Accueil / Santé / Le somnambulisme, parlons-en

Le somnambulisme, parlons-en

Le somnambulisme est un mot d’origine latine. Sa signification littérale est se promener en dormant. Nous allons essayer de comprendre ses causes et ses conséquences, ainsi que les précautions et le traitement à envisager.

Qu’est-ce que le somnambulisme ?

Le somnambulisme est le fait pour une personne d’effectuer des actes alors qu’elle est inconsciente. Il a lieu pendant le sommeil profond. Il peut durer de trente secondes à trente minutes. Le somnambule peut effectuer des gestes simples, qui ne nécessitent pas de réflexion. Il ne se souvient pas de ce qu’il fait pendant la crise. Il n’est pas éveillé malgré que ses yeux soient grands ouverts.

Le somnambulisme est plus fréquent pendant l’enfance que pendant l’âge adulte. Vingt pour cent des enfants entre quatre et huit ans sont des somnambules. Entre sept et douze ans, le taux est d’un à six pour cent. Seulement trois pour cent des adultes sont somnambules.

Les causes du somnambulisme

Le somnambulisme peut avoir plusieurs origines

  • Génétique

Le somnambulisme est à quatre-vingts pour cent héréditaire. Le gène responsable serait le HLA DQB1*05 qui est pourtant un gène du système immunitaire. Les chercheurs en ont conclu qu’il est occasionné par un trouble de défense de l’organisme. Les études ont révélé que quatre-vingts pour cent des cas étudiés avaient au moins un parent somnambule.

  • Psychologique

Chez certains individus, le somnambulisme fait suite à un traumatisme émotionnel. Le stress ou l’anxiété sont aussi des facteurs de troubles du sommeil.

  • Un malaise

L’épilepsie, les migraines, la fatigue, le manque de sommeil ou toute autre forme de malaise peuvent aboutir sur un trouble du sommeil.

  • L’énurésie

L’énurésie entraîne un trouble du sommeil susceptible d’engendrer le somnambulisme. Elle s’arrête normalement à la puberté. Si elle persiste, elle est pathologique et la consultation d’un spécialiste est nécessaire.

  • La prise d’alcool ou de psychotropes

La prise d’alcool ou de psychotropes affecte considérablement la qualité du sommeil.

Les conséquences

Le comportement du somnambule détermine les conséquences que peut avoir la crise.

Il existe trois types de somnambulisme

  • Le somnambulisme simple

Le somnambule exécute des gestes simples, habituels. Il sort du lit et déambule dans la maison. Il peut ouvrir une armoire ou le réfrigérateur. Le somnambule peut même manger ou faire ses besoins. Ses yeux sont ouverts, mais inexpressifs. Au bout de quelques instants, il revient de lui-même au lit. Ce type de comportement ne présente aucun risque. Il dure une dizaine de minutes environ et a lieu une fois par mois. Le trouble peut disparaître au bout de quelques mois. Si elle persiste, elle ne dépasse pas l’âge de puberté.

  • Le somnambulisme à risque

Le somnambule est violent. Il peut se servir d’objets dangereux. Il peut lui arriver de commettre des actes criminels, des agressions sexuelles sur son entourage. La crise s’étend au-delà de dix minutes. La fréquence est de deux à trois crises au cours de la semaine.

  • Le somnambulisme dissociatif

L’état du somnambule est comparable à un état d’hypnose. Une sensation de terreur provoque une hyperactivité de son cerveau. Il tient un discours incompréhensible. Animé d’une agitation extrême, le somnambule représente un danger pour son entourage et pour lui-même. Un cas de suicide a même été constaté.

somnambulisme

Des conséquences extrêmes de somnambulisme ont suscité une vive réflexion sur le sujet. Des assassins ont plaidé qu’ils étaient endormis pendant qu’ils commettaient leurs crimes. Les cas les plus fréquents sont des cas de sexsomnie. Il s’agit de comportement sexuel inconscient. Le somnambule peut effectuer des violences sexuelles sur autrui.

Dans tous les cas, la responsabilité pénale du somnambule n’est pas engagée s’il est prouvé qu’il était réellement endormi. Ainsi, des assassins ont été acquittés.

Traitement du somnambulisme

Le somnambulisme est un trouble auquel il faut prêter attention pour les effets qu’il peut engendrer. Son traitement peut être psychologique ou pharmacologique.

Le traitement peut se faire à l’aide de séances d’hypnose ou de consultations psychologiques. Le but est de résoudre les troubles psychologiques pour rétablir la qualité du sommeil.

Le choix des médicaments administrés est très large :

  • Les anticholinergiques
  • Les antiépileptiques
  • La mélatonine
  • Les antipsychotiques
  • Les benzodiazépines
  • Les barbituriques

Les précautions à prendre

Le somnambulisme est dangereux et des précautions particulières s’imposent.

  • Il ne faut jamais réveiller un somnambule

Réveiller un somnambule provoquerait un choc, l’individu étant à demi inconscient. Sa réaction est imprévisible. Il peut être agressif ou effrayé. Se sentant menacé, il pourrait fuir ou essayer de se défendre violemment. Il suffit de juste suivre ce qu’il fait pour le protéger des éventuels risques de choc ou de chute.

  • Mesures de sécurité

Pour prévenir tout accident, il faut verrouiller les volets et les accès aux escaliers ou installer la chambre à coucher au rez-de-chaussée. Il faut aussi mettre les objets dangereux hors de portée du somnambule.

  • Corriger l’hygiène de santé

La qualité du sommeil se soigne en éloignant tout ce qui peut perturber le sommeil. Il faut pour cela éviter les activités éprouvantes et les émotions vives avant de se coucher.

La technique des réveils programmés permet d’anticiper la crise de somnambulisme. Pour cela, il faut réveiller le somnambule quinze à vingt minutes avant l’heure habituelle des crises.

Sources:
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/11/27/24349-somnambulisme-trouble-ne-pas-prendre-legere
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-neurologiques/sommeil/somnambulisme-ou-somniloquie-devez-vous-vous-inquieter-172450

Vérifiez également

carence en calcium

Carence en calcium: les signes qui ne trompent pas

Lorsqu’il s’agit de l’importance du calcium pour l’organisme, nombreux sont ceux qui pensent directement à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *