fbpx

Les complications de l’obésité morbide

Il y a obésité morbide quand la personne atteinte de la maladie a un indice de masse corporelle de plus de 40. La graisse remplace les muscles. L’excès de poids atteint une proportion telle qu’elle peut faire perdre 8 à 10 années de vie au malade. L’OMS reconnaît l’obésité comme une maladie chronique depuis 1997, laquelle a pris de l’ampleur au cours des 30 dernières années. L’épidémie est désormais mondiale. 1,5 milliard d’adultes de plus de 20 ans dont 500 millions sont obèses, ont un surpoids. Le déséquilibre flagrant entre l’apport calorique et les dépenses énergétiques en est la première cause.

Les différentes formes d’obésité

L’obésité se décline en trois formes : l’obésité modérée, l’obésité morbide ou massive, l’obésité selon la répartition de la masse graisseuse.

Obésité modérée

L’obésité est modérée quand l’IMC se situe entre 30 et 35. C’est la forme  la moins grave des trois, mais le risque de survenue de maladies comme l’hypertension ou le diabète est toujours important. L’obésité est sévère quand l’IMC dépasse le seuil des 35, tout en restant inférieur à 40.

Obésité morbide

L’obésité morbide est constatée quand l’IMC de la personne en surcharge pondérale est de l’ordre de 40 et plus. Au-delà d’un IMC à 50, l’obésité est dite massive. Cette forme d’obésité est aussi appelée obésité cliniquement sévère, car le risque de mortalité est très élevé.

L’obésité selon la répartition de la masse graisseuse

La forme d’obésité se détermine également suivant la répartition de la masse grasse dans l’organisme, laquelle va donner deux types d’obésité :

  • L’obésité androïde : La graisse s’accumule dans la partie supérieure du corps, au niveau du ventre. C’est ce qu’on appelle l’obésité abdominale.
  • L’obésité gynoïde : La masse graisseuse prend place dans la partie inférieure du corps, principalement au niveau des cuisses et c’est la culotte de cheval chez la femme.

Les facteurs divers à l’origine de l’obésité

L’obésité survient pour de nombreuses raisons et c’est la raison pour laquelle on dit qu’elle est multifactorielle. Généralement, elle ne dépend pas de la personne, mais apparaît suite à divers contextes.

Le mode de vie et l’environnement

Le monde où nous vivons a radicalement changé le mode de vie.

  • La façon de s’alimenter contribue à une obésité morbide. Le rythme boulot-dodo-métro fait que les gens ne s’alimentent plus correctement.
    Les aliments sont à la fois peu nutritifs et très caloriques. Ils contiennent de plus en plus de sel, de sucre et de gras. L’individu n’a plus le temps de manger.
  • L’obésité morbide est aussi due à l’inactivité physique. De nombreuses inventions tendent à nous faciliter la vie et nous installent dans une sédentarité. Les professions sont de plus en plus sédentaires à l’instar du télétravail. Les télécommandes, les ascenseurs, les aspirateurs, les véhicules motorisés nous empêchent de nous déplacer. Les divers écrans et les nouvelles technologies
  • Le niveau de vie a également un impact sur l’obésité : Quand le niveau de vie baisse et que les moyens financiers sont insuffisants, l’obésité prend place.
  • Les raisons médicales : Ce sont surtout certains médicaments qui favorisent la prise de poids, mais pas au point d’en prendre des dizaines.

L’état psychologique et le comportement de l’individu

L’anxiété et la dépression sont des facteurs qui favorisent l’obésité morbide avec les crises de boulimie et le grignotage qu’elles peuvent engendrer. La consommation excessive d’alcool et le manque de sommeil peuvent aussi faire grossir.

les complications de l'obésité morbide

Les effets de l’obésité morbide sur la santé

L’obésité contribue à la survenue de différentes maladies en raison de la prise de poids. Les risques augmentent à mesure qu’elle prend de l’ampleur et devient sévère. Généralement, les complications de l’obésité sont les douleurs chroniques et les problèmes de la respiration. Dans le quotidien, toute action devient difficile à accomplir. Ainsi, l’obésité morbide doit être traitée pour les éviter.

L’excès de poids favorise la survenue de maladies telles que :

  • Les troubles des menstruations
  • Des problèmes cardiaques
  • Les reflux gastriques et les maux d’estomac
  • Une incontinence urinaire
  • Des maux de tête
  • Une transpiration extrême
  • Des crises de gouttes

L’espérance de vie diminue chez les personnes obèses.  C’est pour cette raison qu’il ne faut pas ignorer les complications médicales de l’obésité morbide. Ces dernières méritent qu’on s’y attarde pour prévenir leur apparition.

L’obésité prédispose à :

  • Des complications vasculaires et cardiaques : augmentation de la pression artérielle, risque de maladies thrombo-emboliques, d’infarctus et de mort subite.
  • Des complications pulmonaires : difficultés à reprendre le souffle ou dyspnée d’effort, de apnées du sommeil,
  • Aussi, des complications endocrines et métaboliques : Le diabète est la principale maladie due à l’obésité morbide. Ceci en raison du rôle complexe de l’insuline chez la personne en surpoids. Il peut s’avérer très grave en ayant des effets secondaires pouvant être handicapants tels qu’une cécité. Des anomalies de la fertilité, une arthrose, des hernies discales avec lumbagos peuvent apparaître.

Sources:
https://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/nutrition-pratique/obesite-surpoids/quest-ce-que-cest
https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2605013-obesite-moderee-morbide-definition-symptomes-imc-causes-consequences-solutions/

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

vos conseils pour compenser les excès alimentaires

Alimentation : comment compenser les excès ?

Les fêtes arrivent bientôt, et qui dit fête dit également repas de famille. Bien entendu, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *