fbpx

Le phénomène du ronflement ou la ronchopathie

Certaines personnes le considèrent comme étant un bruit rassurant, tandis que d’autres comme un comportement agaçant. Néanmoins, le ronflement, appelé aussi ronchopathie, est souvent irritant ou insupportable pour l’entourage  du ronfleur. Mais quelle en est la cause ? Le ronflement surgit surtout au moment de l’inspiration durant le sommeil. Et ce, lorsque les tissus mous du palais et la luette se mettent à vibrer au passage de l’air. Un peu comme des voiles qui se claquent au vent. Le ronflement n’est pas considéré comme un problème de santé sauf dans les cas d’apnée du sommeil. De plus, il n’ennuie pas le ronfleur. Cependant, on peut s’inquiéter des troubles du sommeil qu’un ronfleur provoque chez son entourage.

Prévalence

Etant donné que plusieurs ronfleurs ignorent qu’ils ronflent, la fréquence de ce trouble est difficile à évaluer au niveau de la population. Selon l’American Academy of Otolaryngology, 45% des adultes ronfleraient occasionnellement. Tandis que 25% sont des ronfleurs réguliers. En ce qui concerne les enfants, on estime que 10% d’eux ronflent régulièrement.

Causes du ronflement

Durant le sommeil, la langue et les tissus qui se trouvent au fond du palais et de la gorge se relâchent. Pour certaines personnes, ces tissus bloquent partiellement le passage de l’air, et ce, pour des raisons anatomiques. Ces tissus vont alors vibrer pendant la respiration. Il s’agit de la cause du ronflement. Par ailleurs, cette respiration sonore pourrait être accentuée par une ou plusieurs des situations suivantes :

  • La grossesse ;
  • Un surplus de poids entraînant le rétrécissement des voies respiratoires à la gorge ;
  • Le relâchement des tissus lié à l’âge ;
  • Des amygdales trop volumineuses ;
  • L’absorption de tranquillisants ou d’alcool ;
  • Une congestion nasale provoquée par une allergie (rhinite allergique) ou un rhume.

Les complications

Le ronflement est généralement bénin et ne présente aucune conséquence sur la santé. Cependant, dans certains cas, il peut s’associer à des pauses respiratoires qui risquent de perturber le sommeil. Dans ce cas, on parle alors d’apnée du sommeil. Cette dernière provoque une fatigue, ainsi qu’une somnolence pendant la journée. Elle est également associée à des risques sévères d’hypertension et de maladies cardiovasculaires. Comme l’accident vasculaire cérébral ou l’infarctus.

L’apnée du sommeil

Environ 10% des ronfleurs sont des ronfleurs majeurs (supérieur à 95 dB), tandis que 3% souffrent d’une apnée du sommeil. Elle se caractérise par des arrêts fréquents de la respiration pendant la nuit. Dans la majorité des cas, le dormeur n’en a pas conscience. L’apnée du sommeil est provoquée par un relâchement des muscles de la gorge et de la langue. Cela va alors gêner et empêcher le passage de l’air. Ainsi, les ronflements sont entrecoupés de moments de silence de quelques secondes jusqu’à plus d’une minute où la respiration s’arrête. Si tel est le cas, il est fortement nécessaire de consulter un médecin. Plus le ronflement est fort, plus les risques d’une apnée du sommeil sont élevés.

Les signes d’une apnée du sommeil

En plus d’un ronflement important, il existe d’autres signes qui permettent de soupçonner la présence d’apnée du sommeil :

  • Somnolence ou endormissements pendant la journée ;
  • Réveils multiples et envies d’uriner pendant la nuit ;
  • Maux de têtes matinaux.

ronflement

Les symptômes du ronflement

Le principal symptôme est le bruit de gorge fort ou léger, émis périodiquement pendant le sommeil. Et ce, souvent pendant l’inspiration ou parfois lors de l’expiration.

Les personnes à risque

  • Les personnes qui ont un voile épais du palais, de volumineuses amygdales, une mâchoire inférieure peu développée, un cou court, une cloison du nez déviée, une luette allongée ;
  • La fréquence du ronflement augmente au fil du temps. L’âge est donc un facteur important, elle contribue principalement à la perte du tonus des tissus ;
  • Les femmes enceintes, en particulier pendant le 3ème trimestre de grossesse. En effet, elles sont à peu près 40% à ronfler à cause de la prise de poids qui provoque le rétrécissement des voies respiratoires ;
  • Les personnes entre 30 et 50 ans. La majorité des ronfleurs sont des hommes. Les causes peuvent être l’alcool, le tabac, l’embonpoint, ou encore les raisons anatomiques. En ce qui concerne les femmes, la progestérone a pour rôle de protéger les tissus. Après 60 ans, les différences entre les deux sexes vont s’estomper.

Facteurs de risque

  • La consommation d’alcool ;
  • Le surplus de poids ;
  • Certains médicaments, notamment les somnifères, peuvent provoquer le relâchement des tissus mous de la gorge ;
  • Le tabagisme ;
  • Dormir sur le dos (la langue va se positionner vers l’arrière du palais, ce qui va réduire l’espace pour le passage de l’air).

Les mesures préventives de base contre le ronflement

  • Ne pas prendre des somnifères ou boire de l’alcool. L’alcool et les somnifères favorisent le relâchement des tissus mous de la gorge et du palais. Cela va donc aggraver le ronflement. Il faut également se coucher lorsqu’on est fatigué ;
  • Préserver un poids santé. Le ronflement est souvent causé par l’embonpoint. L’amaigrissement suffit souvent à lui tout seul à réduire l‘intensité du bruit ;
  • Dormir sur le côté ou sur le ventre ;
  • Soutenir la tête et le cou.

Sources:
https://sante.lefigaro.fr/sante/symptome/ronflement/vos-questions
https://www.cosmopolitan.fr/,je-ronfle-ca-se-soigne,1917943.asp

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

perturbateurs endocriniens

Perturbateurs endocriniens – quels risques pour la santé et comment s’en protéger ?

Les perturbateurs endocriniens sont omniprésents dans l’environnement humain. Ils peuvent interférer avec le système hormonal, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *