Accueil / Santé / Les meilleurs conseils pour éviter le burnout

Les meilleurs conseils pour éviter le burnout

Si une personne effectue 12 heures de travail au quotidien tout en trouvant du temps pour se relaxer et être en paix avec elle-même, il est fort probable qu’elle n’aura jamais à souffrir le syndrome du burnout.  Cependant, ce dernier est considéré comme un phénomène de masse, car il peut arriver à n’importe qui, à un moment donné, même si le sujet ne se sent pas submergé par son travail. En réalité, le surmenage professionnel peut représenter un danger pour le travail, les relations familiales et la santé. Quelles sont les mesures à prendre pour éviter le burnout avant d’atteindre le point de rupture.

Qu’est-ce que le burnout ?

Il importe de préciser que l’état d’une personne atteinte du surmenage professionnel doit être diagnostiqué par un professionnel de la santé. Donc, ce n’est pas du tout recommandé de se déclarer soi-même souffrir du syndrome de burnout. Ce dernier présente en effet toute une mine de symptômes qui est bien différente de la dépression et ce n’est pas un trouble psychique.

Le terme burnout a vu le jour dans les années 1970 par le psychologue américain Herbert Freudenberger. Il décrit spécifiquement un état d’épuisement émotionnel, physique et mental provoqué par un stress intense et prolongé dans le cadre du travail. Ainsi, le salarié se voit réduire sa productivité de travail. L’épuisement professionnel touche directement tous les domaines de travail ainsi que tous les travailleurs sans exception, aussi bien employeurs qu’employés.

Les signes avant-coureurs de l’épuisement professionnel

symptômes burnout

La manifestation du burnout est en fait un processus progressif c’est-à-dire qu’il ne se produit pas du jour au lendemain ou en un clin d’œil. Il faut savoir que ce n’est pas seulement l’univers professionnel qui peut provoquer l’épuisement professionnel, mais le style de vie, l’environnement social et familial ainsi que la personnalité de l’individu en disent long.

En général, trois principaux symptômes sont jugés comme des signes de burnout, à savoir :

  • Un état d’épuisement chronique à l’intérieur duquel l’individu ressent un accablement émotionnel et physique. Il se trouve à un stade où une simple tâche comme monter l’escalier lui demande des efforts d’Hercules. À cela s’ajoutent la fatigue ainsi que l’incapacité à contrôler ses émotions et à fonctionner normalement dans la vie quotidienne. À part le manque d’énergie, le sujet rencontre également des problèmes d’estomac ou d’intestin, des troubles de sommeil, la perte d’appétit, les maux de tête…
  • Un manque de motivation constante au travail : les personnes souffrant du burnout trouvent que leur travail est particulièrement stressant et frustrant. Elles commencent à tomber dans un cynisme généralisé et à manifester des troubles de comportements changeants comme la colère, l’irritabilité, les pleurs, l’isolation, l’insociabilité… À ce stade, le sujet se sent complètement submerger par son travail.
  • Une diminution constante du rendement : les personnes atteintes de l’épuisement professionnel ont vraiment du mal à se concentrer. Elles ont l’air apathiques, font preuve de négativité tout en démontrant une attitude désabusée. L’individu a du mal à se lever le matin. Il semble travailler de plus en plus dur pourtant, sa performance se voit diminuer de manière continuelle.

Quelles sont les sources du surmenage professionnel ?

Les causes du burnout sont variées et nombreuses. Dans la majorité des cas, l’épuisement professionnel peut être dû à la monotonie au travail ou l’absence de défi. À cela s’additionnent la recherche de la perfection, les attentes de travail trop exigeantes, le manque de sommeil, le fait de ne pas déléguer les autres tâches.

Le surmenage professionnel peut également survenir lorsque le sujet exerce son activité dans un environnement chaotique ou à haute pression. Le manque de temps pour la détente et le repos ou encore la tendance à prendre les choses du mauvais côté font aussi partie des causes du burnout. La personne concernée a l’impression de ne pas être récompensée ou reconnue quand elle a atteint de bons objectifs dans son travail.

Comment faire pour éviter l’épuisement professionnel ?

Il est impératif de prendre rapidement les choses en main dès l’apparition des premiers signes de burnout avant que tout se bascule vers une spirale infernale. Il faut savoir les reconnaître pour pouvoir trouver une aide bien ciblée et adaptée ainsi qu’un soutien psychologique. L’objectif étant d’apprendre à mieux gérer son stress et à s’organiser pour trouver le temps afin de prendre soin de sa santé physique et émotionnelle.  

Favoriser le contact social

L’un des bons remèdes contre le burnout est surtout le contact social. Il est indispensable de tisser des amitiés avec les collègues, la famille et l’entourage. Cela permet en effet de vous libérer du stress accumulé au travail. Planifiez des sorties pour le week-end, des activités ou des distractions qui vous mettront de bonne humeur. Apprenez à élargie votre réseau social pour trouver de nouveaux amis et connaître de nouvelles personnalités.

Faire régulièrement des exercices physiques

burnout exercices physiques

S’offrir quelques minutes d’exercices après le travail peut faire beaucoup de bien tant physiquement que moralement. Cela est surtout bénéfique pour libérer les angoisses tout en boostant la bonne humeur. Les activités physiques sont un moyen amusant pour rester motivé, se maintenir en forme et en bonne santé.

Tenir un journal intime

Le journal intime est un puissant outil pour développer la créativité, savoir exprimer ses pensées, ses émotions, ses échecs et ses réussites. Il a surtout des vertus thérapeutiques parce qu’il aide à mieux se connaître et faire de l’auto-évaluation.

S’offrir des moments de récupération

Pour prévenir le burnout, il est essentiel de trouver du temps pour se reposer. L’idée est de laisser de côté pour un moment tout le stress du travail. Partir en vacances favorise le ressourcement et le bien-être. C’est un excellent moyen pour booster les capacités intellectuelles, découvrir un nouvel environnement et renforcer le système immunitaire.

Connaissez-vous d’autres astuces pour éviter le burnout ? N’hésitez pas à les partager en commentaire. Ce serait un plaisir de vous lire.

Sources :

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/mag_2003/mag0103/ps_6327_burnout_travail.htm

https://www.helpguide.org/articles/stress/burnout-prevention-and-recovery.htm/

https://www.penserchanger.com/12-conseils-pour-eviter-le-burnout

Vérifiez également

Comment diminuer le sucre

Comment diminuer le sucre ?

L’excès de sucre peut entraîner des maladies. Il faut donc diminuer le sucre pour rester …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *