortalité globale ou à la mortalité cardiovasculaire chez les individus dont la pression artérielle était élevée ou normale. Toutefois, cette restriction était associée à un risque de décès chez les patients souffrant d’insuffisance cardiaque congestive.
  • Les résultats ont montré qu’une consommation de moins de 3000 mg de sodium par jour peut augmenter le risque de décès par maladie cardiaque.
  • Les patients insuffisants cardiaques qui suivaient un régime pauvre en sodium avaient 85% plus de risques de décéder ou d’être hospitalisés par rapport à ceux qui n’avaient pas réduit leur consommation de sel. Au cours de l’étude, parmi les sujets qui ont diminué leur consommation de sel, 42% sont décédés ou ont été hospitalisés pour des problèmes cardiaques.

Faites attention à votre rapport entre le sodium et le potassium

Le corps a besoin de potassium afin de maintenir un pH adéquat dans vos fluides corporels. Le potassium joue un rôle crucial dans la régulation de la pression artérielle. Une carence en potassium peut être responsable de l’hypertension. La consommation d’aliments transformés peut être une cause majeure de ce déséquilibre. Cela dit, les aliments transformés possèdent peu de potassium, mais sont riches en sodium. Ils contiennent aussi du fructose, ce qui peut augmenter le risque d’hypertension et de maladies chroniques.

Si vous minimisez votre consommation de sodium, mangez des aliments riches en potassium comme l’avocat, l’épinard, le brocoli, le céleri, les choux de Bruxelles. Vous pouvez ainsi consommer les verts feuillus, les tomates, les patates douces, le saumon rouge…

Sources

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3575935/

https://www.urmc.rochester.edu/encyclopedia/content.aspx?contenttypeid=1&contentid=3054

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.