fbpx

Le lait de vache est vraiment bon ou mauvais pour la santé ?

Depuis notre très jeune âge, on nous a appris que le lait est un aliment complet. Il faut en consommer pour faire le plein de nutriment et rester en bonne santé. Néanmoins, il y a aussi des chercheurs qui confirment que le lait de vache est un ennemi de la santé. Les produits laitiers sont vraiment des amis pour la vie ou faut-il s’en méfier ?

Les bienfaits du lait exposé depuis des années

Le lait est un aliment très riche en protéines, vitamines, calciums et en sels minéraux. C’est une réalité et nombreuses études l’ont justifié. Le calcium joue un rôle important à la solidification des os et des dents. Le lait et les produits laitiers constituent une meilleure source alimentaire de calcium.

  • Chez une femme enceinte et allaitante, l’apport en calcium correspond à 1000mg/jour.
  • Chez une adulte, l’apport correspond à 800mg/jour.

Pour satisfaire ce besoin, il est nécessaire de consommer deux à trois produits laitiers par jour. Il ne faut pas oublier que le lait de vache est un produit très efficace pour lutter contre l’ostéoporose. Il faut préciser que les valeurs du lait et des autres produits laitiers ne sont pas les mêmes.

Pourquoi le lait de vache est déconseillé ?

Hormis les nutriments, le calcium et les vitamines, le lait de vache contient deux autres nutriments nocifs :

  • Le lactose (le glucose)
  • La caséine (la protéine en très grande quantité)

Lait de vache et le lactose

Le lait de vache contient une grande quantité de lactose qui est un glucide. Lorsque vous buvez du lait, votre organisme produit de la lactase pour digérer le lactose. Le problème c’est que la production de lactase s’arrête vers l’âge de 4 ans. Au-delà de cet âge, l’organisme ne pourra plus digérer correctement le lactose. Une quantité importante de glucose reste dans l’organisme. Chez les hommes, il est susceptible de se stocker dans la prostate. Chez les femmes, le sucre se dépose au niveau des seins. C’est ce lactose qui est souvent à l’origine des cancers du sein et de la prostate. Il est aussi responsable du développement des maladies chroniques comme le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Quid de l’intolérance au lactose ?

Outre le développement de certaines maladies, l’intolérance au lactose est un gros problème. Le lait de vache est encore bien digéré par les jeunes enfants, puisque leurs organismes produisent encore de la lactase. Mais au-delà de certains âges, cette production s’arrête. C’est pour cette raison que l’intolérance se manifeste à l’âge adulte ou durant l’adolescence. L’intolérance au lactose se manifeste par les maux de ventre, les ballonnements et les diarrhées. Ce problème touche plus de 10% de la population.

La caséine dans le lait de vache

La caséine est une protéine. 82% des protéines présentes dans le lait sont de la caséine. Elle est aussi présente dans le lait maternel mais à seulement 40%. Cette disproportion est justifiée par les besoins qui ne sont pas les mêmes pour les hommes et pour les animaux. Ces derniers ont besoin de prendre des centaines de kilos en quelques mois seulement. Avec un apport élevé en caséine, le lait de vache n’est pas adapté à l’organisme humain. Les enfants et les grands ne doivent pas en consommer ou modérer la quantité.

lait de vache

Quelles sont les meilleures alternatives au lait de vache ?

Il faut préciser que les éléments mentionnés plus haut sont particulièrement présents dans le lait de vache entier. Les autres produits dérivés restent les meilleurs alternatifs pour satisfaire les besoins journaliers. Il s’agit du :

  • Lait de vache demi-écrémé ou écrémé,
  • Lait de chèvre et de brebis,
  • Les boissons à base d’amande, de châtaigne, de riz et d’avoine,
  • Lait de soja.

Les particularités du lait demi-écrémé ou écrémé

Le lait demi-écrémé et le lait écrémé sont aussi des meilleures sources de protéines, de glucides et de calcium. La différence repose sur la concentration en lipides qui sont plus faibles. Dans un lait de vache demi-écrémé, plus de la moitié des matières grasses ont été élevée. Le lait écrémé par contre contient pratiquement plus de lipides. Même si ces deux produits sont beaucoup plus meilleurs que le lait entier, vous devez en faire le bon choix.

Pourquoi le lait de brebis est recommandé ?

Le lait de chèvre et de brebis sont des laits d’origine animale mais ne sont pas mauvais pour la santé. À la différence du lait de vache, il ne renferme que 50% de calcium. Il est aussi moins exposé aux agents microbiens et les brebis ne sont pas encore soumises à l’élevage intensif. Même s’il contient du lactose, les personnes intolérantes au lactose peuvent en consommer sans subir des moindres conséquences.

Quid des laits d’origine végétale ?

Le lait végétal n’est pas uniquement destiné aux végétariens. Il apporte de nombreux bienfaits et ne présente aucun danger pour la santé :

  • Il ne contient ni de cholestérol ni de lactose. Les laits d’origine végétale sont adaptés aux personnes intolérantes au lactose, caséine ou qui ont du cholestérol. C’est recommandé aux enfants et adolescents,
  • Il est très riche en sels minéraux, vitamines et acides gras non saturés. Il est fortement recommandé aux personnes qui souffrent d’une maladie cardiovasculaire,
  • Le lait végétal résout les problèmes au niveau des appareils digestifs.

Sources:
http://madame.lefigaro.fr/bien-etre/lait-de-vache-polemique-tout-ce-quon-lui-reproche-050517-132111
https://www.marieclaire.fr/,6-idees-recues-sur-le-lait-de-vache,725568.asp

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

thrombose veineuse

Thrombose veineuse – facteurs de risques, symptômes et traitements

La thrombose veineuse ou phlébite indique la présence d’un caillot, appelée thrombose ou thrombus dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *