Accueil / Santé / La carence en vitamine B12 : les symptômes et la prévention

La carence en vitamine B12 : les symptômes et la prévention

Selon plusieurs recherches, on estime que 25% de tous les adultes présentent au moins une carence marginale en vitamine B12 également appelée cobalamine. Certains experts pensent que ce chiffre pourrait être beaucoup plus élevé, car on soupçonne de nombreux cas de carence en vitamine B12 non détectée. Cela signifie que des millions de personnes souffrant de cette carence l’ignorent notamment les personnes âgées et les végétariens. Voici comment reconnaître l’insuffisance de cette vitamine et comment la prévenir.

Les rôles indispensables d’une vitamine B12

La vitamine B12 dispose de la structure chimique la plus complexe et la plus vaste de toutes les vitamines. Parmi les rôles les plus importants que cette vitamine joue dans notre corps, citons :

  • La formation de globules rouges
  • L’amélioration de la mémoire
  • L’absorption des nutriments
  • Le renforcement des glandes surrénales
  • La régénération nerveuse et cérébrale
  • La synthèse d’ADN
  • L’amélioration de la santé reproductive des femmes et des hommes

Communément appelée « vitamine énergétique », elle peut vous aider également à booster votre énergie, à vaincre la fatigue et l’épuisement professionnel. Elle améliore l’énergie de manière à favoriser la fonction thyroïdienne et la méthylation cellulaire. Elle est tout à fait cruciale pour la santé humaine. En effet, le déficit de cette vitamine entraîne souvent de graves problèmes de santé.

Les symptômes

En cas de carence en vitamine B12, la personne peut souffrir des symptômes suivants :

  • La baisse d’énergie ou la fatigue chronique même après une bonne nuit de sommeil
  • Le manque de concentration et les autres problèmes cognitifs
  • La tension musculaire
  • La perte de mémoire
  • Les sautes d’humeur émotionnelles
  • Le manque de motivation
  • L’infertilité féminine
  • Le faible taux de testostérone chez l’homme
  • Les problèmes digestifs
  • L’hypothyroïdie
  • La dépression et l’angoisse

Quels sont les risques de développer cette carence ?

Le manque de vitamine B12 dans votre nourriture ou votre incapacité à l’absorber dans les aliments que vous consommez restent les deux causes principales de la carence en cette vitamine énergétique. Vous êtes plus susceptibles de développer la carence en vitamine B12 si vous êtes dans les conditions suivantes :

  • Vous avez eu une infection bactérienne à H. pylori ou un ulcère à l’estomac
  • Âgé plus de 50 ans
  • Vous êtes végétalien ou végétarien
  • En cas d’une perte de poids ou d’une chirurgie bariatrique
  • Une maladie intestinale inflammatoire, des fuites urinaires ou une autre maladie digestive grave
  • Un reflux acide
  • Prise de certains médicaments tels que les antibiotiques, l’anti-goutte, les médicaments liés aux tensions artérielles, les pilules contraceptives, les antidiabétiques et les antipsychotiques.

Comme vous pouvez le constater, de nombreux individus sont à risque, mais on pense que la malabsorption est de loin la principale cause de cette déficience. Comme la plupart des problèmes de santé, tout commence dans l’intestin. Les experts expliquent que la malabsorption des vitamines contenues dans les aliments constitue la première cause de la carence en vitamine B12. Cette malabsorption pourrait être due à une affection appelée fuite intestinale.

Un autre facteur important à garder l’esprit est le rétrécissement naturel de la muqueuse gastrique. Cela rend l’absorption de la cette vitamine plus difficile à inverser. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles les personnes âgées devraient compléter ou augmenter considérablement leur consommation d’aliments riches en vitamine B12.

Les conséquences de la carence

Une carence en cette vitamine essentielle augmente le risque de subir un certain nombre de symptômes et plusieurs pathologies. Celles-là incluent :

  • L’anémie
  • L’asthme
  • La dépression
  • La fatigue
  • La maladie rénale
  • La dégénérescence maculaire
  • Les migraines
  • La sclérose en plaques
  • La neuropathie
  • L’acouphène

Des études montrent qu’une carence en vitamine B12 peut entraîner avec le temps une atrophie du cerveau, une démence et la maladie d’Alzheimer, que les personnes soient en bonne santé ou non.

Comment prévenir la carence en vitamine B12 ?

Il suffit d’augmenter naturellement votre apport en vitamine B12 pour combler vos besoins quotidiens. La meilleure solution consiste donc à consommer des aliments riches en vitamine B12. Les plantes et les animaux ne produisent pas de cette vitamine – les bactéries en produisent ! Voilà pourquoi la consommation des aliments riches en probiotiques et des organismes du sol est bénéfique pour votre santé.

aliments riches en vitamine B12

Cependant, manger de la viande nourrie à l’herbe est l’une des meilleures sources à votre disposition. Les fruits de mer concentrent également la vitamine B12 en grande quantité. Les principaux aliments riches en vitamine B12 sont :

  • Le foie de bœuf
  • Les sardines
  • Le maquereau bleu
  • L’agneau
  • Le saumon
  • La levure nutritionnelle
  • La viande de bœuf nourrie à l’herbe
  • Les œufs

Pendant la cuisson de ces aliments, soyez prudent. Même s’il s’agit d’une molécule très stable, la vitamine B12 peut toujours être détruite lorsqu’elle est chauffée à des températures élevées. Cuire votre viande à une cuisson mi-saignante permet d’augmenter les niveaux globaux de la vitamine B12.

Les précautions

supplément vitamine B12

Seuls les aliments d’origine animale fournissent de vitamine B12, ce qui signifie que les personnes végétaliennes et végétariennes peuvent souffrir d’une déficience en cette vitamine. Si vous êtes végétarien ou végétalien, n’hésitez pas à prendre un supplément naturel pour que vous ayez la nutrition dont vous avez besoin. Ceci est particulièrement indispensable pour les enfants végétaliens et les femmes enceintes, dont les besoins sont plus importants.

Si vous craignez de prendre trop de vitamine B12, vous n’avez probablement pas à vous inquiéter. Contrairement aux autres vitamines, il n’y a pas de problèmes de toxicité connus liés à cette vitamine. En effet, les médecins injectent systématiquement aux patients des doses massives de cette vitamine sans aucun effet secondaire.

Sources

http://www.cdc.gov/immigrantrefugeehealth/pdf/nutrition-growth.pdf

https://www.enfantsneocanadiens.ca/conditions/b12

Vérifiez également

bouton de fièvre

Apparition d’un bouton de fièvre, est-ce grave?

En vous regardant dans le miroir après le réveil, vous vous êtes rendu compte qu’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *